Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Nicole Bouteau rencontre les classes "patrimoine" de Raiatea



PAPEETE, 23 juin 2017 - Nicole Bouteau, ministre du tourisme, le chef du service du tourisme, Bruno Jordan, et de deux techniciens se sont rendus à Raiatea vendredi afin de rencontré les classes "patrimoine". les réprésentants du Pays ont été impressionnés par la qualité du travail réalisé par les élèves.


Les classes « patrimoine » du collège de Faaroa, à Raiatea, concilient les enseignements, le fait de donner du sens aux apprentissages traditionnels, et le fait d’initier des projets concrets. A l’invitation de Julien Guilloux, principal du collège/CETAD de Faaora, la ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, a été à la rencontre, mardi, des élèves et équipes pédagogiques des classes « patrimoine ».

Le collège de Faaroa s’est déjà illustré par la qualité de ses enseignements notamment avec les classes à projets initiées depuis plusieurs années, que ce soit avec la 5ème dite « Naonao », le CETAD ou l’UPI. Il est aujourd’hui pionnier également, avec les Marquises, dans la mise en œuvre des programmes de CPAP (Certificat Polynésien d’Aptitudes Professionnelles), notamment celui de la « petite et moyenne hôtellerie » (PMH).

Parmi les initiatives exemplaires, le collège a initié la création d’une première classe « patrimoine », ouverte dès la rentrée de 2015, avec une 6ème, baptisée « Oceania », qui en plus du programme national intègre un surcroit d’enseignement avec chaque semaine une heure d’apprentissage de l’histoire patrimoniale, une heure de musique traditionnelle, et une heure dédiée aux arts plastiques polynésiens.

A la rentrée 2016, une section de 5ème « patrimoine », dénommée « Hiroa », a été créée, et pour celle-ci un enseignement à l’espagnol a été ajoutée. La rencontre de ce mardi avait pour objet de présenter à la ministre un projet d’aménagement réalisé par les élèves pour le site du belvédère de Faaroa. Le potentiel touristique du site a été envisagé par les élèves dans le cadre d’un projet pédagogique transversal, permettant à la fois de cerner les enjeux liés à l’infrastructure, à l’accessibilité, à l’aménagement, à l’environnement, à l’activité économique et aux prestations à faire émerger.

La délégation composée de la ministre, du chef du service du tourisme, Bruno Jordan, et de deux techniciens, a été impressionnée par la qualité du travail réalisé par les élèves — ainsi que la présentation qu’ils ont pu faire à cette occasion, à l’oral, avec une aisance et une implication remarquables. La majeure partie des problématiques a été inventoriée et appréhendée, et les recherches de solutions diverses ont permis d’élaborer une vision d’ensemble du site dans une projection cohérente et réaliste, même dans les détails, jusqu’au choix des matériaux et avec des solutions techniques innovantes. Même les éventuels conflits avec les actuels usagers du site ont été envisagés et des propositions alternatives peuvent ainsi leur être soumises.
En outre, ce travail a été l’occasion de faire apparaître les convergences évidentes entre la transmission et la valorisation du patrimoine naturel et culturel de la Polynésie et la valorisation en tant que site touristique de certains endroits. Pour le tourisme de nature, « côté montagne », pleinement intégré, ce projet comprend également des propositions d’activités qui font aujourd’hui défaut à Raiatea, malgré son potentiel exceptionnel existant.

La ministre a ainsi proposé que le projet puisse être poursuivi, avec le soutien des techniciens du service du tourisme, sur la prochaine année scolaire, et que dans l’éventualité de sa réalisation effective, le collège de Faaroa et les classes « patrimoine » puissent être pleinement associées à sa conception, à sa réalisation, et même jusqu’à son exploitation partielle, dans la mesure du possible.

Les élèves, la direction du collège de Faaroa et son équipe pédagogique ont été chaleureusement félicités par la ministre, qui a souligné l’exemplarité et la cohérence de la démarche, mais également le sérieux et l’importance du travail accompli collectivement. Pour la prochaine rentrée, une 4ème « patrimoine » devrait voir le jour. Si ces perspectives se confirment, l’équipe actuelle devra être renforcée et accompagnée, notamment dans la recherche de financements complémentaires.

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Vendredi 23 Juin 2017 à 14:46 | Lu 2337 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance