Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


"Ne touchez pas à notre plage !"



Le président de l'association "Tamarii Ma'ohi no Papara", Clive Cadousteau pose sur le site du "Petit Mousse", pour faire réagir les consciences et mobiliser les populations à la sauvegarde de leur plage
Le président de l'association "Tamarii Ma'ohi no Papara", Clive Cadousteau pose sur le site du "Petit Mousse", pour faire réagir les consciences et mobiliser les populations à la sauvegarde de leur plage
PAPARA, le 01/09/2015 - L'association "Tamarii Ma'ohi No Papara" veut préserver leur plage "Petit Mousse". Une parcelle de terre qui s'étend sur plus de 1 000 m² et qui appartient au Pays. Un projet de marina pourrait y être installé et c'est ce que conteste cette association, qui demande à rencontrer les institutions du Pays. De son côté, le ministère de l'économie bleue en charge du dossier, assure vouloir garder cette plage au bénéfice des familles.

Le site "Petit Mousse" au PK 31 à Papara attise les convoitises. Depuis plusieurs années, plusieurs familles se retrouvent sur cette plage longue de plus de 1 000 m². Un espace qui appartient au Pays et que l'association "Tamarii Ma'ohi no Papara" souhaiterait garder pour le plaisir de ces familles. "C'est le seul endroit que nous avons à notre disposition pour profiter de la mer", explique David Tuhiri, vice-président de l'association.

Seul bémol, aujourd'hui, des rumeurs courent sur la probable construction d'une future marine à cet endroit. Une idée qui ne convient pas aux populations concernées. "Si le gouvernement envisage de faire une marina à cet endroit, nous ne pourrons plus profiter de cet espace. Et à ce moment-là, nous nous lèverons pour bloquer l'endroit", prévient David Tuhiri. "S'ils veulent construire une marina, qu'ils le fassent sur un autre terrain, celui de "Nuutere". Un terrain qui appartient aussi au Pays. En plus cet endroit est plus grand et fait plus de 3 000 m²".

Une pétition circule actuellement pour empêcher le projet de marina sur le site du "Petit Mousse". Deux cent signataires ont déjà apporté leur soutien à l'association de défense de l'environnement, "Tamarii Ma'ohi no Papara".

Joint par téléphone, le ministère de l'économie bleue, en charge du dossier nous a affirmé qu'il n'était pas question de construire une marina sur le site du "Petit Mousse". "Nous traitons le dossier et l'idée principale est de sécuriser le site mais aussi de garder l'accès à la plage pour la population de Papara", nous rapporte Hinano Teanotoga.

Une bonne nouvelle, pour l'association qui rencontre d'ailleurs le ministère ce mercredi matin à 9 heures. "C'est grâce à Tahiti Infos que nous avons obtenu cette rencontre, malgré nos nombreux courriers. Merci à vous", s'écrie David Tuhiri.

Rédigé par Corinne Tehetia le Mardi 1 Septembre 2015 à 18:11 | Lu 1350 fois







1.Posté par Faut pas pousser! le 02/09/2015 07:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ça s'est réduit à peau de chagrin les accès à la mer pour nous les autochtones...on nous dégage des bords de mer pour nous larguer dans des cités dortoirs, et y mettre des marinas à 30 000 balles le mois réservés aux nantis, qui ont déjà privatisés le bord de mer pour leurs maisons...même à Moorea on commence à rouler des kms sans voir la mer comme sur la côté ouest de Tahiti...

2.Posté par Vahineura le 02/09/2015 08:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et aussi sur la côte Est.
Le tour de l'île se fait entre deux murs de plus en plus. Le souhait des politiciens faire le tour de l'île en ligne droite (pour le bien de la population bien sûr ; c'est toujours pour le bien de la population).
Les bords de mer sont remblayés lentement mais sûrement.
Voir du côté de Mitirapa et autres endroits.
Quand ont coupe des collines il faut bien mettre la terre quelle que part.
Avez-vous regardé l'émission de Arte sur le sable ? Intéressant très intéressant.

3.Posté par Pascal ALBERT le 02/09/2015 09:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce sont les nantis qui privatisent le bord de mer par des remblais sauvages, ou des clôtures dès qu'il y a un mètre de terre entre le lagon et la route?
La privatisation du littoral est une vraie catastrophe écologique et sociale. Mais tout le monde y participe, les nantis comme ceux qui ne le sont pas, les maohis comme les popa'a, dès que l'intérêt personnel est en jeu.

4.Posté par Oh le 03/09/2015 15:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

T'appel ça une plage ? "assure vouloir garder cette plage au bénéfice des familles", mais lol tu as vu l'état du coin ? J'habitait pas là avant et à part vos beuveries le week-end je vois pas ce que ça va apporter aux gens surtout que la mer est dégueulasse avec le rejet de l' huile des bateaux et jet ski. T'es obligé d'aller près du récif.

Bref c'est déjà une marina mais en mauvaise état.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 18 Septembre 2017 - 17:57 Première réunion du Coscen : "un vrai un besoin"

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance