Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Natation – Open Water : Keahi Agnieray et Emmy Lallement gagnent le 2500m



Keahi Agnieray et Emmy Lallement
Keahi Agnieray et Emmy Lallement

PUNAAUIA, le 5 avril 2014. La participation a été timide pour la troisième et dernière étape du challenge Open Water qui s'est déroulé devant la plage publique du PK 17. La compétition s'est bien déroulée, les conditions étant plaisantes.

 

C'est Keahi Agnieray et Emmy Lallement qui se sont imposés en 2500m. Pour le 5000m c'est Solène Bernagout et Moana Chinison qui réalisent le meilleur temps. Trois bouées avaient été disposées et les concurrents ont exécuté un nombre plus ou moins important de boucles de 500m, nageant pendant plus d'une heure pour certains ! Les catégories concernées étaient celles des poussins, benjamins, open sur des nages de 500m, 1000m, 2500m et 5000m, avec ou sans matériel pour les 2500m.

open_water_resultats.pdf Open Water Résultats.pdf  (66.66 Ko)


Jean Marc Vermorel de la fédération tahitienne de natation :

 

« Cela change du chlore, il y a des poissons à voir, des coraux, c'est sympa, le site est extra ordinaire et magnifique, c'est assez exceptionnel. On arrive à faire venir des gens qui n'ont rien à voir avec la natation, puisque c'est une compétition qui est ouverte à tous, il suffit de venir avec un certificat médical pour participer. »

 

« On a énormément de triathlètes, des masters de 40-45 ans qui viennent s'essayer sur 2500m ou même 5000m. Cela sert également de préparation pour des triathlètes qui préparent des distances beaucoup plus longues. Globalement, on retrouve sur les podiums les même qu'en piscine. »

 

« C'est plus complexe au niveau organisation. On est pas habitués à sortir de la piscine, on doit placer des bouées, gérer la sécurité puisqu'on est dans le lagon. Il peut arriver plein de choses donc on a mis en place des bénévoles sur des bateaux et sur des kayaks. Les gens du triathlon nous aident également en nous prêtant du matériel. »

 

« C'est compliqué aujourd'hui, c'est au milieu des vacances. Il y a beaucoup de compétions ce week end, on n'a pas beaucoup de monde. On a fait une première et deuxième bonnes étapes, aujourd'hui c'est une petite étape, on va dire. »

 

Emilie Lallement du club IMUA Natation :

 

« Pendant toute la course j'étais avec Arnaud un entraîneur du CNP, on s'est un peu 'tirés' tous les deux puis le dernier 500m j'ai accéléré et il n'est pas resté avec moi. J'aime les longues distances donc en eau libre ou en piscine pour moi c'est pareil. J'ai quand même regardé les poissons mais ça gratte, ça pique, c'est l'inconvénient de nager en mer. »

 

« Mes parents ne me poussent pas du tout à faire de la natation, c'est moi qui décide si je veux continuer ou arrêter mais là je continue. Mon objectif est de faire de bons résultats au championnat de France minime en juillet, on verra pour la suite. Tous les soirs je m'entraîne deux heures et je gère les devoirs en parallèle. »SB


IMG_3010_new
  • IMG_3010_new
  • IMG_3022_new
  • IMG_3049_new
  • IMG_3057_new
  • IMG_3068_new

Rédigé par SB le Vendredi 11 Avril 2014 à 17:12 | Lu 573 fois





Dans la même rubrique :
< >

Sports | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017