Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Moorea : Un papi de 67 ans tabasse son mo'otua de 8 ans et l'envoie à l'hôpital



Le papi violent a passé quelques heures en garde à vue avant de se voir remettre une convocation pour violences sur mineur par ascendant, devant le tribunal correctionnel au mois d'avril prochain.
Le papi violent a passé quelques heures en garde à vue avant de se voir remettre une convocation pour violences sur mineur par ascendant, devant le tribunal correctionnel au mois d'avril prochain.
PAPEETE, le 1er octobre 2015 - Les faits se sont produits mardi, au domicile du grand-père à Papetoai. Le sexagénaire a rossé à coups de pieds et de poings son petit-fils parce que l'enfant s'en prenait à un chien qui venait de le mordre. Le petit a eu le bras le fracturé.

Un grand-père âgé de 67 ans a été placé en garde à vue à la brigade de gendarmerie de Moorea, mardi dernier, pour des violences commises sur son petit-fils âgé de 8 ans, a appris ce matin Tahiti Infos de sources judiciaires.

Le retraité a rossé son mo'otua à coups de pieds et de poings vers midi, selon les premiers éléments de l'enquête, furieux que son petit-fils s'en prenne à un chien qui venait de le mordre. Les conséquences de cette correction ne sont pas anodines puisque l'enfant a eu le bras fracturé.

Convoqué au tribunal en avril

L'enfant a fait l'objet d'une évacuation sanitaire vers le centre hospitalier du Taaone, à Tahiti, ou une incapacité totale de travail (ITT) de 45 jours lui a été délivrée.

Le papi violent a été remis en liberté après quelques heures passées en garde à vue, où il a tenté d'expliquer que son mo'otua s'était peut-être cassé le bras en chutant par terre alors qu'il tentait de lui échapper. Le sexagénaire est convoqué pour répondre de son geste devant le tribunal correctionnel au mois d'avril prochain.

Rédigé par Raphaël Pierre le Jeudi 1 Octobre 2015 à 11:34 | Lu 3210 fois

Tags : FAITS DIVERS






1.Posté par jenny le 01/10/2015 11:43 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le petit a eu le bras le fracturé *** il faut se relire tahiti Infos

2.Posté par papi pourri le 01/10/2015 13:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faut arrêter de stigmatiser les jeunes avec la violence,

Les papis aussi sont ultra violent, il faut les rééduquer

3.Posté par TAAHOA le 01/10/2015 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Espèce d'abrutis. Un grand-père doit éduquer ses petits enfants au même titre que les parents.

4.Posté par frani tay le 01/10/2015 13:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo pour l’éducation de son petit-fils âgé de 8 ans,

Le gosse a maintenant compris que pour réglet les problèmes , il faut donner des coups de pieds et de poings.

5.Posté par Blanche le 01/10/2015 14:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Franchement papi, il y a des clubs pour gérer sa violence.

6.Posté par TOM le 01/10/2015 14:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fatigué de lire ça tous les jours ... mettez tous ces types violents au Bagne, sur un atoll, à bouffer des cocos.
Vous attendez quoi les autorités ??? Un population cela s'éduque, et oui, il faut dire les choses comme elles sont.

7.Posté par Vaihere le 01/10/2015 19:06 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C''est claire ta rien à dire pour un comportement comme celui la vaut mieux lui enlever la garde de son petit fils

8.Posté par vahine Tahiti le 02/10/2015 08:25 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Créons une association pour lutter contre la maltraitance infantile. Eh grand père va faire un séjour en prison....on verra si tu vas survivre aux coups.

9.Posté par liberté le 02/10/2015 08:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les marches pour la non violence ne servent a rien . La preuve les vieux s'y mettent et montrent le bon exemple . Allons enfants de la Polynésie MARCHONS marchons , mais pourquoi ??

10.Posté par richart le 02/10/2015 08:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On est toujours en train de dire que l'enfant est roi à Tahiti. Quelle erreur. Combien de fois j'ai pu voir des enfants se faire gifler ou se faire tirer les oreilles ou les cheveux en pleine rue. Aimer ses enfants c'est aussi ne pas leur donner n'importe quoi à manger ou à boire. Toute une éducation à revoir.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance