Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Miss France 2016 : les confidences de Vaimiti avant son départ ce soir



Crédit photo : Teiki Dev - MUA : Teura Allain Makeup - Coiffure : Cow Heirani - Diadème : Te Tavake Créations - Stylisme : Comité organisateur de Miss Tahiti
Crédit photo : Teiki Dev - MUA : Teura Allain Makeup - Coiffure : Cow Heirani - Diadème : Te Tavake Créations - Stylisme : Comité organisateur de Miss Tahiti
PAPEETE, le 10 novembre 2015 - Notre ambassadrice de beauté s'envole ce soir à destination de Paris pour rejoindre les candidates à l'élection de Miss France. Á un peu plus d'un mois du jour J, c'est une préparation intensive dans laquelle s'est engagée Miss Tahiti. Dernières confidences de Vaimiti avant le décollage…


Ça y'est, le compte à rebours a commencé… Vaimiti Teiefitu quitte ce soir le fenua pour rejoindre les 30 autres prétendantes au titre de Miss France 2016. Élue le 19 juin dernier, Miss Tahiti 2015 a entamé un véritable marathon depuis plusieurs mois afin d'être au top pour le grand soir. Coaching de sport, cours de culture générale et d'actualité, apprentissage aux techniques de coiffure et de maquillage… notre ambassadrice s'investit totalement pour décrocher le graal.

Leiana Faugerat, la directrice du comité Miss Tahiti, confirme : "Vaimiti a eu un programme chargé, mais elle est fin prête. Je la trouve très mûre et elle sait bien gérer son planning." Et d'expliquer la logistique : "Le comité local a pris en charge ses cours, sa garde-robe, les frais d'inscription et son hébergement en métropole, ainsi que celui de ses trois dauphines qui seront à ses côtés le soir de l'élection, à Lille. Nous lui avons remis aussi une enveloppe de 1 000 euros pour son argent de poche. Je tiens encore à remercier Air Tahiti Nui pour les billets d'avion des filles. Sur place, le comité Miss France prendra le relais."

DU 22 NOVEMBRE AU 1ER DÉCEMBRE Á TAHITI

Vaimiti, qui fêtera ses 19 ans ce jeudi, titulaire d'un bac ES avec mention très bien, est actuellement en deuxième année de préparation HEC (hautes études commerciales). Férue de surf, de fitness, de yoga, ou encore de danse tahitienne, cette égérie d’Alberto Vivian a été révélée lors du concours de mannequins Marylin Agency en 2011. Du haut de son 1,78 m, forte de ses nombreuses qualités physiques et dotée surtout d'un mental d'acier, l'exquise vahine des Marquises a toutes ses chances face aux autres Miss régionales.

Toutes les candidates se retrouveront à Paris le 18 novembre pour le début de l'aventure et viendront ensuite du 22 novembre au 1er décembre à Tahiti, le lieu choisi cette année pour la préparation des reines de beauté. Si elles étaient 33 les années précédentes, elles seront 31 cette fois, car à présent Miss Guadeloupe réunit la Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélémy, et Miss Centre-Val-de-Loire regroupe le Centre et l'Orléanais. L'élection de Miss France 2016 aura lieu le 19 décembre prochain, à Lille, et sonnera le glas de la fin du règne de Camille Cerf. Fa'aitoito Vaimiti !

Miss Tahiti 2015 a entamé un véritable marathon depuis plusieurs mois afin d'être au top pour le grand soir. (Photo : Teiki Dev)
Miss Tahiti 2015 a entamé un véritable marathon depuis plusieurs mois afin d'être au top pour le grand soir. (Photo : Teiki Dev)
"Je vais me battre pour y arriver !"

Tu es sur le départ… Te sens-tu prête, confiante ?
Ia ora na aux lectrices et aux lecteurs de Tahiti Infos ! Mon départ est prévu mardi 10 novembre, à 23h59 précisément. Oui, je suis sereine et confiante, même si le stress est forcément là. Mais j’ai le goût de la compétition, et j’ai vraiment hâte que tout débute !

Quel est le programme qui t'attend sur place ?
Je rejoins l’organisation Miss France, à Paris, dès le 16 novembre, pour un premier tournage avec les Miss de l’Outre-mer ; puis le 18 novembre, nous rejoignons toutes les autres candidates. Et l’aventure commence.

Cela doit être un honneur pour toi que les candidates à Miss France fassent leur préparation à l'élection sur ta terre natale, dont tu es l'ambassadrice de beauté ?
Je suis honorée pour mon Pays que toutes les Miss de France viennent à Tahiti. C’est une joie particulière, une fierté même. J’espère qu’elles aimeront ce qu’elles y découvriront. Je suis sûre qu’elles sentiront la chaleur et la vérité de notre accueil. Et j’espère également qu’elles prendront le temps de revenir. Les téléspectateurs français découvriront, eux aussi, le fenua. C’est une très belle opération de promotion de notre destination, de sa culture et de son authenticité.

Comment t'es-tu préparée de ton côté ?
Il est vrai que la préparation physique joue un grand rôle car cette élection nationale est un marathon qu’on dit épuisant. Mais j’aime relever les défis d’autant que je suis sportive. Le yoga me permet de relativiser mais également de me recentrer sur mes objectifs. Quant au coaching de culture générale, c'est un accompagnement essentiel. Il y est plus question de réfléchir au positionnement vis-à-vis des exigences de l’élection. Avec un grand fond de culture générale, certes. Mais l’essentiel, pour moi, est dans le mental.

Tu as pris aussi des cours de mise en beauté : coiffure, maquillage…
Oui, et j’ai beaucoup apprécié. Cela s’est passé avec des amis, des gens avec qui j’ai souvent l'habitude de travailler. C’était très agréable, cela m’a beaucoup aidée pour être au top chaque jour. Je leur dis... Mauruuru !

Trouves-tu encore le temps de te reposer ? Comment te ressources-tu, quelles sont tes passions pour t'évader ?
Je me repose dans la mesure du possible. Ces semaines extraordinaires à vivre imposent un rythme effréné. Le yoga m’apporte beaucoup dans ces instants, où finalement je me calme et me recentre. Et puis, j’ai appris à gérer mon agenda, à ne pas me laisser déborder par les activités. Il y a un temps pour tout.


"Nous avons toutes le même rêve"


Comment concilies-tu vie publique et vie privée ? Tes études de prépa HEC sont-elles en veille ?
Ma vie privée est essentielle. Je ne la dévoile pas, je la protège, et les gens dans mon intimité me soutiennent de tout leur cœur. Cela m’aide beaucoup. La vie publique, au contraire, est une vie dont l’exigence première est d’être proche de chacun. Ce sont deux extrêmes, je vais de l’un à l’autre. Je pense toujours à mes études même si, durant quelques semaines, je dois les mettre entre parenthèses. Mais pas question pour moi d’abandonner.

De quelle manière les comités Miss Tahiti et Miss France participent-ils à ton déplacement et la logistique ?
Le comité Miss Tahiti m’aide pour l’essentiel de ma garde-robe, et vous pouvez imaginer à quel point cette assistance est indispensable. L’équipe de Leiana (Faugerat, directrice du comité Miss Tahiti, ndlr) est également présente en matière de logistique pour le déplacement, etc. Je peux à chaque instant compter sur elle. Le comité Miss France, lui, prend la relève à partir du 15 novembre, quasiment jusqu’au soir de l’élection.

Quelles sont les prétendantes que tu redoutes le plus ?
Toutes sont très jolies, et je leur souhaite bonne chance ! Nous avons toutes le même rêve !

Tu te vois décrocher le titre suprême ?
Mais oui, bien sûr ! Je vais me battre pour y arriver ! Mais je sais qu’avant d’y arriver, de nombreuses épreuves, des étapes sont à franchir. Et j’ai confiance.

Si c'est le cas, quels seraient alors tes projets ?
Je devrais remplir mes fonctions de représentation, sillonner la France, rencontrer les Français, et j’adore cette idée. Il y aura les médias également, les émissions télévisées, les journalistes, les artistes, et tant d’autres personnes ... de belles rencontres en perspective. Et aussi, ce sera l’occasion de défendre la cause qui me tient particulièrement à cœur : la préservation de notre environnement, et celle de notre cadre de vie présent et futur.

Un mot pour les Polynésiens ?
Merci. Merci pour votre soutien. Je porterai haut nos couleurs, l’amour de mon fenua, et je sais que vous serez avec moi.

La feuille de route de Vaimiti

10 novembre : départ pour Paris
16 novembre : tournage d'un clip vidéo de présentation officielle pour Miss France
18 novembre : rassemblement des candidates
19 novembre : conférence de presse et journal télévisé sur TF1
21 novembre : départ pour Tahiti
22 novembre : arrivée à Tahiti
1er décembre : retour en métropole
Du 2 au 18 décembre : préparation à l'élection de Miss France
19 décembre : élection de Miss France 2016

"Merci pour votre soutien. Je porterai haut nos couleurs, l’amour de mon fenua, et je sais que vous serez avec moi."
"Merci pour votre soutien. Je porterai haut nos couleurs, l’amour de mon fenua, et je sais que vous serez avec moi."

Rédigé par Dominique Schmitt le Mardi 10 Novembre 2015 à 10:40 | Lu 5896 fois





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 23 Septembre 2017 - 10:24 Gaya exposera ses oeuvres à la salle Muriavai mardi

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance