Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Messmer : embarquez pour un voyage au pays des rêves



PAPEETE, le 2 novembre 2017- L’artiste québéquois Messmer se produira à Toa’ta le 10 novembre. Une occasion unique pour le public polynésien de vivre une expérience incroyable d’hypnose…Entre conscient et inconscient, invitation à un voyage « entre deux mondes ». Rencontre.

Vos spectacles sont très impressionnants pour les profanes. Pouvez-vous nous expliquer assez simplement comment cela fonctionne ?

Messmer : « Je me sers des techniques de l’hypnose pour aider des personnes à entrer dans un état second au niveau du subconscient. Un rêve. A ce moment là, la personne peut vivre toutes les aventures que je lui propose, comme si elle les vivait réellement. »

Combien de temps vous a-t-il fallu pour maîtriser cette technique ?

M : « J’ai commencé tout jeune, mon grand-père faisait de l’hypnose. J’avais sept ans quand j’ai commencé à pratiquer avec des amis à l’école. »

Peut-on dire que certaines personnes sont plus ou moins réceptives à l’hypnose ?

« Tout le monde peut vivre la sensation d’être hypnotisé. Dans mon spectacle, je fais justement trois tests de réceptivité. Dans la salle, au premier test je vais aller chercher une quarantaine de personnes qui vont vivre la première partie. Ensuite, je fais un autre test de réceptivité pour aller chercher des gens nouveaux. Et à la toute fin du spectacle, je fais un test de réceptivité où toutes les personnes pourront vivre le test depuis leur place. De cette façon, beaucoup plus de gens peuvent vivre la sensation d’être hypnotisés. Pour ceux qui le veulent bien évidemment. C’est toujours dans le respect des gens et sur la base du volontariat. »

Est-ce qu’il y a des sujets qui ne veulent pas être réceptifs et qui le sont ?

« Absolument. D’ailleurs ça arrive qu’il y ait des gens dans la salle qui n’aient pas envie de monter sur scène et qui disent : je n’y crois pas. Et en fait, leur cerveau réagit bien à la suggestion. A ce moment là, s’ils le veulent bien parce que je ne les force pas à monter sur scène, si quelqu’un s’endort dans le public et commence à vivre l’aventure, on s’occupe de lui et on lui demande s’il veut vivre l’aventure sur scène. Les gens ont, au départ, cette crainte, cette incompréhension du phénomène. Et au fur et à mesure, ils ont envie d’essayer, ils ont envie de le faire. C’est ce qui est miraculeux là-dedans. C’est qu’on voit que la perception de l’hypnose évolue. »

C’est ce qui fait que vos spectacles doivent être tous différents selon les personnes que vous avez et leurs réactions ?

« Exactement, il faut se dire aussi que le show est humoristique. Tout est fait pour s’amuser, pour vivre l’expérience en se faisant plaisir. Et c’est en effet leur réaction à eux qui fait la différence. Il y a des soirs où je dois complètement ré-improviser le spectacle pendant la soirée. »

Est-ce qu’il y a des risques pour le public ?

« Pas du tout. En rêve, si ça devient trop intense, on se réveille. Avec l’hypnose c’est pareil. Si ça devient trop intense, on va totalement bloquer la suggestion. »

Parlez nous de votre spectacle Intemporel ?

« Le nom parle de lui-même. Je m’amuse avec le subconscient des gens, parce que dans le rêve, il n’y a pas de temps. Je fais vivre aux gens un voyage dans le temps. Je peux les amener aux temps préhistoriques où ils vont rencontrer un mammouth ou je peux les amener à camper un personnage dans des films qui ont marqué ma jeunesse dans les années 70 ou 80. Il vont jouer Rocky Balboa dans Rocky, ou le pilote de Top Gun, ou encore se retrouver dans le films E.T... »

Pourquoi vous êtes-vous tourné vers le spectacle ?

« Je me suis mis en tête de faire connaître cette puissance de l’hypnose et de l’esprit. Et ça m’aide à faire passer ce message. Et ça marche ! Parce que depuis que j’ai commencé, on voit que les cabinets en hypnose explosent un peu partout. On voit beaucoup de thérapeutes qui vont s’adonner aux techniques parce que les patients sont en demande. Ils veulent avoir des techniques plus naturelles, moins chimiques, pour réussir à créer une anesthésie par exemple. »

Est-ce que vous rencontrez des gens qui n’y croient pas du tout ?

« J’aime ça d’avoir des sceptiques. Parce qu’ils deviennent de très bons ambassadeurs. Ils vont dire : ‘j’étais un des pires sceptiques et maintenant que j’ai vécu l’expérience, je vais en parler à tout le monde’. Donc je dis aux gens, venez en famille et avec vos amis. Quand vous aurez vu une connaissance sur scène qui vit l’expérience, ça va faire tomber les barrières. Et quand vous-mêmes, vous aurez vécu l’expérience, vous allez vous rendre compte que ça existe. »

C’est la première fois que vous venez en Polynésie ?

« J’y ai été pour des vacances dans votre région. C’est une région que j’aime beaucoup. Et quand j’ai su que nous avions la possibilité d’aller là-bas, j’ai dis oui rapidement. Je vais en profiter entre les deux spectacles en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie française pour prendre quelques jours de vacances à Bora Bora, bien entendu. Je vais en profiter pour faire un peu le touriste en même temps. »

Pour réserver votre place: ticket-pacific


Rédigé par () le Jeudi 2 Novembre 2017 à 18:58 | Lu 1052 fois

Tags : MESSMER





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance