Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Marquises: Le moai de Atuona déjà très endommagé


Le dernier Festival des arts des Marquises (Matavaa o te Fenua Enata) a refermé ses portes le 19 décembre 2015, il y a à peine 16 mois, laissant de ces moments forts quelques souvenirs que l’on voudrait impérissables, dont une belle brochette de statues sur la place centrale de la petite ville de Atuona (le tohua Pepeu), sur l’île de Hiva Oa.



Parmi les délégations participant à ce festival, celle de Rapa Nui avait fait sensation grâce à ses prestations et à deux énormes sculptures en bois, gracieusement offertes à tous les Marquisiens.

Malheureusement, du côté de la mairie, il semble que l’on n’ait pas pris la mesure de ces cadeaux, certes symboliques, mais malgré tout de grand prix ; l’une des deux sculptures est un splendide moai, réalisé sur place et qui, aujourd’hui, est déjà bien abîmé. Il ne fait apparemment l’objet d’aucun soin, au point que de son dos fêlé, s’échappent fourmis et sciure, augurant d’une fin proche.

Le moai de Atuona (détail de son visage) a été sculpté en décembre 2015 dans une seule pièce de bois, pukao compris. Il a été laissé à l’air libre, apparemment sans traitement du bois et les insectes sont déjà à l’œuvre !
Le moai de Atuona (détail de son visage) a été sculpté en décembre 2015 dans une seule pièce de bois, pukao compris. Il a été laissé à l’air libre, apparemment sans traitement du bois et les insectes sont déjà à l’œuvre !

Une exigence d’humilité et de respect

Le moi déjà endommagé se trouve sur le toua Pepeu, au centre de Hiva Oa. Sous un toit en Palmex, il est certes abrité de la pluie, mais pas des insectes gourmands de bois.
Le moi déjà endommagé se trouve sur le toua Pepeu, au centre de Hiva Oa. Sous un toit en Palmex, il est certes abrité de la pluie, mais pas des insectes gourmands de bois.
Le maire, peu avant le festival, avait déjà eu l’initiative malheureuse de faire couper le magnifique baobab qui ornait un coin de la place ; voilà qu’aujourd’hui aucune attention n’est portée à ces dons de nos amis pascuans, alors qu’il suffirait d’une ou deux couches de produit anti-insectes (termites, vrillettes, etc.) et d’une ou deux couches de lasure mate incolore(y compris sur la partie inférieure du moai bien sûr, la plus fragile) pour garantir à cette sculpture et à sa voisine de ne pas terminer réduites en miettes à brève échéance.

La culture, avons-nous la faiblesse de penser, n’est pas quelque chose que l’on proclame grâce à de généreuses subventions publiques quatre jours tous les deux ans, c’est avant tout une exigence quotidienne d’humilité et de respect de soi-même et des autres : à ce titre, il est plus que temps de prendre d’urgence les mesures qui s’imposent pour préserver durablement les deux belles sculptures pascuanes de Atuona; les produits qui sauveraient ces deux pièces uniques sont accessibles dans tous les commerces spécialisés (peut-être même à Atuona) et il suffit d’une journée de travail pour assurer leur pérennité. Le festival étant très largement financé par les contribuables, la moindre des choses est bien de protéger les œuvres produites, destinées au grand public.






Rédigé par Daniel Pardon le Mercredi 3 Mai 2017 à 14:37 | Lu 2485 fois






1.Posté par Arsenik le 03/05/2017 15:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Culture par-ci, culture par-là,ma culture, fière de ma culture...blablabla. Et même pas f....u d'entretenir l'un des symbole et le magnifique travail d'artistes, véritable amoureux de leur culture.

Les communes toujours très fortes pour demander des moyens et des sous, par contre dès qu'il faut bosser, c'est fiu inh !



2.Posté par DIKé le 03/05/2017 15:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est vraiment malheureux qu'il faille qu'un particulier, popa'a de surcroît, soit obligé de signaler cet abandon pour qu'une municipalité agisse. Un cadeau des Pascuans!! . C'est un peu la Honte, quand même!
J'ai envie d'y aller à mes frais et de passer le Xylophène moi-même.

3.Posté par bidass le 03/05/2017 20:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Amis pascuans, arrêter de donner des moai a vos voisins Maohi, ils ont en rien a f..... de votre culture.
En plus stocké sous un toit en plastique
C'est bien la terre des hommes qui se gratte le nombril.

4.Posté par tata hara le 03/05/2017 20:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais vous n'avez rien compris, il faut encore une subvention de plusieurs millions pour préserver ce moai .

Pas de sousou , pas de culture

5.Posté par teva le 03/05/2017 23:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Y a simplement a le laisser dans la mer pour qq mois...les vieux utilisaient pas de produits chimiques, mais ils avaient ce truc que les gens on echange contre une adresse Facebook....c'est quoi deja??? AH oui...le COURAGE....lol...la culture c ést beau sur TNTV, mais apres retour dans son hilux ''ahere tama te roulotte" le reste pas grave...Reveillez vous les gens...

6.Posté par Vahineura le 04/05/2017 07:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi je ne suis pas étonnée ?

7.Posté par Cool Ruler le 04/05/2017 08:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les Pascuans leur aurait donné un Dodge Ram, je vous garantis qu'il serait lustré quotidiennement ...

8.Posté par MarquisesGo le 04/05/2017 08:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et patati et patata journaliste chiant va, te hana me oe, la sculpture va très bien faut arrêter vos chalala. Vous provoquez la haine contre les marquisiens à dire que nous nous occupons pas des cadeau offert lors du festival, un peu termité mais ce n'est pas la fin du monde, quoi ta besoin de dire haut et fort vois directement avec la commune, en ce moment il ya des éboulements des tuyaux d'eau cassé , l'eau potable à mettre en place, il ya des problèmes plus urgent à traiter vous trouvez pas????????????
Et oui "Bidasse" oui les toits sont en plastique cherchez d'abord à savoir pourquoi au lieu de critiquer.
"Diké" oui toujours les popa'a qui ralent ils ont cas rentrer chez eux pour un rien c'est la fin du monde facile de critiquer le peuple ou lui vit comme je l'ai dis il y a des problèmes plus grave.
Et avis à tous OUI nous marquisiens sommes fier de notre culture!!!!!!!!!!!!!!!!!! à savoir que c'est Mo'ai ont été fait en pata hanoa, ta'iri pa'a, vite fais et mal fait alors renseignez vous d'abord à bon entendeur tchao!!!!!!!!!!!!

9.Posté par DIKé le 04/05/2017 22:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

He bien voilà des réactions comme on aime! Merci MarquisesGo de réagir, de corriger, de montrer que les Marquisiens aiment leurs iles. Au moins une équipe municipale qui se défend et qui va tout faire pour prouver que l'on a bien fait de voter pour elle..
Quant aux popa'a qui ralent, c'est chi..t certes, mais c'est parce qu'ils aiment le fenua et qu'ils commencent par voir tout ce qui ne va pas avant de voir ce qui va. Moi je dis , heureusement qu'ils nous boostent. Mieux vaut cela que de l'indifférence.
amicalement.

10.Posté par MARINA le 07/05/2017 10:31 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

DANIEL PARDON qui nexiste pas à Atuona bien sur ! Ça sent juste les élections. Faut arrêter ! Le maire ci le maire ça.... bande de jaloux hahahahah ! Paix et amour dans vos cœurs pourris.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance