Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


"Mana Wahine" : l'alliance de la tradition maorie et de l'expression contemporaine



Cinq danseuses extrêmes offrent des prestations entre tradition et modernité.
Cinq danseuses extrêmes offrent des prestations entre tradition et modernité.
PAPEETE, le 28 août 2017 - Pour la rentrée, la Compagnie du Caméléon accueille un spectacle maori, qualifié de "puissant et spirituel" par la presse néo-zélandaise. Réalisé par Okareka Dance Company, "Mana Wahine" met en scène cinq danseuses talentueuses qui offrent des prestations entre tradition et modernité. Courez les voir au Grand théâtre, les 2 et 9 septembre prochains !


Le nouveau spectacle proposé à la rentrée par la Compagnie du Caméléon nous vient de nos voisins néo-zélandais. Taiaroa Royal, Taane Mete et Malia Johnston, trois chorégraphes réputés à Aotearoa, le pays au long nuage blanc, ont mis en scène cinq danseuses extrêmes (Nancy Wijohn, Maria Munkowits, Chrissy Kokiri, Jana Castillo et Bianca Hyslop) qu'ils magnifient grâce à des jeux de lumières habiles et un design audio-visuel riche. "Mana Wahine" conte la légende de Te Aokapurangi, une jeune fille de Rotorua capturée par une tribu du grand nord de la Nouvelle-Zélande et emmenée loin des siens. Des années plus tard, elle s’échappe, retourne chez elle et libère son peuple. Son courage, sa détermination et son intrépidité sont représentés par cinq danseuses enchanteresses, mêlant tradition maorie et expression contemporaine.

Porté par la compagnie de danse Okareka, le spectacle fait vivre une légende maorie.
Porté par la compagnie de danse Okareka, le spectacle fait vivre une légende maorie.
Guillaume Gay, qui a créé la Compagnie du Caméléon en 2005, a découvert ce spectacle il y a deux ans, en Australie, lors du Festival Australian Performing Arts Market. Il rapporte : "En tant que spectateur, je m'approche de la danse en douceur au gré des festivals et je suis de plus en plus curieux d'explorer ce domaine que je connais moins que le théâtre. Et je peux dire que j'ai été emporté émotionnellement, car c'est époustouflant, c'est du haut de gamme, et c'est pour cela que j'ai eu envie de le partager avec les Polynésiens ! Sur le plan théâtral, je flirte également avec la danse en proposant des spectacles gestuels et visuels, comme "Saudade", "Au pied de la lettre", ou plus récemment "We Love Arabs". Et puis, bien sûr, il y a un écho particulier ici avec la danse qui fait partie intégrante de la culture polynésienne. Ce mariage entre les mondes traditionnel et contemporain est intéressant, il prouve que la culture est vivante et il pourra en outre nourrir la créativité des artistes locaux. D'ailleurs, dans cette dynamique, nous envisageons de mettre en place des master classes afin de créer des échanges avec la troupe maorie."

"Mana Wahine" devrait avoir une résonnance particulière auprès des Polynésiens.
"Mana Wahine" devrait avoir une résonnance particulière auprès des Polynésiens.
Formée en 2007, la compagnie de danse Okareka a été créée avec la volonté d'allier la danse contemporaine aux thèmes maoris. À travers ses chorégraphies, la compagnie raconte des histoires puissantes et spirituelles sur la Nouvelle-Zélande et sur ses légendes. Dirigée par les grands artistes Taane Mete et Taiaroa Royal, Okareka est rapidement devenue l'une des compagnies de danse les plus reconnues en Nouvelle-Zélande et ailleurs (États-Unis, Canada, Chine, Londres, Écosse, Australie, France, etc). Accessible à partir de 8 ans, "Mana Wahine" dure un peu plus d'une heure. Les costumes ont été réalisés par Elizabeth Whiting et les compositions musicales sont signées Victoria Kelly. New Zealand Herald ne tarit pas d'éloges sur le spectacle, le présentant comme "l'une des meilleures représentations de danse contemporaine que nous ayons vues depuis des années."

Infos pratiques

Samedis 2 et 9 septembre, à 19h30
Grand théâtre de la Maison de la culture
Tarifs : 4 000 Fcfp ou 4 500 Fcfp (adultes) ; 3 000 Fcfp (moins de 18 ans et étudiants) ; 2 500 Fcfp (enfants moins de 12 ans)
Pass famille à 12 000 Fcfp valable uniquement lors de la première représentation pour une même famille composée de 2 adultes + 2 enfants
Billets en vente dans les magasins Carrefour, à Radio 1 et sur www.ticket-pacific.pf
Service de garderie à 1 000 Fcfp/enfant : réservations sur cameleon@mail.pf


Rédigé par Dominique Schmitt le Lundi 28 Août 2017 à 16:12 | Lu 2645 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Septembre 2017 - 01:22 "AiME" : et danse l'amour !

Vendredi 22 Septembre 2017 - 01:20 Fifo 2018 : clôture des inscriptions le 14 octobre

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance