Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Maintien en détention provisoire pour quatre trafiquants d'ice



En détention provisoire depuis 9 mois pour importation d'ice à Tahiti, cette ressortissante américaine a vu sa demande de placement sous bracelet électronique rejetée ce matin.
En détention provisoire depuis 9 mois pour importation d'ice à Tahiti, cette ressortissante américaine a vu sa demande de placement sous bracelet électronique rejetée ce matin.
PAPEETE, le 19 avril 2017 - Ils sont impliqués dans deux dossiers distincts d'importation de méthamphétamine depuis les Etats-Unis, certains sont écroués depuis 9 mois. Leurs demandes de libération sous condition ont été rejetées ce mercredi au palais de justice de Papeete.


Quatre trafiquants d'ice présumés avaient rendez-vous ce mercredi matin dans le bureau du juge des libertés et de la détention. Ecroués depuis des mois le temps de boucler les enquêtes judiciaires les concernant, dans deux affaires distinctes d'importation d'ice depuis les Etats-Unis, ils n'ont obtenu aucun fléchissement du magistrat sur la question de leur maintien en détention ou de leur éventuelle libération sous condition en attendant leurs procès. Tous ont regagné la maison d'arrêt de Nuutania en fin de matinée.

La première des deux affaires met en cause deux trafiquants présumés soupçonnés d'avoir tenté d'importer depuis la Californie 2 kilos d'ice dissimulés dans des essieux de voitures. La drogue n'avait pas eu le temps d'arriver jusqu'à Papeete, saisie à son point de départ aux Etats-Unis par les enquêteurs de la Drug Enforcement Administration (DEA), le service de police américain chargé de la lutte contre le trafic de produits stupéfiants, agissant en coopération avec les enquêteurs locaux de la section de recherches de la gendarmerie.

Les trafiquants présumés, interpellés en décembre 2016 à Tahiti, étaient censés réceptionner la marchandise à l'arrivée des véhicules au fenua. Les gendarmes avaient procédé à une fouille complémentaire des voitures saisies à Motu Uta sans découvrir de quantité additionnelle de drogue.

Le juge rappelle "les lourdes peines de prison ferme encourues"

Le second dossier implique une ressortissante américaine et un jeune trafiquant notoire de Tahiti, condamné par ailleurs la semaine dernière à 7 ans de prison ferme pour son rôle central dans l'affaire dite de la filière pakalolo (Il a fait appel, Ndlr).

La douane avait interpellé la jeune femme dans un hôtel de la côte Ouest en août 2016 alors qu'elle était chargée de réceptionner un colis contenant près de 200 grammes d'ice. Originaire de Californie, où son compagnon est lui aussi incarcéré pour trafic de stupéfiants, elle est en détention provisoire à Nuutania depuis neuf mois. Elle a demandé, en vain, son placement sous surveillance électronique.

Le juge des libertés et de la détention a profité de ces audiences pour rappeler à qui voulait l'entendre "les très lourdes peines de prison ferme encourues" en matière de trafic d'ice en Polynésie française. Le magistrat a aussi prévenu que la justice continuera à mettre tous les moyens coercitifs dont elle dispose pour protéger le fenua de ces trafiquants tentés par le juteux marché de cette drogue aux effets dévastateurs.

Rédigé par Raphaël Pierre le Mercredi 19 Avril 2017 à 14:48 | Lu 7600 fois

Tags : ICE, JUSTICE






1.Posté par tute veoveo le 19/04/2017 20:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sa fait des années que les magistrats nous racontes les même salade et ya toujours autant de ICE en circulation, il faut mettre en évidence l’échec totale de la répression et les centaines de millions gaspiller dans cette lute stérile.

2.Posté par DIKé le 20/04/2017 08:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A "tute veoveo" ; va jusqu'au bout de ta logique: Donc on arrête de chercher et réprimer et on laisse faire?
Tu racontes n'importe quoi: "echec total" ,( sans E), c'est faux. La situation serait catastrophique si il n'y avait auncun interdit. "des centaines de millions gaspillés ( et pas gaspiller)" , d'où vient ton chiffre? . Au contraire la peur de la sanction n'est pas assez forte, C'est le laxisme, le laisser-aller, l'assurance de na pas être attrapé et sévérement puni qui font que des Mercedes et compagnie se permettent d'essayer de s'enrichir et d'empoisonner nos enfants.
Visiblement tu es en manque! C'est pour éviter que des êtres humains en arrivent à ce que tu es qu'il faut lutter.

3.Posté par fifi le 20/04/2017 08:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

encore heureux qu'ils restent en détention et qu'ils prendront plus chère que les planteurs de paka

4.Posté par legalizz fafaru le 20/04/2017 08:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

" drogue aux effets dévastateurs." !!!

Le trafic d'ice en Polynésie française a engendré combien de mort ?

Si l'en compare a l'alcool qui engendre annuellement des centaines de mort , c'est qui le plus dévastateur ?

5.Posté par Jean pierre Beaulieu le 20/04/2017 08:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ tute veoveo Tu m'as l'air bien au courant des trafics pour te prononcer ainsi sur la circulation d' ICE. Ces gens la ne méritent pas de sortir de prison qu'ils y pourrissent jusqu'à la fin de leur triste vie. Ce sont des assassins dont on ne dit pas le nom.
La justice a besoin de se reformer pour enfin revenir des sanctions plus justes (plus sévères) par rapport aux crime commis.

6.Posté par poko lala le 20/04/2017 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et le blocage de la RT1 ??

La justice doit mettre tous les moyens coercitifs dont elle dispose pour débloquer la route

7.Posté par proQ le 20/04/2017 10:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tute veoveo a raison, y aucun résultat positif de la répression la preuve est qu'il y a toujours des saisie de ICE jusqu’à maintenant.

8.Posté par Space marine SPACE MARINE le 20/04/2017 17:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'alcool, le paka, le psilocybe mexicain (champignon), la malbouffe(obésité), l'ice,.......etc...j'en passe...
Cela a des effets dévastateurs sur les couples, la famille, les enfants (dont les parents touchent et deviennent addictif à ces formes de drogues).

Pour ce qui est de la répression:
Tout ce que fera la justice et les administrations rattachées paraitra dérisoire, mais il vaut mieux le faire quand même, sinon qui le fera.!!!vous!!!toi!!!

9.Posté par Sylvanna le 21/04/2017 05:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces trafiquants de Ice sont des meurtriers et rien d'autre..Ils méritent la peine de mort, ou la perpétuité.. Merci à la justice pour leur travail. Les dégâts infligés par cette connerie coûtent très chers, Vie de famille brisée, hantise des parents à cause des tentatives de suicide, passage à l'hopital psy pour désintox, suivi par des psy, pension cotorep..bon je pense que çà suffit les conneries..çà coûte cher à la famille, et les salariés paient pour toutes ces conneries via la CPS...faut peut être se réveiller un peu..A moi, çà fait chier de payer pour ces C..s...Alors BASTA..

10.Posté par Muxu le 21/04/2017 21:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien entendu qu'il faut sanctionner et lourdement même. A vie c'est exagéré car l'erreur est humaine et le coupable peut se repentir, changer et vivre une seconde vie positive. Mais la sévérité protège la société, il faut respecter la loi et éviter ces horreurs dans notre petit territoire. Avec le papa et l'alcool, on a déjà suffisamment à faire 😪

11.Posté par Space marine SPACE MARINE le 21/04/2017 21:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est vrai qu'il est toujours plus facile de critiquer un peintre que d'être peintre soi-même!
A bon entendeur......!!!

12.Posté par Sylvanna le 22/04/2017 09:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Muxu, merci pour ton comm. mais au vu de ce qui se passe, et des méthodes de plus en plus osées utilisées par ces passeurs de Ice, au vu des dégâts collatéraux et du coût payé par la collectivité, maintenant il faut durcir et la perpétuité est une sentence juste. Ces meurtriers car ce sont des meurtriers n'ont eu aucune considération pour les familles qui souffrent à cause de ce fléau, comme tout fléau, il faut absolument trouver des méthodes d'éradication..Pour préserver la génération future, la seule sentence qu'ils méritent c'est la PERPETUITE..Qu'on arrête d'être gentil...comme en dit trop gentil, trop C.n..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance