TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Lettre ouverte aux candidats




Lequel d’entre vous cessera de se voiler la face et d’attendre passivement que le problème de la surpopulation animale se résolve de lui-même ? Sachez mesdames et messieurs les candidats, que la solution immédiate, gratuite et sans effort n’existe pas. Bien à contrecœur et sous la pression de l’État, les communes ne prévoient que l’installation de fourrières-mouroirs coûteuses et inefficaces, dont le seul effet sera de déresponsabiliser un peu plus les particuliers à l’origine du problème.
Surpopulation, maltraitance, comportements inciviques, lequel d’entre vous osera sortir la Polynésie du Moyen Âge où elle se trouve ?
Lequel d’entre vous osera traquer les vendeurs de viande canine qui ont pignon sur rue et n’hésitent pas à voler les animaux chez leurs propriétaires pour alimenter leur commerce illégal ?
Ne vous en déplaise, les animaux domestiques sont des acteurs actifs de la vie économique, il vous rapportent, sans que vous ne reversiez un franc pour améliorer leur sort. La surpopulation canine est source d'accidents de la route, de morsures, de nuisances, de propagation de maladies et surtout de souffrance pour les animaux. Qui, à part les bénévoles, s'en soucie ? L'euthanasie est gratuite pour les nouveaux-nés chez les vétérinaires, mais on retrouve chiots et chatons dans les dépotoirs, les zones industrielles, les poubelles, à l'agonie... Depuis toujours, le silence des hommes politiques sur ce sujet est assourdissant, tandis que les touristes sont horrifiés.
Stérilisez au lieu de penser à tuer bêtement. Prenez le problème de la surpopulation animale à sa source au lieu d’essayer d’endiguer ses effets pervers d’une manière qui heurte une grande partie de la population.
Intégrez une gestion raisonnée et raisonnable du problème dans vos programmes et vous satisferez tout le monde : les amoureux des animaux qui n’en peuvent plus de cette misère, leurs détracteurs qui n’en peuvent plus de les subir à chaque coin de rue.
Les animaux ne votent pas. Leurs propriétaires si.


Fenua Animalia
Service de protection animale en Polynésie (SPAP)
Ia Maitai Te Animara (IMTA)
Eimeo Animara

Rédigé par () le Mardi 9 Avril 2013 à 07:01 | Lu 255 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki