TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Lettre ouverte Association U'I HAU NO SAINTE AMELIE




ASSOCIATION U’I HAU NO SAINTE AMÉLIE

LETTRE OUVERTE

à,
Monsieur Louis FREBAULT
Ministre de l’aménagement et du logement,
en charge des affaires foncières et de l’urbanisme

Objet : Article des Nouvelles du 26 09 11. Logements MAHINATEA.


En ma qualité de président de l’association U’I HAU NO SAINTE AMELIE instituée le 16 septembre 2011, j’ai l’honneur d’appeler votre attention sur l’affaire citée en objet.

Lors de notre rencontre informelle du vendredi 9 septembre 2011 vous nous avez déclaré qu’il n’était pas en votre pouvoir de décider de l’arrêt du projet MAHINATEA, le permis de construire ayant été accordé, le financement bouclé. Nous vous avions par ailleurs soumis nos propositions d’aménagement du site :
• Soit en maisons de quartier, lieu de rencontre de la jeunesse de Sainte Amélie et des associations œuvrant dans le domaine social ;
• Soit en aire de détente dont Sainte Amélie est totalement dépourvue contrairement à tous les autres quartiers de la ville ;
• Soit en bâtiment administratif qui répondrait davantage à sa vocation complétant ainsi le tissu des administrations accueillant du public autour de la présidence du pays toute proche.

Ces propositions n’ont pas semblé retenir votre choix, nous le regrettons vivement.

Je me permets de vous rappeler, un article paru sur le site Tahiti Today du 21 septembre 2011, la lettre ouverte que le collectif « TAATA NO POLINETIA » a écrit au Président de l’église évangélique maohi ainsi que l’article et l’interview donnée par M. Antony GEROS, vice président du gouvernement dans Les Nouvelles du 24 septembre 2011.


1. « Tahiti Today » publiait le, 21 septembre à 14h 00, sur son site un article dont vous trouverez ci-dessous un très large extrait :

« L'OPH voit ses projets anéantis à Faaa. Oscar a dit " pas de logements sociaux dans ma commune !"

Lors d'une réunion qui s'est tenue hier, Oscar Temaru, maire de Faa'a a été très clair par la voix de son vice président : pas de logements sociaux collectifs à Faa'a …. A l'eau tous les projets sur lesquels l'OPH travaille depuis des mois :

La RHI HOTUAREA (188 logements) - La cité de transit VAITUPA (24 logements) - L’opération MOTIO (80 logements) - L’opération TEROMA (60 logements) - Le projet d’opération ‘KOSOVO’ (75 logements de transit + 60 logements définitifs).
Le montant de ces opérations s’élève pourtant à 9,5 milliards.

Les opérations MOTIO, TEROMA et VAITUPA ont obtenu le permis de construire… Inutile d'espérer qu'Oscar Temaru puisse changer d'avis, à moins d'un miracle. Quand il dit "non" c'est non …

2. Dans une lettre ouverte adressée le 20 septembre 2011 par le collectif « TAATA NO POLINETIA » au président de l’église évangélique protestante Maohi Nui, le représentant dudit collectif interpellait cette église sur divers points touchant à l’actualité locale et sollicitait entre autre son avis sur la construction des logements sociaux dans le quartier de Sainte Amélie. Vous trouverez ci-après l’extrait se rapportant à Sainte Amélie :

« …Le pays souhaite construire des logements sociaux dans le quartier de Sainte Amélie. La construction de cet immeuble ne présente aucune structure pour les enfants et elle n'a pas été précédée d'une étude de marché, ni encore sur l'étude de la qualité de l'évaluation environnementale, ni d'une étude d'impact dans le quartier et encore moins d'une étude sur la manière dont l'environnement sera pris en compte. Quel avenir pour les futurs habitants de ce quartier ? Comment envisagez-vous l’intégration de ces futurs habitants dans ce quartier … »

3. Dans l’interview accordée le 24 septembre 2011au journal Les Nouvelles le journaliste JH posait la question suivante à M. Antony GEROS, vice président du gouvernement « … A Papeete, par exemple, des logements sociaux devraient voir le jour soit à Taunoa ou encore à Sainte Amélie et pourtant là aussi ça bloque. ». Réponse du vice président
« …il faut relancer la réflexion relative aux logements sociaux…..il faut réfléchir autrement. Là on a mis les fonds dans le fond d’une vallée et demain, ce sera un véritable bâton de dynamite…il faut mettre en place tout un accompagnement de toutes ces familles. Penser à extraire les enfants qui vont naître dans ces foyers, pour les amener se détendre sur des aires de détente et de loisirs. Et tout ça on n’y a pas pensé … ».

Ces trois articles, M. le Ministre, faut-il le souligner, sortent de la bouche même du PRESIDENT Oscar TEMARU et du VICE PRESIDENT Antony GEROS, c'est-à-dire les deux plus hauts responsables politiques du pays. C’est aussi très exactement ce que nous vous avons dit le jeudi 8 septembre 2011. Or, si j’ai bien compris Les Nouvelles vous passez outre deux prises de positions sans équivoque, celle du PRESIDENT et celle du VICE PRESIDENT sous de fallacieux prétextes « …que les retombées économiques seront bénéfiques pour la population… ». C’est, sauf votre respect, se moquer du monde M. le Ministre. En voici la démonstration :
MOTIO, TEROMA et VAITUPA 4 milliards. Permis de construire obtenu financement bouclé. Oscar TEMARU dit NIET ;
RHI HOTUAREA 4 milliard. Oscar TEMARU dit NIET ;
transit de KOSOVO : 1,5 milliard. Oscar TEMARU dit NIET.
TOTAL : 9,5 Milliards.

MAHINATEA : 426 millions ! NO COMMENT !

Parler dans ce contexte de « retombées économiques » à propos de MAHINATEA est non seulement indécent mais plus encore, irresponsable.

Il eut été plus cohérent ou moins cacophonique M. le Ministre, de vous aligner sur ces deux positions pour reprendre le projet MAHINATEA, dont l’achat, dois-je le rappeler, a été surévalué de plus de 50 millions FCP (soit l’équivalent de 10 fare OPH de type F3), comme vous nous avez-vous-même expliqué le 8 septembre. !

Au surplus, pour votre information, la commune de Papeete compte le plus grand nombre de logements sociaux, bien avant Faa’a dont la population communale est la plus importante (+12,84% base recensement 2007).

Nous disons maintenant ÇA SUFFIT !

Votre détermination à construire ces « cages à poules » d’un autre âge se heurtera à notre indéfectible volonté de nous opposer fermement si nécessaire à leurs constructions. Réfléchissons autrement non pas demain (vous ne serez plus ministre, par contre nos enfants et résidents permanents, seront toujours là et auront à supporter les conséquences désastreuses de votre entêtement aveugle) mais dès maintenant si vous ne voulez pas que « le fond de la vallée (soit) demain un véritable bâton de dynamite » (cf supra, Antony Géros VP du pays) !

Je vous informe que l’association « U’I HAU NO SAINTE AMELIE » a recueilli à ce jour plus de 1 600 pétitions. Elles continuent d’affluer.


Je vous prie d’agréer, monsieur le Ministre, l’expression de ma considération distinguée.





A BUILLARD

Rédigé par A. BUILLARD le Mercredi 28 Septembre 2011 à 06:30 | Lu 554 fois



Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki