TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Les tarifs de la navette des Marquises




Les tarifs de la navette des Marquises
PAPEETE, 30 novembre 2016 - Le Conseil des ministres a défini ce mercredi la grille tarifaire de la navette inter-îles des Marquises.

La navette maritime "Te Ata O Hiva" de la flottille administrative effectuera des liaisons régulières entre Hiva Oa et les îles de Tahuata et Fatu Hiva de la manière suivante, sachant que lors des voyages vers Fatu Hiva ou en provenance de cette île, un arrêt sera effectué à Tahuata :

- une rotation aller-retour vers Fatu Hiva le lundi ;
- deux rotations aller-retour vers Tahuata le mercredi, une le matin, une l'après-midi, afin de permettre aux habitants de Tahuata de faire l'aller-retour dans la journée ;
- une rotation aller-retour vers Fatu Hiva le vendredi.

Sur la base d'un compte d'exploitation prévisionnel précis et du coût au mille nautique de cette navette maritime, une grille tarifaire permettant ne pas réaliser un service de transport public à perte, tout en permettant son accessibilité aux habitants des îles concernées a été établie (voir tableau ci-dessous).

En cas d'affrètement du navire sur la ligne Hiva Oa - Tahuata, le coût d’affrètement est de 400 000 Fcfp par voyage, soit 800 000 Fcfp l'aller-retour. Sur la ligne Hiva Oa - Fatu Hiva, ce coût d'affrètement sera de 800 000 Fcfp le voyage soit 1 600 000 Fcfp l'aller-retour, sachant que les associations sportives, culturelles et cultuelles pourront solliciter un abattement auprès du Président de la Polynésie française, l’abattement pouvant aller jusqu'à 50 %.

Concernant les transports scolaires et les transports sanitaires urgents ou par réquisition, des conventions tarifaires seront établies, respectivement avec le ministère de l'Education et la CPS (Caisse de prévoyance sociale).

Quand bien même cette navette serait dans un premier temps gérée par un service du Pays, il importe de mettre en place un système durable et pérenne, notamment dans l'optique de la mise en place, à terme, d'une délégation de service public. Il a donc été proposé d’engager l’exploitation du service sur les bases définies par cet arrêté tarifaire afin de se confronter aux différents aspects de l’exploitation. Après une première période, et une confrontation de l’analyse théorique à la réalité, des ajustements pourront alors être réalisés notamment sur le planning ou, le cas échéant, sur la grille tarifaire, en synergie avec les communes.


Rédigé par Communiqué officiel le Mercredi 30 Novembre 2016 à 17:31 | Lu 1969 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par Pierre fleurie le 30/11/2016 20:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Good Job Président Fritch ! Donc si on résume : 6 000 Fr pour aller à Fatuiva (5 000 Fr par bonitier actuellement) pour un trajet de quasiment de 5 heures puisque détour par Tahuata (contre 3 heures en bonitier). Y a pas à dire, sauf à poster un gendarme au quai en permanence pour les arrivées de bonitier, c'est pas très alléchant comme offre !!!! Mais heureusement pour les paroisses et les associations, 50 % de remise en allant manger dans la main du président : pas bête comme clientélisme. C'est aussi bien que Flosse !!! Enfin, l'évasan d'urgence de Fatuiva sera facturée 1 600 000 F à la CPS hors circuit classique (50 000 F par bonitier). Voilà comment le Pays va tondre encore la CPS ! ET TU CROIS QU'ON SERA PLUS MALHEUREUX SANS TAHITI ? Guignol !!!!!

2.Posté par Maima le 01/12/2016 07:55 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ben continue à prendre le bonitier qui n''est pas habilité à faire du transport de passager!! Jamais content... Guignol

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus


Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance