Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Les maires et Fritch renouent le dialogue



Neuf tavana ont été reçus à la présidence ce jeudi.
Neuf tavana ont été reçus à la présidence ce jeudi.
PAPEETE, le 18 août 2016. Une délégation du Syndicat pour la promotion des communes, menée par son président Cyril Tetuanui, a rencontré pendant plus de deux heures le président du Pays et une bonne partie de son gouvernement ce jeudi matin.

Les maires ont été reçus ce jeudi matin à la présidence. Après plus de deux heures d'entretien, le président du Pays et le président du Syndicat pour la promotion des communes ont évité les médias. Seul Rony Tumahai a répondu brièvement aux journalistes. "Ça s'est bien passé", a commenté le maire de Punaauia qui a le sentiment que les maires ont été "écoutés" par le gouvernement.

Une délégation du Syndicat pour la promotion des communes a été reçue par Edouard Fritch et une grande partie de son gouvernement.

Dans les rangs des tavana, on comptait aux côtés de Cyril Tetuanui et Rony Tumahai, Sylviane Terooatea, maire de Uturoa, Félix Barsinas de Tahuata, Mireille Haoatai, de Manihi, Joaquim Tevaatua de Raivavae, Marcelin Lisan, de Huahine, Cyril Tetuanui, de Tumaraa, et Jacquie Graffe, de Paea.

Edouard Fritch avait demandé aux membres de son gouvernement d'être présents autour de lui pour les maires. Les ministres de la Relance économique, de la Culture, de l'Equipement et du Logement étaient ainsi présents. La sénatrice Lana Tetunaui a aussi participé à cette réunion.

Pendant cet entretien, les maires ont abordé les thèmes qui leur tiennent à cœur et notamment la question du toilettage du statut d'autonomie.
Les maires, comme ils l'ont rappelé lors du congrès des communes qui s'est tenu début août à Taiarapu Est, veulent revoir l'article 43-2. Cet article permet au Pays de déléguer des compétences aux communes en matière d'aides et interventions économiques, d'aide sociale, d'urbanisme et de culture et patrimoine local. Cette modification permettrait de donner aux communes un cadre aux actions comme les opérations cartables ou les organisations de heiva.

A l'issue de ce congrès, les maires avaient adopté une résolution aux allures d'ultimatum : "il est tout à fait légitime que le Pays exerce son pouvoir de décision en matière de projet de société, tout comme nous estimons légitime et indispensable que les communes puissent participer au travail d’élaboration de ce projet (…) Nous demandons donc à ce qui d’ici trois mois, au plus haut niveau du Pays et des communes, soit décidées les modalités de ce travail qui permettra de définir la vision partagée de l’avenir à bâtir".
Quelques jours après, Edouard Fritch s'était dit "atterré de voir cette réaction". La sanction du gouvernement était alors tombée deux jours plus tard. Le gouvernement mettait en attente 20 arrêtés pour autant de demande de subventions communales à présenter à la Délégation au développement des communes (DDC).

Selon Rony Tumahai, la rencontre de ce jeudi aurait permis d'aplanir les tensions. "Il n'y a jamais eu de brouille. C'est un malentendu, une incompréhension au niveau de la communication. Il vaut mieux avoir ce genre de rencontre pour éclaircir certains points qui demeurent obscurs. Aujourd'hui, cela a été une très bonne réunion."
Le maire de Punaauia ajoute que le gouvernement et les tavana s'étaient mis d'accord pour "se voir régulièrement".




Rony Tumahai, maire de Punaauia

"C'est un malentendu"

Avez-vous l'impression d'avoir été entendus ?
Oui. Ecoutés.
Il y a eu des propositions de faites de part et d'autre.

Quels thèmes avez-vous pu aborder ?
"On a abordé l'article 43-2, la modification du statut d'autonomie et les accords de Papeete."

Il n'y a plus de brouille entre le gouvernement et les maires ?
"Il n'y a jamais eu de brouille. C'est un malentendu, une incompréhension au niveau de la communication. Il vaut mieux avoir ce genre de rencontre pour éclaircir certains points qui demeurent obscurs. Aujourd'hui, cela a été une très bonne réunion. (…) On s'est dit qu'on allait se voir régulièrement."

Rédigé par Mélanie Thomas le Jeudi 18 Août 2016 à 15:51 | Lu 2459 fois







1.Posté par Faut pas pousser! le 19/08/2016 08:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pfff, tous des gamins sans envergure !!!

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance