Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Les bateaux de Tahiti Nui Rava'ai aux enchères



PAPEETE, le 29 juillet 2016. Les bateaux et le matériel de la société Tahiti Nui Rava'ai seront mis aux enchères le samedi 6 août.

En novembre dernier, la société Tahiti Nui Rava'ai était liquidée. Les bateaux et le matériel seront mis en vente aux enchères le samedi 6 août à 8 heures, au port de pêche de Papeete. Les visites sont prévues la veille, le vendredi 5 août de 8 heures à 12 heures sur place,
Samedi, de 8 h à 8 h 30, les véhicules (voiture et deux-roues) seront mis en vente. Puis, un containeur et son contenu serotn msi aux enchères avant la vente des bateaux à 9 h 30. A partir de 10 heures, c'est le mobilier et les accessoires de bureaux qui seront mis en vente.


La société d'économie mixte Tahiti Nui Rava'ai avait été créée en 2010. L'objectif était alors pour le Pays de développer le potentiel de la pêche et d'atteindre un chiffre d'affaires de 3 milliards de Fcfp en 2005. Mais Tahiti Nui Rava'ai est devenue un échec. La chambre territoriale des comptes (CTC) avait analysé l'an dernier les raisons de ce raté.

La première raison selon la chambre est "l'inadéquation entre les bateaux proposés et les demandes des armateurs". La chambre rappelle "qu'aucun étude préalable n'a été conduite auprès de ces derniers afin de s'assurer du placement ultérieur des thoniers fabriqués". Cela aurait pourtant pu changer le destin de la SEM puisque les armateurs étaient demandeurs de thoniers conçus pour la pêche fraîche et non de thoniers conçus pour des campagnes plus longues en pêche congelée. "En d'autres termes, les objectifs poursuivis par TNR et la politique publique relative au secteur de la pêche étaient en contradiction avec les besoins et les souhaits des professionnels du secteur, alors même qu'il s'agissait d'aider au développement d'une flottille privée", analyse la CTC.

"La deuxième raison de l'échec",
selon la chambre territoriale des comptes, réside dans un "rythme trop rapide de commandes des bateaux". Ainsi, de 2001 à 2004, 43 bateaux ont été commandés, soit un quasi doublement de la capacité de pêche des thoniers en Polynésie française.

Les bateaux étant finalement exploités. Une filiale à 100 % de TNR dédiée à l'exploitation des navires la SAS Avai'a aété créée en 2005. Mais, le Pays s'était retrouvé à "verser à la SEM TNR entre 200 millions de Fcfp et 300 millions de Fcfp de subvention annuelle pour combler les déficits d'exploitation", indiquait la CTC, qui qualifiait cette opération de "sauvetage ruineux".


Comment se déroule une vente aux enchères ?

Les ventes aux enchères dirigées par le commissaire-priseur sont publiques et ouvertes à tous. Un programme détaillé précise les horaires prévus pour la vente des différents biens. Cela vous permet de venir uniquement au moment opportun. Le jour de la vente aux enchères, les objets sont montrés rapidement. Ce sont d'abord les véhicules qui sont mis en vente.
Une vente aux enchères se passe comme celle que vous avez pu voir dans les films. Le commissaire-priseur joue alors le rôle d'un chef d'orchestre. Pour participer, faites un geste de la main pour signifier au commissaire-priseur que vous souhaitez porter une enchère supérieure. Pour les petits objets, il faut au moins proposer une enchère supérieure de 1 000 Fcfp et de 10 000 Fcfp pour les voitures.
Si vous ne pouvez pas vous déplacer, vous pouvez malgré tout participer aux enchères, c'est le commissaire-priseur qui se fera alors le messager de vos enchères. Il suffit que vous laissiez un chèque en dépôt du montant maximal de l'enchère que vous autoriserez.
Une fois que vous avez remporté les enchères, vous repartez avec le bien sauf s'il est très volumineux, vous devrez alors le retirer dans les jours qui suivent.
N'oubliez pas en plus du montant de l'objet, vous devrez vous acquitter de frais d'enregistrement à hauteur de 5% pour les ventes sur saisie et 1.30 % pour les liquidations. Ajoutez à cela 9% pour les montants allant jusqu'à 150 000 Fcfp et 6 % pour les montants supérieurs à 150 000 Fcfp pour régler les honoraires du commissaire-priseur.

Comment paye-t-on ?


Rédigé par Mélanie Thomas le Vendredi 29 Juillet 2016 à 15:22 | Lu 3663 fois

Tags : ENCHERES





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 23 Novembre 2017 - 15:51 La direction de Pacific Press répond aux rumeurs

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance