TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Les Restos du coeur lancent leur 32e campagne d'hiver




Les Restos du coeur ont lancé mardi leur 32e campagne d'hiver, qui devrait toucher comme l'an dernier au moins 926.000 bénéficiaires, avant une année 2017 jalonnée de plusieurs échéances politiques et sociales.
"On a des évolutions importantes depuis plusieurs années : de plus en plus de femmes seules avec enfants, des jeunes, étudiants ou à la recherche d'emploi, des retraités isolés, notamment en milieu rural... A ces publics s'ajoutent ponctuellement, selon les endroits, des migrants qui se retrouvent sans ressources", a expliqué le président des "Restos", Patrice Blanc.
Plusieurs personnalités politiques - le ministre du Budget Christian Eckert, la secrétaire d'Etat à la Lutte contre l'exclusion Ségolène Neuville, la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse - ainsi que des artistes - Liane Foly, Maxime Le Forestier - étaient venus mardi matin assister aux préparatifs de la première distribution hivernale, dans un centre du sud de Paris.
Alors que la collecte nationale et les dons des entreprises et des producteurs agricoles, ont permis de récolter 43.000 tonnes de denrées l'an dernier (40% des volumes distribués), les Restos du coeur attendent l'entrée en vigueur en février de la loi Garot contre le gaspillage alimentaire.
Ce texte rend obligatoires des conventions de don entre les grandes surfaces de plus de 400 m2 et les associations d'aide alimentaire habilitées.
"C'est un point positif, sous réserve que les produits soient bien triés par les magasins, que la chaîne du froid et que l'hygiène soit respectés", a estimé M. Blanc.
Selon Ségolène Neuville, "il y a un travail de concertation qui est fait avec les grandes surfaces et les associations pour l'écriture du décret". "Il faut organiser ces dons : il n'est pas question qu'il y ait des denrées périmées, il faut s'assurer de la qualité des dons, de qui s'occupe du transport, comment s'organise la chaîne du froid", a-t-elle dit.
Le président des "Restos" a expliqué attendre des candidats à la présidentielle et du futur chef de l'Etat "un plan de lutte contre la pauvreté" et "un engagement sur le fait de défendre bec et ongles le renouvellement du Fonds européen d'aide aux démunis, qui arrive à échéance en 2020".
Concernant la future mise en oeuvre du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu, Christian Eckert a, lui, tenu à rassurer les donateurs : "Rien ne va changer, on va continuer à percevoir son crédit d'impôt l'année suivante".
L'hiver dernier, 132,5 millions de repas avaient été distribués dans les 2.112 centres et antennes des Restos. 

avec AFP

Rédigé par RB le Mardi 22 Novembre 2016 à 04:51 | Lu 117 fois






1.Posté par Kaddour le 22/11/2016 07:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Coluche ! Tu as fait ce que nos gouvernants sont incapables de faire !

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance