TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Les Raivavae à la Fête de la Musique de Genève


Venus en Suisse pour promouvoir leur culture et l’écotourisme de leur île, et au-delà la Polynésie toute entière, 30 artistes de Raivavae se sont produits à l’ouverture de la Fête de la Musique de Genève, le 21 juin.



Les Raivavae à la Fête de la Musique de Genève
Venus en Suisse pour promouvoir leur culture et l’écotourisme de leur île, et au-delà la Polynésie toute entière, 30 artistes de Raivavae se sont produits à l’ouverture de la Fête de la Musique de Genève, le 21 juin.
Invités d’honneur pour l’ouverture des festivités, les jeunes artistes de l’association « Te ui tama no Ragnivavae » ont fait vibrer la cité de Calvin aux sons des percussions, des ukulele et des « himene » à la Place de Neuve au cœur de la ville, un lieu chargé d’histoire pour les genevois.
Ils ont pu offrir un spectacle d’une heure, avec des « aparima » entièrement composés à l’occasion et narrant les nombreuses légendes de l’île de Raivavae, ainsi que des « otea » captivants.
Les Raivavae ont rencontré un franc succès quant à leurs prestations de chants et danses, attirant une grande foule qui s’est laissé emporter par les valses.
Ils ont pu attiser la curiosité des passants en leur proposant de venir découvrir leur île, leurs traditions et leur manière de vivre grâce à un voyage en immersion dans la population d’une durée d’un mois. Des informations complémentaires peuvent être trouvées sur leur site internet : http://www.te-ui-tama-no-ragnivavae.org
Ils ont également pu faire découvrir au public les mets très appréciés en polynésiens lors des « tama’ara’a », ainsi que l’artisanat des Australes, qui a su fasciner petits et grands.
Le passage des Raivavae en Suisse, n’en aurait pas été un sans un tour général de Genève et de ses institutions, telles que la Cathédrale St Pierre importante dans le monde protestant calviniste, la vieille ville, les rues basses, les bords du lac Léman, le CICR mais également l’Office des Nations Unies à Genève.
Cette dernière, tenue mardi 18 juin, a été un moment fort pour les artistes de Raivavae qui ont en mémoire la récente réinscription de la Polynésie Française sur la liste des territoires non autonomes de l’ONU.
Une visite très symbolique pour ces polynésiens venus affirmer leur identité ma’ohi de ce coté ci de la planète.
Ils seront dans la région lémanique jusqu’au 30 juin, puis s’en iront retrouver le calme de leur île natale en l’attente de la venue de nouveaux écotouristes.

Rédigé par HB le Samedi 22 Juin 2013 à 10:40 | Lu 687 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par Navairoa le 10/07/2013 08:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

E pai c'est pas assez bling bling mea ma, franchement nul que le GIE tourisme n'ait même pas daigne s'y intéresser, bravo et bravo encore aux Raivavae, vous êtes des champions.

Signaler un abus

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki