Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Les Marquisiens et leur art de Karl von den Steinen fait peau neuve



Les Marquisiens et leur art de Karl von den Steinen fait peau neuve
PAPEETE, le 15 avril 2016 - Tandis que Mata Hoata séduit le tout Paris, un événement littéraire est organisé en échos à Tahiti. Au Vent des îles et le Musée de Tahiti et des îles font paraître une réédition de l’œuvre de Karl von den Steinen : Les Marquisiens et leur art.

De l’avis général, la traduction française des travaux de Karl von den Steinen datant de 2005 a été une première révolution pour tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin aux Marquises. Les inventaires du médecin étaient, enfin, accessibles aux francophones ! Mais rapidement, des approximations dans la traduction, des erreurs dans l’agencement des illustrations, des imprécisions au niveau des légendes ont été mises au jour. La réédition de l’ouvrage sonne donc comme une deuxième révolution.

Véronique Mu-Liepmann, conseillère scientifique de Mata Hoata et directrice de la collection beaux-livres chez Au Vent des îles précise : "Les légendes n’étaient pas toujours celles qui correspondaient aux photos ou dessins, certains objets avaient été placés à l’envers, je pense notamment à un tiki qui avait la tête en bas, la traduction n’était pas tout à fait juste, les renvois n’étaient pas toujours justes".

En plus des problèmes de fond, l’ouvrage n’était pas, dans la forme, à son avantage. Ses mensurations le desservaient. La réédition pèse certes 5,4 kg, mais sa manipulation est aisée. Aucun des trois volumes ne dépasse les 245x310 mm. Le coffret affiche une taille standard.

Trois années de travail

Pour réussir l’opération "plus de trois années de travail ont été nécessaires", affirme Christian Robert, le directeur de Au Vent des îles. Trois années récompensées par la reconnaissance des spécialistes. L’ouvrage a servi de référence aux commissaires de l’exposition parisienne Mata Hoata. Des galeries et musées ont fait part de leur intérêt, promettant de le mettre en vente dans leurs espaces. Ils reconnaissent tout à la fois le précieux travail de l’auteur mais aussi l’esthétique du coffret signé Madame Carotte.

Avant d’être auteur, Karl von den Steinen est médecin. Un homme de terrain tombé amoureux des Marquises. Né en Allemagne il a voyagé dans le monde entier entre 1879 et 1881. Mexique, Californie, Japon, Java, les Indes,… Mais c’est sur la Terre des hommes qu’il s’est vraiment plu. "C’est (…) des îles polynésienne que j’ai ramené les impressions les plus fortes et les plus vivantes, celles où l’homme et la nature s’accordent dans la beauté et la joie comme nulle part ailleurs dans le monde", écrit-il.

J’ai noté des chants (...) de la nuit des temps

En 1897, le musée de Berlin l’a envoyé dans l’archipel des Marquises. Sa mission : combler une lacune importante dans le domaine ethnologique. Il y a passé six mois, visitant les six îles habitées, fouillant les vallées, poussant ses investigations jusqu’aux sommets. Au cours de ses aventures, il a maigri aussi vite qu’il a rempli ses carnets. "Passant d’une vallée à l’autre par les crêtes des montagnes, tous les villages des six îles habitées, j’y ai perdu vingt kilos (…). J’ai noté des chants et des généalogies qui remontent à la nuit des temps (…). Mon intérêt personnel me portait vers ces récits sacrés de la patrie d’origine, de la Polynésie centrale et d’autres îles éloignées."

Il sait que bon nombre d’objets et de sites ont été pillés et visités avant son passage. C’est pourquoi il est aussi allé explorer les collections privés et publics du monde. Au total, il a décrit plus de mille pièces. Finalement, en 1925 à Berlin, il a publié une trilogie intitulée : Die Marquesaner und ihre Kunst : Studien über die Entwicklung primitiver Südseeornamentik nach eigenem Reiseergebnissen und dem Material der Museum. Cet ouvrage n’est resté longtemps accessible qu’aux seuls germanophones. La première traduction, co-éditée par Le Motu et le Musée de Tahiti et des îles date de 2005. La deuxième vient de paraître. Les trois ouvrages sont vendus séparément ou en coffret.

Comprendre l’origine du tatouage

Le tatouage est le titre du premier volume de la trilogie. Il rend compte du travail minutieux de Karl von den Steinen à la fin du XIXème siècle. Riche en illustrations, cet ouvrage présente les données historiques et ethnographiques ainsi qu’une étude comparative du tatouage dans les différents archipels polynésiens. Les figures ornementales sont présentées. L’auteur décrit les figures ornementales et tente, en plus, d’en comprendre l’origine et le sens, de déterminer les styles et leur évolution. Il établit par ailleurs un lien avec l’art du tiki.

Les tiki, tout un art

Le deuxième volume est consacré à l’art du tiki. Karl von den Steinen a étudié ces figures anthropomorphiques sous toutes leurs formes. Études qu’il a consignées et rassemblées sous le titre Plastique. L’inventaire des figures est précis, l’analyse poussée.

Objets du monde

Conscient que ses propres recherches ne pouvaient être exhaustives du fait de pillages et destructions antérieurs du patrimoine de la Terre des hommes, Karl von den Steinen a couru les collections occidentales publiques et privées pour compléter ses travaux. Il a rassemblé ces collectes en un troisième volume intitulé Les collections.

Les Marquisiens et leur art de Karl von den Steinen fait peau neuve

Les Marquisiens et leur art de Karl von den Steinen fait peau neuve

Rédigé par Delphine Barrais le Vendredi 15 Avril 2016 à 11:18 | Lu 2541 fois






1.Posté par ldpdt le 16/04/2016 13:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'édition originale en langue allemande doit valoir chère maintenant, car dans les années 85 il fallait compter dans les 40.000 fcp prix départ de NY
Combien peut coûter cette édition originale maintenant
Merci de me renseigner

2.Posté par F.W. Murnau le 16/04/2016 20:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ ldpdt: Edition originale 1925/1928 3 Tome partiquement introuvable sur le marché internationale, de temps en temp un tome: minimum 200.000.- par tome
Reprint Hacker NY 1969 3 Tome 120.000.-
dernière réimpression Fines Mundi 2006 21.000.-

3.Posté par F.W. Murnau le 18/04/2016 09:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Celle de New York c'est ne pas une édition originale, c'est Hacker reprint NY 1969 ~ 120.000 xpf
Réimpression nouveau tres bonne qualité, Fines Mundi : 21.000 xpf
L'original 1925/1928 pratiquement introuvable sur le marché internationale, minimum un tome 250.000 xpf, le trois tome ensemble minimum 1.000.000 xpf

4.Posté par ldpdt le 18/04/2016 11:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Mr Murnau Votre réponse est très intéressante
Donc celle que je possède actuellement vaut 120.000
Cordialement

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance