Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Léo Marais : "J'ai deux amours, la Bretagne et la Polynésie"



Léo, un "artisan" qui œuvre notamment dans le social.
Léo, un "artisan" qui œuvre notamment dans le social.
PAPEETE, le 19 janvier 2016 - Bien connu du grand public en tant que chanteur, Léo Marais possède plusieurs casquettes : il est aussi le patron de salons de coiffure, membre du collectif Tahiti Rock et 8e adjoint au maire de Arue. Portrait d'un homme aux multiples facettes qui se définit comme un "artisan".


Né le 28 mai 1969 à Metz, Frédéric Dafniet, alias Léo Marais, a vécu une grande partie de sa vie en Bretagne. D'ailleurs, il est toujours et définitivement accroché à ses racines : "L'appartement familial est toujours basé à Morlaix, dans le département du Finistère, et j'y retourne régulièrement pour me ressourcer." Il découvre la Polynésie il y a une vingtaine d'années, quand son père, ingénieur de formation, est muté au fenua avec pour mission l'assainissement des eaux polluées. Si son patriarche était breton, sa mère est, elle, pied-noir d'origine marocaine. Et il a deux frères. "Depuis notre arrivée, malgré le décès de papa, toute la famille est restée ici", confie-t-il avec un large sourire, preuve de son attachement à sa terre d'adoption. "En fait, pour résumer, j'ai deux amours, la Bretagne et la Polynésie." Toutes ces influences ont fait de lui un homme ouvert aux autres et profondément ancré dans le social.

Coiffeur de métier avec un certificat d'aptitude professionnelle en poche, il travaille aussi pendant six ans pour la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales (DDASS) à Saint-Germain-en-Laye, en tant qu'éducateur spécialisé auprès d'enfants hospitalisés, puis trois autres années dans un foyer scolaire accueillant des jeunes délinquants. Des expériences qui l'ont inéluctablement mené vers "une vocation consacrée au social". Il souligne : "Tous les projets m'intéressent, surtout pour les aspects humains qui en découlent. J'aime découvrir des univers différents, faire des rencontres."

Un véritable "couteau suisse"

Patron de nombreux salons de coiffure à Tahiti, Léo Marais est actuellement à la tête de deux établissements : Hair Box à Pirae et Technicity à Papeete (pour lequel il est associé avec son frère). Véritable "couteau suisse", Léo Marais est avant tout un chanteur : "J'ai en effet exercé plusieurs métiers, j'ai même été consultant, fait de la communication, etc. Mais je n'ai jamais arrêté la musique, elle a toujours été présente." Brel, Brassens, Nougaro ou encore Ferré rythment son enfance. Avec son groupe Offenheit, du haut de ses 18 ans, il est ainsi "le plus jeune chanteur à participer au fameux Printemps de Bourges", un festival de musique en métropole où les artistes les plus connus côtoient des graines de talents.

Dans son parcours, il a la chance par ailleurs de croiser la route de Frédéric Blondin, auteur-compositeur pour Johnny Hallyday et Yannick Noah notamment. Blondin lui ouvre son studio et compose avec lui plusieurs opus, dont deux figurent dans son album Entre chien et loup. Son premier single s'appelle "Si tu veux", le surfeur Hira Teriinatoofa apparaît dans le clip. Auteur et interprète de plusieurs chansons à succès (son tube "Vaiho mai" a été élu "chanson de l'été" du réseau France Bleu en 2006), il est en outre producteur de certains titres, comme récemment "Aroa Project", du reggae chanté par des jeunes issus de quartiers défavorisés. Dernièrement, il a composé une chanson de Noël interprétée par Haniiti, ou encore "Tahitoa", un clip animé chanté par Heiiti Chanson.

"JE SUIS UN ARTISAN : J'APPRENDS, JE TRANSMETS ET J'APPRENDS ENCORE"

Il est également un pilier du collectif Tahiti Rock, aux côtés de Marc Louvat, qui organise de nombreux événements comme la Fête de la musique ou le Tahiti Festival Guitare, qui soufflera sa neuvième bougie en février prochain (lire encadré). Des idées plein la tête, l'artiste planche en ce moment sur une chanson visant à promouvoir la Polynésie et intitulée "C'est beau" (lire encadré). Et puis, Léo Marais a une autre casquette, cette fois politique, mais qui lui permet encore d'œuvrer pour et avec les jeunes Polynésiens. "Je suis un artisan, j'apprends, je transmets et j'apprends encore. J'aime me nourrir de ces phases d'apprentissage et de transmission continues."

En effet, en 2008, des proches de Philippe Schyle le présentent au maire de Arue et lui ouvrent les portes de la ville. Il collabore ainsi en tant que conseiller municipal et met en place le Forum de l'emploi. L'année suivante, il est nommé 8e adjoint au maire, avec une délégation à l'emploi et au contrat de ville. Chargé de la communication et de l'événementiel, il tient à noter "l'ouverture d'esprit du maire et de ses collaborateurs, et la vraie confiance établie qui fait avancer les projets". Par exemple, en avril prochain, une semaine de l'environnement devrait voir le jour dans la commune, avec "des formations à la clé destinées aux jeunes des quartiers prioritaires et visant à les sensibiliser mais aussi à créer des liens". Il aimerait en outre réaliser le jumelage de Arue avec la ville bretonne de Saint-Pol-de-Léon, mais attend "la mise à jour" de celle du Mont-Dore, en Nouvelle-Calédonie. Dans ses dossiers, il réfléchit enfin à la création d'une cellule emploi à temps plein.

Il est l’heureux papa de Léo, son aîné de 17 ans, et de Luna, 6 ans et sa compagne Sabrina est aujourd'hui enceinte d'une petite Mila, Léo Marais est un homme comblé. "Je ne mourrai pas riche, mais passionné !"

Ses principales dates

28 octobre 2005 : première partie de Joe Cocker Place To'ata
2006 : "Vaiho mai", élue "chanson de l'été"
2007 : album "Tatoué" ; clip "Elle est belle"
2008 : "Petit cochon"
2010 : naissance du groupe Léo et les 44 et album "Un jour"
2012 : "En homme libre" de Léo et les 44
2014 : "Et c’est toi" ; "Sur la route de Caroline" ; "Passez-moi Dieu au téléphone"

"C'est beau", son prochain clip

Léo Marais s'apprête à sortir un nouveau single en 2016 : "C'est beau". Il est actuellement en négociations avec TF1 et M6 sur ce projet initié par Vincent Carpentier, le producteur de Thomas Dutronc. Un clip aux sonorités modernes devrait être réalisé par Archipel Production, mettant en scène des danseuses et deux enfants locaux en quête de leurs origines. Fort d'un budget d'un million Fcfp, le projet devrait être une belle promotion pour la Polynésie.

Tahiti Festival Guitare du 25 au 27 février

Notez dès à présent que le Tahiti Festival Guitare aura lieu les 25, 26 et 27 février, au Méridien Tahiti. "Six candidats, âgés de 18 à 31 ans sont en lice pour le concours Guitare Club", rapporte Léo Marais. Pour cette 9e édition, de grosses pointures seront de la partie, et notamment Axel Bauer, Sophie Tapie, Ketelo Tropo, Outside Duo… "Ce sera la plus grosse année technique et musicale !" promet Léo.

Rédigé par Dominique Schmitt le Mardi 19 Janvier 2016 à 11:43 | Lu 1538 fois






1.Posté par tamatoas le 19/01/2016 16:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Iaorana ,
il a tenté d' entrer à la CCISM , c' est dommage qu'il n'ai pas réussi , avec Ch. Plé ça l' aurait dynamisée . En attendant c' est comme le reste , l'immobilisme en attendant la prochaine élection , élus avec 20% de votants , dont un maximum par procurations .

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 16:21 Coup de jeune au Pôle Entreprises de la CCISM

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance