Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le vote Macron, champion toutes catégories en Polynésie française



Le vote Emmanuel Macron est arrivé en tête dans les cinq archipels polynésiens et dans les trois circonscriptions législatives, samedi en Polynésie française.
Le vote Emmanuel Macron est arrivé en tête dans les cinq archipels polynésiens et dans les trois circonscriptions législatives, samedi en Polynésie française.
PAPEETE, 7 mai 2017 - Le vote Emmanuel Macron l’a emporté au second tour de la présidentielle, samedi, avec une avance de plus de 15000 voix sur l’ensemble de la Polynésie française, au terme d’un scrutin où plus d’un électeur sur deux (53,1 %) ne se sera pas exprimé. Tous les regards sont dorénavant tournés vers le premier tour des législatives, dans moins d'un mois.

Sur les 203 973 électeurs polynésiens, seuls 95 643 (46,89 %) ont participé au scrutin du second tour de l’élection présidentielle, samedi. C’est mieux que le 23 avril dernier où un peu plus de 61 % des électeurs avaient boudé les urnes. Mais ces chiffres confirment une fois encore le peu d’engouement des citoyens polynésiens pour un scrutin présidentiel aux enjeux bien lointains des réalités du quotidien de la majorité d’entre eux.

L’attention de tout le monde se porte dorénavant sur le premier tour des législatives 2017, qui aura lieu le 3 juin prochain en Polynésie française. La mobilisation promet d’être toute autre.

A la lecture des résultats du second tour de la présidentielle, on constate que les reports de voix en faveur d’Emmanuel Macron se sont parfaitement opérés dans la collectivité. Tôt dans l’entre-deux tours, le Tapura Huiraatira a appelé à voter pour le candidat En Marche. Appel en quoi il a probablement contenté une frange de son électorat peu "filloniste" au premier tour, notamment dans la zone urbaine de Papeete.
Avec une coquette avance (près de 5000 voix) dans chacune des trois circonscriptions législatives, le parti autonomiste d’Edouard Fritch peut aborder avec optimisme la dernière ligne droite de la campagne de ses candidats à la députation.

Quelles projections pour les législatives ?

Sur la 1ère circonscription (Papeete, Pirae, Arue, Moorea, Tuamotu-Gambier, Marquises) la réélection de Maina Sage paraît acquise. Le vote Tahoera’a enregistre des scores allant jusqu’à 82 % dans certains atolls comme Napuka (280 électeurs), Puka Puka (272 électeurs), ou Reao (480 électeurs). Mais en valeur réelle, ces plébiscites locaux se trouvent largement dominés par l’écrasante majorité du vote Macron dans les agglomérations de Papeete, Pirae et Arue. Même si le candidat orange Moana Greig se flattait de "chiffres tout à fait encourageants" pour son parti, sur le plateau de Polynésie 1ère Radio, dimanche, ses chances d’être élu le 17 juin prochain semblent bien minces.

Même sur la deuxième circonscription (Hitia’a o te Ra, Teva i Uta, Presqu’île de Tahiti et archipel des Australes) rien n’est encore acquis. Le vote Macron arrive avec 4900 voix d’avance. Aux législative, le vote Teura Iriti pourra tirer profit de la division des votes pro-Fritch sur Paea et du soutien récent, à Mahina, de l’ancien maire Emile Vernaudon. Mais cela sera-t-il suffisant pour mettre en échec la candidature de la Tapura Nicole Sanquer ? Pour l'instant, on peut en douter.

C’est sur la 3e circonscription (Punaauia, Faa’a, îles Sous-le-Vent) que l’écart est le plus net entre les suffrages Macron (16 467) et Le Pen (11 130). En dehors de Tahaa, le vote Macron l’a emporté dans toutes les communes. Sur la 3e, les trois principaux candidats en lice le 3 juin seront le souverainiste Moetai Brotherson, la Tahoera’a Vincent Dubois et le Tapura Patrick Howell. Moetai Brotherson pourrait créer la surprise face à Patrick Howell s’il arrive à mobiliser largement à Faa’a, où près de deux personnes sur trois se sont abstenues samedi, conformément à l’appel lancé par Oscar Temaru. Les chances de succès de Vincent Dubois, vice-président du Tahoera’a Huiraatira, semblent minces.

Le vote FN est orange vif

L’épisode présidentiel aura en tout cas permis au parti de Gaston Flosse de révéler sa force militante sur le terrain. A un peu moins d’un mois du premier tour des législatives 2017, l’indication donne toute la mesure du chemin qu’il reste encore à parcourir au parti du Vieux Lion. Lui qui affirme depuis bientôt deux ans son ambition de voir élu ses trois candidats à la députation. Pour l’instant, le parti orange sait qu’il part avec un déficit d’au moins 5000 voix sur chacune des trois circonscriptions législatives.

"Nous soutenons Marine Le Pen et non le Front National", ont martelé sans cesse les militants Tahoera’a Huiraatira, à commencer par le leader autonomiste Gaston Flosse, pendant toute la campagne électorale de la présidentielle, en Polynésie. Cette déclaration a probablement gagné en puissance, dimanche dès 8 heures, tandis que les résultats du second tour de cette élection donnaient, au plan national, une victoire sans appel à Emmanuel Macron, avec 65,8 % des suffrages exprimés contre 34,5 % à sa rivale frontiste. En Polynésie, le vote Front National représentait moins de 6 % à la présidentielle de 2012, avec un peu plus de 5000 suffrages. Sur les 37 319 votes (41,6 %) exprimés samedi 6 mai en faveur de Marine Le Pen, on peut estimer que plus de 32 000 (85 %) sont directement imputables aux électeurs du Tahoera’a Huiraatira.

Ce vote a été orange vif et certainement pas bleu marine. Et c’est ainsi qu’il restera sans doute après cet épisode anecdotique de la présidentielle 2017, en Polynésie française.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Dimanche 7 Mai 2017 à 12:49 | Lu 2965 fois






1.Posté par Mathius le 07/05/2017 15:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La chose la plus importante est que l'élection de macron a pluverisé le plafond de verre qui interdisait aux jeunes leurs chances en politique depuis l'après guerre.. il était temps car maintenant la France est obligé de faire le ménage des parasites politiques sous peine de violence sociale
N'est ce pa gastounet?

2.Posté par Fiu!!! le 07/05/2017 17:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Ce vote a été orange vif ..... restera sans doute après cet épisode anecdotique".

Le fait que le parti orange et GF ont appelé à voter pour le leader d'un parti d'extrême droite, malgré le grand écart "MPL n'est pas le FN", ne restera anecdotique que pour les godillots qui suivent aveuglément les consignes de leur gourou.

Et au contraire, il restera une tache qui empêchera de voter pour le Tahoera'a les électeurs autonomistes qui ont une conscience.

De même il est intéressant de voir que des indépendantistes ne pensent pas que le droit de vote "est facultatif", contrairement aux propos d'OT dès le premier tour. La situation ici comme en métropole n'est pas aussi caricaturale que la plupart des analystes professionnels veut bien le dire.

3.Posté par polynesien le 08/05/2017 07:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Puisque ce qu'il doit maintenant gérer est vieux j'espère qu'il rajeunira tous ca avançons ont arrete de reculer non ? Kiss a tout le monde et non seulement à la polynesie mais au monde

4.Posté par Steve le 08/05/2017 07:53 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Plus de 50% des votes pour le front national à Moorea c''''est dur à vivre quand on est démocrate.... Rien ,en Polynésie ne justifie un tel vote....j''''espère que les polynésiens vont reagir face à cette dérive....

5.Posté par emere cunning le 08/05/2017 13:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dites plutôt le vote anti Marine... LE PEN et anti French System, champion toutes catégories dans l'hexagone et en Polynésie. Quant au Tapura et tous les partis qui le composent, trop heureux d'être les mandataires de Juppé puis Fillon avant qu'on découvre le pot aux roses des affaires de ce dernier, ils ont eu tout faux ; ils ne pouvaient que se rabattre sur le candidat d'En marche, après l'avoir combattu. Une page de tournée, ouffff.
So let’s be fairplay and congratulate E Macron praying he’ll be a good president for ALL of his People.

6.Posté par tm.nunaa le 08/05/2017 16:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au 1er tour de la présidentielle EN POLYNESIE, 9250 voix (soit près de 10.64%) n'ont été ni pour Macron ni pour Le Pen ni pour Fillon ni pour Dupont-Aignan. Il y a eu des reports de vote pour faire barrage à Le Pen. Est ce à dire pour autant que pour les élections du mois de juin, le vote par défaut du 2nd tour prendra le même chemin? A noter que sur l'ensemble des résultats des 34 887 208 votants, nous avons en pourcentage de voix pour Macron 58.06%, Le Pen 30.34%, blancs & nuls 11.6%. Il est un fait donc que Macron devra peut être "ratisser large" pour obtenir une majorité "en marche" à l'Assemblée, mais il a semble t-il dans sa manche le lucky luke du 49.3. Conclusion, Macron peut tout aussi bien se passer d'une majorité, en plus il a décidé de gouverner par ordonnances, alors...

7.Posté par lecommentateur le 09/05/2017 08:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le vote Macron, champion toutes catégories???? Je doute de l'impartialité de Tahiti Infos.
Il faut prendre en compte aussi des abstentions et des bulletins blancs.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 23 Juin 2017 - 10:13 Réforme des taxis, le Pays peut mieux faire

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance