TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Le système capitaliste agonise


Grosses têtes sollicitées d'urgence pour plancher et trouver un nouveau principe mondial d'échange



derniers des enjeux : la nourriture.

Le système capitaliste agonise
C’est la fin du système capitaliste : Grosses têtes, trouvez maintenant autre chose !

Aujourd'hui le Capital correspond au stock accumulé de biens ou de richesses que l'on utilise pour produire de nouveaux biens ou revenus.

C'est-à-dire que le système capitaliste fonctionne de telle manière que, pour perdurer, il faut sans cesse produire : fabriquer, vendre, fabriquer, vendre.

Si dans une zone du monde nous n’avons plus besoin de certaines production car nous avons comblé nos besoins, ou si nous n’avons plus les moyens d’acheter, les capitalistes :
- font en sorte de nous susciter de nouveaux besoins (surtout via le conditionnement de notre jeunesse qui n’est pas apte à faire la part des choses)
- ou se tournent vers les pays en voie de développement qui n’ont pas encore tous les gadgets utiles ou superflus – ainsi en ce moment l’Asie, les pays arabes pauvres (le pétrole ne profite qu’aux Emirs) etc.…

Par ailleurs, comme produire devient cher dans les pays où existe une protection des travailleurs, les capitalistes se tournent aussi vers les mêmes pays où il y a beaucoup de main d’œuvre pauvre : ces gens deviennent leur capital humain de production, et aussi leur clientèle.

Dans tout cela, qu’importe si un capitaliste fabrique une chaise ou du jus d’orange : il ne fabrique que de l’argent, et si possible avec le plus de marge possible, donc au détriment de la qualité, de la santé, et de nos ressources premières.

À ce jour, le plus grand enjeu mondial : la nourriture et l'eau. À tous ceux qui le peuvent : ne vendez pas vos terres nourricières : en retour ils vous affameront et même vous empoisonneront avec des produits frelatés.

Nos ressources sont pour certaines renouvelables, elles nécessitent d'être gérées et partagées entre tous les terriens.

Celles qui ne sont pas renouvelables ou polluantes doivent être abandonnées sur l'heure.

À ce jour, dans cette spirale qui touche à sa fin tel un vortex qui va nous engloutir, les capitalistes – qui ne sont qu’une poignée de quelques familles riches, soit de simples humains de toutes nationalités, dispersés de par le monde - ne sont pas à l’abri. Ils sont ainsi que leurs enfants sur la même planète que nous, et donc dans la même situation de danger.

Nous avons tous intérêt, et eux aussi, à changer de système au plus vite.

Gosses têtes, Ingénieurs à Bacs + 18, au boulot ! Votre aide est demandée de toute urgence.
Car je ne peux le faire, modeste servante qui s'agenouille pour nettoyer vos pieds meurtris.

Rédigé par Vahine Ura le Dimanche 17 Juillet 2011 à 01:16 | Lu 436 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par manitou le 20/07/2011 09:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je dirais même à commencer à changer le statut politique du pays ! Qui d'ailleurs ne correspond pas à la vie actuelle. Disons plutôt que ça nous débarrasse de ses chacals vendu sur le devant politique.... Non certainement pas ! nous ne votons pas un président mais des groupes assoiffés d'argent auxquels partagent et s'arrangent depuis plus de 5 ans les places dorés de notre gouvernement..... Population maohi !!! réveillez vous !!!!

Signaler un abus

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki