Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le street art de Tahiti exposé à Beverly Hills



Crédit photos : TNG/ONO'U
Crédit photos : TNG/ONO'U
ETATS-UNIS, le 24 août 2016. L'hôtel Sofitel Los Angeles à Beverly Hills accueille jusqu’en septembre des photos des fresques murales réalisées dans le cadre de festival Ono'u à Tahiti. Une manière originale de faire découvrir la Polynésie.

En arrivant dans le Sofitel Los Angeles à Beverly Hills, les touristes tombent sur des photos de… tahiti. L'hôtel accueille actuellement une exposition de clichés des graffitis réalisés lors des différents festivals Ono'u.

Crédit photos : TNG/ONO'U
Crédit photos : TNG/ONO'U
Cette exposition retrace l'histoire de ce festival, créé en 2014 par une jeune Polynésienne, et montre au public américain comment la ville de Papeete a été transformée en musée d'art urbain à ciel ouvert par le festival Ono'u et les artistes internationaux invités du festival.

Dans le cadre de cette exposition on retrouve les fresques à Tahiti d'artistes aussi connus que Askew, Dabs & Myla, Dal'East, Faith 47, Inti, Kobra, Madc, Seth, Sofles, Soten. Ces artistes représentent actuellement ce qui se fait de mieux au monde dans cette discipline artistique dite de l'art urbain contemporain (du graffiti au street art).
Cette exposition, démarrée en juillet, s'achèvera en septembre. Ouverte au public 7 jours sur 7, elle s'adresse aux très nombreux clients de l'hôtel, du restaurant et du bar du Sofitel de Los Angeles mais aussi au public extérieur... "C'est une belle occasion de faire découvrir Tahiti et la ville de Papeete sous un nouveau jour à un nombreux public américain et international. Un public d'amateurs d'art contemporain urbain et de voyages" expliquent Sarah et Jean les deux commissaires de l'exposition, qui sont à la tête du comité d'organisation du Festival Ono'u.

Crédit photos : TNG/ONO'U
Crédit photos : TNG/ONO'U
Après le succès du timbre "street art en ¨Polynésie" présenté en mai au Salon mondial du timbre à New York City et la fresque Tahiti Paradise City, peinte à Brooklyn le mois dernier, c'est maintenant cette exposition au Sofitel de Beverly Hills qui donne une nouvelle occasion de faire parler de la Polynésie française aux Etats-Unis à plusieurs dizaine de milliers de visiteurs.
Une jolie promotion par l'art, sans compter toutes les retombées dans les médias traditionnels américains et les réseaux sociaux.
Du magazine américain Juxtapoz au célèbre Huffington Post, en passant par des sites plus spécialisés comme celui du Brooklyn Street art, ce sont de grands journaux et magazines américains qui ont suivi et évoqué le festival Ono'u à Tahiti.
Les organisateurs du festival Ono'u ont en tête la prochaine édition. "Nous préparons maintenant le prochain festival qui aura lieu à Tahiti dans le courant du mois d'octobre et qui sera encore une fois différent des deux précédentes éditions. Plus spectaculaire encore, avec de nombreuses innovations et une sélection des meilleurs artistes mondiaux" met en avant Sarah Roopinia, la jeune chef d'entreprise polynésienne à l'initiative du festival Ono'u.



Rédigé par Mélanie Thomas le Mercredi 24 Août 2016 à 10:33 | Lu 1043 fois





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 16:21 Coup de jeune au Pôle Entreprises de la CCISM

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance