Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le salon de l'auto est ouvert jusqu'à dimanche



Le salon de l'automobile durera jusqu'à dimanche, à la salle Aorai Tini Hau
Le salon de l'automobile durera jusqu'à dimanche, à la salle Aorai Tini Hau
PIRAE, le 02/09/2015 - Cela fait 39 ans, que les groupes automobiles se retrouvent à Aorai Tini Hau, pour le salon de l'automobile. Cette année, plus de 400 nouveaux modèles sont exposés. L'occasion pour les familles polynésiennes de renouveler leurs véhicules, c'est en tout cas, le souhait que formulent les concessionnaires.

Le salon de l'automobile a ouvert ses portes ce mercredi matin, place Aorai Tini Hau. Pour cette 39ème édition, plus de 400 véhicules sont exposés, représentant plusieurs dizaines de marques.

Une opportunité pour les familles de voir les tendances du moment, mais c'est aussi l'occasion pour les groupes automobiles de relancer leur activité économique. "Le secteur ne se porte pas très bien par rapport à l'année dernière, qui était déjà une année faible", nous confie Lionel Foissac, directeur général de Nippon Automoto.

Selon le professionnel, les statistiques d'immatriculation chutent encore de l'ordre de 12 %. "Il faudrait que le salon se passe bien voire très bien pour pouvoir faire une année équivalente à celle de l'année dernière".

Le secteur automobile a commencé à baisser depuis dix ans, "de façon régulière tous les ans". Pour sauver le secteur, les regards se tournent vers le gouvernement : "le gouvernement devrait se poser sur le secteur de l'automobile et apporter des mesures incitatives à l'achat d'un véhicule", explique Lionel Foissac. "Il y a plusieurs possibilités. Il y a la fiscalité de l'automobile, ils ont étudié cela sur un sujet très restreint des véhicules propres, mais ça reste une niche, ce n'est pas un pourcentage important des ventes que nous faisons. Il y a d'autres mesures, comme la prime à la casse, etc. L'essentiel est d'avoir quelque chose qui puisse inciter les gens à consommer plus sérieusement l'automobile".

Les véhicules propres commencent aussi à faire leur entrée sur le marché polynésien, mais cela ne risque pas de relever d'aussitôt le secteur : "si on regarde ce qui se passe dans le monde et bien les véhicules propres, c'est sûr que c'est intéressant et que ça se développe. Mais ça se développe lentement. En Europe et en France, actuellement c'est que 3 % du marché total donc ça ne va pas loin. En Amérique, c'est un peu plus haut avec les véhicules hybrides. Donc c'est une niche, ça peut être un secteur de développement intéressant pour les constructeurs qui ont des véhicules de ce type, mais ce n'est pas la clé commerciale de nos problèmes".

LE 4X4, VEHICULE PREFERE DES POLYNESIENS

Les concessionnaires peinent à garder la tête hors de l'eau. Alors que d'année en année, de nouveaux modèles arrivent sur le territoire, comme les voitures américaines. Des modèles qui attirent beaucoup les polynésiens.

De manière générale, les polynésiens ont une préférence pour les 4X4, aussi bien les SUV que les doubles-cabines. Les berlines ne sont pas mises de côté pour autant, puisque selon Lionel Foissac, le volume et le pourcentage des berlines sont à peu près équivalent à celui du SUV et du Pick-up.

Ces trois segments sont donc les plus importants du marché et ils représentent 25 à 30 % des parts du marché local.

Sur le salon, vous retrouverez l'ensemble des véhicules présents sur le territoire. Chaque année, ces professionnels renouvellent leurs stocks pour attirer plus de clients. "On suit la tendance du marché et on essaye d'avoir des véhicules qui ont un très bon rapport qualité-prix", précise Lionel Foissac.

Selon, Lionel Foissac, le salon de l'automobile "permet de voir les nouveautés et c'est la possibilité de faire des opérations commerciales intéressantes au niveau des concessionnaires et des banques".

Le salon de l'automobile fermera ses portes dimanche soir.

Rédigé par Corinne Tehetia le Mercredi 2 Septembre 2015 à 16:32 | Lu 3114 fois







1.Posté par Faut pas pousser! le 03/09/2015 09:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et ben pas étonnant que ce secteur se casse la gueule quand on entend les arguments : le gouvernement (donc nos poches) doit aider par des subventions le polynésien à consommer de l'automobile.
C'est sur qu'avec ces raisonnements du 20ème siècle, le secteur est irrémédiablement foutu.

2.Posté par teiva le 03/09/2015 13:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je pense qu'en ce momment les gens on autre chose à foutre et à penser qu'a acheter des bagnoles pour se mettre dans le rouge

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance