Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le rôle des Hiva conté par la troupe Faretou nō Huahine



Dernière mise au point à To'ata dimanche soir pour le groupe de danse Faretou nō Huahine.
Dernière mise au point à To'ata dimanche soir pour le groupe de danse Faretou nō Huahine.
PAPEETE, le 11 juillet 2016. Après un an d’absence, le groupe de danse Faretou nō Huahine remonte sur la scène de To'ata avec un thème riche en savoirs et en connaissances. « Hiva » est le thème que le chef de groupe Edwin Teheiura a choisi d’aborder cette année au Heiva i Tahiti.

Aux temps anciens, "Hiva" était un clan qui possédait un savoir-faire extraordinaire selon le chef de la troupe Edwin Teheiura. Mais, "à ne pas confondre avec les Hiva du clan de la mer. Le clan dont on parle dans notre thème est celui de la terre" précise-t-il. "Ce clan-là avait la particularité de posséder énormément de connaissances à savoir la connaissance de l'art oratoire. Un Hiva avait également le pouvoir de remplacer un grand prêtre et pouvait officier une cérémonie concernant le tahu'a va'a (prêtre qui s'occupait de la construction d'une pirogue)".
Rufina Tetumu s'est inspirée d'un texte pour le spectacle qui sera dansé et joué par la troupe Faretou nō Huahine ce vendredi soir. L'histoire parle du clan des Hiva qui existait sur Tahiti.


C’est sur le thème « Hiva » que les 70 acteurs de la troupe se présenteront ce vendredi soir.
C’est sur le thème « Hiva » que les 70 acteurs de la troupe se présenteront ce vendredi soir.
"Les Hiva avaient beaucoup d'instructions venant des connaisseurs de l'époque. Ils possédaient pas mal de connaissances. C'est la raison pour laquelle j'ai choisi ce thème. Mais ce n'est pas tout. A notre époque, on nous a toujours raconté qu'un roi ou une reine régnait jusqu'à sa mort, c'est-à-dire que tu étais roi jusqu'à ta mort. Mais, au temps des Hiva, ce n'était pas le cas car ils avaient le pouvoir de destituer un roi et ça on ne le savait pas. J'ai su cette partie de notre histoire seulement lorsque j'ai fait mes recherches" confie Edwin qui a aussi opté pour ce thème afin de révéler à la population cette partie méconnue de l'histoire polynésienne.


Il nous reste juste les petits détails sinon le spectacle en lui-même est prêt » confie Edwin le chef du groupe
Il nous reste juste les petits détails sinon le spectacle en lui-même est prêt » confie Edwin le chef du groupe
Toujours selon le chef du groupe, le pouvoir de destituer un roi ou une reine que détenaient les Hiva remonte au temps de Tetunae. "Il avait déjà instauré une loi qui stipulait ce que devait et ne devait pas faire un roi". Dans ses écrits, "Tetunae avait mis en place un règlement qui faisait intervenir les Hiva lorsque les rois commettaient des erreurs. Les rois se voulaient souverains jusqu'à leur mort. Il n'était pas question pour eux qu'ils se fassent destituer. C'est justement la royauté qui, à mon avis, petit à petit a fait en sorte que ce clan ne puisse plus exister et c'est à partir de ce moment que les rois ont commencé à gouverner librement".

Sur scène, 70 acteurs interprèteront l'histoire du clan des "Hiva". Parmi eux un roi, un prêtre et un Hiva.

Dans son spectacle, "Faretou nō Huahine racontera l'histoire d'un gentil roi au nom de Ariipaea qui un jour ne comprenait plus ce qu'il se passait dans son district. Son peuple se détournait de lui et il ne comprenait pas pourquoi. En fait, son petit frère Teriinohorai avait mis en place un plan pour détrôner son frère aîné pour ensuite prendre sa place. Il essayait de faire en sorte que le manahune ne suive plus son roi. Il avait manigancé son stratagème en pensant que le roi ferait appel au Hiva. Teriinohorai était sûr que quand le Hiva arriverait, il destituerait Ariipaea et qu'il pourrait par la suite prendre la place de son grand frère. Mais Teriinohorai tombera finalement dans son propre piège puisque le roi l'avait devancé en envoyant son espion Matarehu parmi le peuple. Grâce à lui, le roi a découvert le plan machiavélique de Teriinohorai", résume Edwin Teheiura.

Comme chaque groupe de danse, les danseurs et danseuses du groupe Faretou nō Huahine offriront un spectacle fleuri avec leurs deux costumes en végétal. Et malgré le coût que cela a engendré, la troupe promet un beau spectacle avec ses trois costumes en "more".

"Exceptionnellement cette année Faretou nō Huahine aura deux costumes en more à part le grand costume. Dans un tableau, les filles seront habillées en more vert pour symboliser la nature. Les garçons seront en more orange pour symboliser le feu. Ils accompagneront le Hiva dans ce tableau-là tandis que les filles accompagneront le grand prêtre qui est Tehauroa".

Après cinq mois de répétitions, le groupe de danse Faretou no Huahine présentera son spectacle sur le clan des "Hiva" ce vendredi soir place To'ata.


Rédigé par Manava Tepa le Lundi 11 Juillet 2016 à 16:07 | Lu 654 fois

Tags : HEIVA, HUAHINE





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 16:21 Coup de jeune au Pôle Entreprises de la CCISM

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance