Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le réseau d'eau à Mahinarama sera rénové



Un agent de la régie de l'eau contrôle le poste de chloration situé avant les réservoirs à Mahinarama.
Un agent de la régie de l'eau contrôle le poste de chloration situé avant les réservoirs à Mahinarama.
MAHINA, le 01/03/2017 - Le conseil municipal de Mahina s'est réuni lundi dernier pour débattre de plusieurs dossiers, parmi lesquels l'opération "rénovation des conduites de distribution du lotissement de Mahinarama et des réseaux d'eau connexes". Un dossier important aussi bien pour la commune que pour les habitants des cinq quartiers concernés. Depuis près d'un an, ceux-ci rencontrent d'importants problèmes de fuites. Mais la situation a bien évolué depuis.

Il faudra près de 150 millions de francs pour rénover entre cinq et six kilomètres du réseau de distribution d'eau du lotissement de Mahinarama, ce qui concernerait réellement cinq quartiers.

Une enveloppe qui sera supportée, en majeure partie par la Délégation pour le développement des communes (DDC), à hauteur de près de 120 millions de francs. Le reste sera financé par la commune.

Cette opération réjouira plusieurs familles de Mahinarama, puisque depuis près d'un an, plusieurs d'entre elles se sont manifestées quant aux nombreuses coupures d'eau, ainsi que les fuites qui apparaissaient ici et là.

Les fuites, importantes, vidaient les réservoirs situés à l'entrée du sentier des mille sources. "Nous sommes en train de refaire un peu ce qu'on avait prévu sur le réseau entre les réservoirs et le captage. Il était prévu de doubler la conduite sur une portion de 400 mètres, et de relâcher doucement pour recueillir plus d'eau. Donc aujourd'hui, on a pu augmenter le débit de trois litres par seconde. Au lieu de dix litres-seconde, ça nous fait 13 litres-seconde qui arrivent à ce jour, au niveau des bassins", explique Vatea Escande, directeur de la régie de l'eau à Mahina.

"Cela va faire plus d'un mois que les coupures se sont arrêtées parce qu'on avait déjà travaillé, en amont, sur le réseau. On avait promis aux usagers une fin des coupures en mai 2017, donc là, on est en avance. Ce qu'on a fait aujourd'hui, c'est le point d'orgue des travaux sur l'adduction, entre les réservoirs et les captages. On a beaucoup plus d'eau qui arrive. Donc, même s'il y a un problème en bas, cela devrait équilibrer les fuites", se réjouit Vatea Escande.

Selon le directeur de la régie de l'eau, les problèmes de fuites sont un lointain souvenir pour les quartiers "fuyards", ceux où se trouvaient les nombreuses fuites. L'année dernière, cinq d'entre eux ont été répertoriés. "La subvention va cibler justement ces quartiers. Ces ceux-là qui vont être rénovés. Cela représente cinq à six kilomètres".

"L'idée de ce projet est aussi de fournir de l'eau à Supermahina. Ce quartier est aujourd'hui alimenté par des pompes qui nous coûtent très cher. Donc, le trop plein que l'on a sur Mahinarama pourra être injecté sur Supermahina, et cela réduira nos factures d'électricité. À Supermahina, il y a deux pompes, et sur Mahinarama, il y a trois réservoirs (un de 1 000 m3 et les deux autres sont de 500 m3, NDLR)", assure le directeur de la régie de l'eau.

Le début des travaux devrait intervenir vers la fin de l'année ou début 2018, au plus tard.

À la recherche des fuites

Le réseau d'alimentation en eau du lotissement de Mahinarama fait partie des plus anciens réseaux sur Tahiti. Auparavant géré par le lotisseur puis par la SEM Haapape, la commune de Mahina a repris le flambeau en 2014. Un héritage vieillot qui mérite d'être rénové, mais s'en prendre à l'ensemble coûterait plusieurs centaines de millions.

Le plus urgent pour la municipalité est de réparer sur les zones qui causent plusieurs soucis depuis plusieurs mois.

Une autre délibération a d'ailleurs été prise lors du conseil municipal de Mahina, lundi. Il concerne cette fois-ci, la recherche des fuites présentes sur le réseau. "On a déjà fait l'année dernière en amont, mais ça ne suffit pas. On va faire une recherche de fuites dans tous les quartiers de Mahina, et ça sera un marché public qui sera lancé pour demander à un prestataire de se charger de cette mission, et pourquoi pas aussi une réparation de ces fuites", explique Vatea Escande, directeur de la régie de l'eau à Mahina.

Pour cette opération, il faudra débourser un peu plus de 14 millions de francs, qui seront financés à 80 % par l’État, au travers de la Dotation d'équipement des territoires ruraux, et les 20 % restants seront pris en charge par la commune.


Rédigé par Corinne Tehetia le Mercredi 1 Mars 2017 à 17:48 | Lu 1449 fois






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 16:21 Coup de jeune au Pôle Entreprises de la CCISM

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance