Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Le projet d'un espace sénior se concrétise à Arue



Le projet d'un espace sénior se concrétise à Arue
PAPEETE, le 20 mars 2017 -Le ministre des Solidarités, Jacques Raynal, a procédé lundi après-midi, à la signature d'une convention portant sur l'aide à la construction d'un espace senior à Arue.


Lundi après-midi, Jacques Raynal, ministre de la Santé a signé une convention avec la directrice des affaires sociales, le directeur de la CPS et la Croix Rouge portant sur l'aide à la construction d'un espace senior sur Arue.

Cet espace qui devrait voir le jour courant mai pourra accueillir 12 matahiapo par jour et jusqu'à 25 lors d'activités extérieures. Ainsi ce projet porté par la Croix Rouge est financé à hauteur de 4 millions de francs par la CPS dont 2,5 millions de francs d'investissements et de 4 258 000 Francs au titre du fonctionnement par la direction des affaires sociales, par ailleurs la commune de Arue met à disposition un terrain. Au total le besoin d'investissement du site est de 12 millions de Francs. La participation des bénéficiaires sera de 500 Fcfp par demi-journée.

Le projet n'est ni une construction, ni une rénovation de site. En effet, la Croix Rouge a prévu de rénover et réaménager des conteneurs pour en faire un cadre de vie agréable.

"ce projet est expérimental, si ça marche nous allons voir s'il est possible de le déployer sur d'autres communes", indique Karl Lys de la Croix Rouge.

Le but de ce projet est de préserver la qualité de vie des personnes âgées et de réduire les phénomènes d'isolement et prévenir les risques de dépendances. Géré par une psychologue, l’Espace Seniors reçoit 3 demi-journées de 4h par semaine dans un premier temps, et à terme proposera 5 demi-journées. "Il y a un énorme besoin auprès des personnes âgées. Très peu de choses existent aujourd’hui. C'est le premier projet d'halte répit en Polynésie", indique-t-on du côté du ministère des Solidarités.

"Il faut appeler des vœux que les autres communes s’intéressent au destin de leurs matahiapo et qu'il s’intéressent à ce projet", conclut Kar Lys.


Rédigé par Marie Caroline Carrère le Lundi 20 Mars 2017 à 18:54 | Lu 987 fois







1.Posté par Jean pierre Beaulieu le 21/03/2017 08:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour les matahiapo, il y a un constat qui est inquiétant, c'est que se sont les plus modestes des familles qui s'en occupent le mieux.A croire que beaucoup de gens aisés oublient qu'ils ont eu des parents qui leur ont tout donné.
Il serait effectivement temps que nos politiques prennent conscience que les anciens existent et qu'ils ont comme tout le monde des besoins pour vivre bien leurs vieux jours, Bientôt ce sera leur tour et il n'est pas dit qu'ils soient entourés par leurs proches.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance