Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Le plan du Pays pour doper l’offre en logement social



PAPEETE, 31 août 2017 - Le gouvernement a défini mercredi en Conseil des ministres la stratégie de mise en place du "Plan 3000 logements", décidé en mai dernier. Le dispositif vise à permettre la production de 1000 logements par an pendant trois ans.

Le gouvernement avait confirmé sa volonté de développer le secteur de l’habitat dans le cadre d’un "Plan 3 000 Logements", en Conseil des ministres le 24 mai dernier. L'idée est de soutenir l’activité et l’emploi tout en améliorant les conditions de logement des familles aux revenus modestes et intermédiaires. Ce plan logement vise à produire 1 000 logements par an pendant trois ans. Il s’articule autour de trois mesures : l’acquisition par l’OPH de 200 logements par an, par appel à projets en complément de la production interne à l’OPH ; le lancement d’un programme en accession à la propriété pour des ménages aux ressources de 2 à 4 SMIG ; et une aide du Pays visant à la rénovation de logements vacants en contrepartie de leur remise en location.

La complémentarité de ces mesures vise à renforcer la politique publique de l’habitat durable de la Polynésie française, tout en veillant à l'efficacité des aides à la pierre selon les types de logements. Il vise aussi à mobiliser l’appareil local de construction pour soutenir l’emploi et l’activité, en partant du constat que la construction d’un logement neuf permet la création ou le maintien de deux emplois pendant 18 mois.

Le Conseil des ministres a décidé mercredi d’engager le "Plan 3 000 logements" sur la base des mesures suivantes :

Développer l’offre résidentielle du parc locatif social de l’OPH

Les projets des promoteurs privés éligibles seront présélectionnés selon une procédure comprenant, notamment, des critères de qualité de la construction et des matériaux, de bonne valeur d’usage des logements, des prix de vente et de revient.
Il s’agira, en outre, de privilégier des projets de taille modeste et moyenne, bien insérés dans le tissu urbain existant, avec une recherche de qualité et de confort des logements (transition énergétique, équipements, maîtrise des charges…).
La publication de l’appel à projets sera engagée ces tous prochains jours.

Favoriser l’accession à la propriété des ménages aux ressources modestes et intermédiaires

Une offre en accession à la propriété aidée est une attente forte des familles polynésiennes.
Le gouvernement a donc décidé de lancer un programme annuel de 300 logements en accession à la propriété pour des familles aux revenus modestes et intermédiaires, sous plafonds de prix et de ressources. Il s’agira de conjuguer l’Aide à l’Investissement des Ménages (AIM) qui fait l’objet d’une révision, avec une aide à la pierre "promoteur" pour des programmes en accession à la propriété agréés par le Pays.
Cette combinaison des deux aides n’est pas cumulable avec toute autre aide locale ou nationale, et notamment la défiscalisation.
Le lancement de l’appel à projet du programme en accession à la propriété est prévu pour le quatrième trimestre 2017.

Aider à la rénovation des logements privés vacants en vue de leur remise sur le marché locatif

Un dixième du parc de logements de Polynésie française est vacant selon le recensement de la population de 2012. Aux îles du Vent, ce parc vacant a progressé trois fois plus vite que le parc des résidences principales entre 1996 et 2012. Le taux de vacance moyen serait ainsi de l’ordre de 12% dans l’agglomération de Papeete.
Ce parc de logements est un véritable gisement mobilisable en complément de l’offre nouvelle. Sa remise sur le marché locatif social d’une partie de ce potentiel permettrait, outre de loger des demandeurs en recherche d’un logement, d’amorcer une revitalisation de nombreux quartiers des communes de l’agglomération, de requalifier l’habitat et les façades d’immeubles, de revaloriser l’image et la qualité résidentielle des zones urbaines
Le gouvernement a donc décidé de mettre en place un dispositif d’aide incitative à la rénovation de logements pour leur remise en location en contrepartie d’une modération des loyers. Les marchés de travaux correspondant permettraient de soutenir l’activité et l’emploi d’entreprises de moyennes et petites tailles, notamment dans le secteur du second œuvre.
Un dispositif de médiation locative pour les propriétaires bailleurs apportant une garantie de loyer et une gestion immobilière peut être envisagé avec des organismes assurant une gestion locative sociale (ex. : AISPF). Ce dispositif est en cours d’étude par les services du Pays.

Rédigé par à partir d'un communiqué le Jeudi 31 Août 2017 à 15:28 | Lu 779 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 20 Novembre 2017 - 18:35 Le salon du livre 2017 : "une réussite"

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance