Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le film "Te Toto" sur le don du sang diffusé en avant-première au lycée Paul Gauguin



Tourné à Moorea et Tikehau, le court-métrage a pour objectif de sensibiliser au don du sang.
Tourné à Moorea et Tikehau, le court-métrage a pour objectif de sensibiliser au don du sang.
PAPEETE, le 19 mai 2016 - Ils étaient nombreux, hier soir, à assister à l’avant-première de "Te Toto", le nouveau film de l'atelier audiovisuel du lycée Paul Gauguin (LPG Prod's). Soutenu par le ministère de l'Éducation, ce court-métrage a pour fil conducteur le don du sang et sera diffusé notamment dans le cadre des prochaines campagnes de santé publique.


"Le film a pour vocation de sensibiliser les élèves au don du sang, en leur montrant qu'un acte citoyen comme celui-ci sauve des vies", explique Jérôme Schmitt, professeur d'histoire-géographie et responsable de l'atelier audiovisuel du lycée Paul Gauguin, LPG Prod's. "Te Toto" (le lien du sang) raconte l'histoire de deux frères, dont l'un est fa'a'amu (adopté), qui se déchirent mais vont bientôt se rapprocher à la suite d'un événement tragique… Scénariste, réalisateur et même acteur, cet enseignant travaille sur ce projet pédagogique depuis un an, "le temps de l'écriture et de la préparation du budget". Le court-métrage a été en effet soutenu financièrement par le ministère de l'Éducation. Sa représentante Nicole Sanquer-Fareata n'a pas tarit d'éloges après la projection du film : "Il est très bien réalisé techniquement ; en outre, le message bâti par des jeunes s'adressant à d'autres jeunes contribue à leur investissement et permet de diffuser un message de prévention et d'information." D'autres partenaires, notamment Jean-Louis Baglan, le vice-recteur, et Érick Besse, le proviseur de l'établissement, ont également apporté leur aide.

Responsable de l'atelier audiovisuel LPG Prod's, Jérôme Schmitt a dévoilé "Te Toto", en présence de plusieurs personnalités, dont la ministre de l'Éducation.
Responsable de l'atelier audiovisuel LPG Prod's, Jérôme Schmitt a dévoilé "Te Toto", en présence de plusieurs personnalités, dont la ministre de l'Éducation.
Une vingtaine d'élèves et huit adultes, dont l'équipe de Blackstone Productions pour le cadrage et le son ainsi que Bernhard Walzl, du vice-rectorat, directeur de la photographie, ont participé à cette belle aventure. Le tournage de "Te Toto" s'est déroulé en plusieurs phases : une semaine sur un motu à Moorea, une demi-journée au Centre hospitalier de Polynésie française (CHPF), mais aussi deux jours à Tikehau, avec une équipe réduite, car le film a pour cadre les îles des Tuamotu. Une volonté du metteur en scène afin de "souligner l'isolement de l'archipel par rapport au système de santé publique". D'ailleurs, Jérôme Schmitt a tenu à respecter une authenticité scientifique : "Seul le corps médical est habilité à faire une transfusion, et les rhésus sanguins doivent être compatibles entre le donneur et le receveur." Là encore, il a sollicité les conseils de spécialistes, comme Julien Broult, le directeur du centre de transfusion sanguine du CHPF.

Dans le film, les deux frères vont être de nouveau liés par le sang…
Dans le film, les deux frères vont être de nouveau liés par le sang…
EN MÉMOIRE DU TAOTE PATRICE GOUY

"Te Toto" met aussi en avant la culture polynésienne, c'est pourquoi certains dialogues sont exprimés en reo tahiti, notamment durant les moments intenses, lorsque la langue maternelle resurgit. Aussi, tatie Roro, dont le rôle est joué par une infirmière, pratique le Ho’oponopono, un art de vivre hawaiien qui prône la réconciliation et le pardon. Diffusé dans le cadre des prochaines campagnes de don du sang, prochainement sur TNTV et peut-être dans les salles de cinéma, ce film est dédié à la mémoire du taote Patrice Gouy.

Une partie de l'équipe pendant le tournage dans nos îles.
Une partie de l'équipe pendant le tournage dans nos îles.
Après les dangers liés au paka avec "AzimuT" (1er prix au Festival de Grasse) et ceux d'Internet avec "Social Wild Web", parmi de nombreuses autres productions traitant de sujets de société forts et récompensées par des prix locaux et nationaux, LPG Prod's continue sur sa lancée depuis 2010 avec ce nouvel opus bien ficelé et émouvant. L'atelier du lycée Paul Gauguin a profité de cette avant-première pour présenter ses prochains projets : un documentaire consacré à l'obésité et un court-métrage sur la violence scolaire.

Vous aussi, devenez un héros !

Chaque année, la Polynésie française a besoin de :
- 500 poches de plaquettes (péremption de 5 jours)
- 6 000 poches de concentré de globules rouges (péremption de 42 jours)
- 1 500 poches de plasma (péremption de 1 an)

Rédigé par Dominique Schmitt le Jeudi 19 Mai 2016 à 17:57 | Lu 1664 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance