TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Le courrier d'un lecteur au sujet d'articles de la Dépêche sur le mercure dans le thon




Le courrier d'un lecteur au sujet d'articles de la Dépêche sur le mercure dans le thon
Le mercure dans le thon
Monsieur le Rédacteur en chef,
La contamination des thons par le mercure fait l’objet de parution fracassante dans votre quotidien depuis quelque temps.
Permettez-moi de rappeler les parutions dans la Dépêche de TAHITI, « journal indépendant et objectif»
Avril 2009 : 1ère Parution : Lancement de la campagne « le thon, c’est bon !» par TEVA ROHFRITSCH, alors Ministre des ressources Marines. Dès la campagne lancée, vous publiiez en 1ère page, un article sur la contamination par le mercure des thons…
Fin octobre 2012 : 2ème parution : Résultats sur l’économie du pays (ISPF) où il est noté que l’exportation des thons a augmenté de 117% par rapport à l’année précédente… Vous publiez en 1ère page dès le lendemain une mise en garde sur la consommation de thons contaminés par le mercure… (recommandation OMS via un « chercheur » de MALARDE)…
Début novembre 2012 : Un titre sur le « PANGAS » : avec des interviews de responsables de cantines scolaires, qui nous expliquent pourquoi le remplacement du thon par le pangas….(Si les cantines payaient normalement leurs factures sans attendre plusieurs mois, il n’y aurait jamais eu de problème d’approvisionnement – il faut le dire aussi…)
Début décembre 2012 ; 3ème parution : Publication des chiffres sur l’économie locale par l’IEOM. Nous avons exporté pour 1,327 milliards CFP de thons, alors que la conjoncture est au plus bas, et…. Dès le lendemain, en 1ère page : Gros titre en rouge- nouvelle mise en garde sur la contamination du thon par le mercure……

Si on veut détruire la pêche en Polynésie, et laisser cette industrie aux espagnols ou aux chinois - c’est d’actualité - ON NE S’Y PRENDRAIT PAS AUTREMENT alors que tous les voyants économiques sont au rouge … « très vif » ? ……….. SAUF LA PÊCHE !!!

Parler du Mercure,… OUI !!!... mais… que l’information soit complète et précise :

Les poissons pélagiques (poissons du large), en général, sont sujet à contamination par le mercure : … MAIS….. Quel type de mercure ? Mercure lourd ? Méthyl mercure ?

ET LE « SELENIUM » ET SA CAPACITE A ANIHILER LES EFFETS DU MERCURE ? Pourquoi occulter cette question !!! C’est facile de se mettre sous le parapluie de l’OMS…

Voici donc quelques données que tous les pêcheurs connaissent en ce qui concerne le mercure :
Dans l’hémisphère sud, les taux de mercure relevés sur les thons sont inférieurs à ceux des poissons de l’hémisphère NORD. Les usines qui rejetaient (et rejettent toujours) leurs déchets (chlore, mercure, etc…) dans la mer sont dans l’hémisphère NORD. Et MINAMATA, port de pêche japonais, est dans le Pacifique NORD….
 La zone de l’ EQUATEUR (entre le 6° NORD et le 6° SUD) est une barrière pour les thons germon car l’oxyline (teneur en oxygène de l’eau de mer) est pauvre et nous savons que le GERMON a besoin d’oxygène – (au dessus de 4 milligrammes par litre) - c’est pour cela qu’aux MARQUISES nous ne pêchons pratiquement pas de germon. Il faut descendre vers le 11/12ème sud, au nord des TUAMOTU pour en capturer.
 Les taux de mercure relevés pour les thons en Polynésie sont de 0,2/0,3 ppn , loin de la préconisation de l’OMS ! (données de MALARDE)
Dans « LE MARIN » de la semaine dernière, l’Union Européenne a relevé les quotas de capture du thon rouge, les stocks ayant augmenté. Le thon rouge « BLUE FIN « pêché en Méditerranée sont de très grande taille et la teneur en mercure de leur chair est plus élevé que celui des thons du Pacifique SUD et de Polynésie. L’OMS et MALARDE s’en inquiètent-ils ? Il a été importé du « BLUE FIN » à TAHITI, il y a 2 à 3 ans. Aucune mise en garde n’a été publié.

Savez-vous pourquoi les pêcheurs polynésiens ne descendent pas pêcher du MEKA, du MAKO,(dont la capture est désormais interdite en PF)dans le Sud comme le font les navires espagnols? : NON, parce qu’ils ne veulent pas rester longtemps en mer comme le prétendent certains, MAIS PARCE QU’ILS NE PEUVENT PAS EXPORTER CES POISSONS, NOS VETERINAIRE EN CHARGE DU SECTEUR refusent de délivrer les documents nécessaires…Les pêcheurs espagnols pêchent des centaines de tonnes de MEKA, MAKO etc… et débarquent leurs pêches au Port de PAPEETE , et ces poissons sont exportées vers l’ EUROPE et nous…. c’est NIET…. A CAUSE DU MERCURE ….(les espagnols pêchent surement des thons non contaminés !).

Bien sûr que nous savons aussi qu’il y a des règles concernant la consommation du thon, et de tous les poissons du large pour les jeunes enfants, pour les femmes enceintes ainsi qu’au sortir d’une opération chirurgicale et pas seulement chez nous, mais, même dans d’autres pays.

Par contre il y a des sujets que l’Institut MALARDE n’évoque pas : Le « PANGAS » consommé par nos enfants dans les cantines, les boissons sucrées cause principale du diabète, l’usage des pesticides etc…

Le « pangas » est élevé surtout au VIETNAM. Il se développe en élevage très intensif et ingurgitent tous ce qui lui est donné. Les fermes aquacoles où sont élevés ces poissons sont bâties de la manière suivante :
 La maison où habitent les aquaculteurs sont bâties au dessus des parcs et c’est du tout à l’égout – non c’est plutôt tout aux pangas sous la maison. Bien sûr, aujourd’hui pour la télé, les poissons sont nourris avec des farines ou des granulés. (émission THALASSA).
 Mais comment sont fabriqués ces granulés ou farines ? Souvenez-vous des vaches, elles ont été nourries avec des farines animales- (à base de viande aussi)- concoctés par des « chercheur ». Seulement « Ces chercheurs ont oublié que les vaches étaient « HERBIVORES ». On connait les conséquences qui ont suivies. J’espère que les « chercheurs » n’ont pas oublié que le pangas est «POISSON »…….
Le «chercheur» local a-t-il fait des analyses pointues sur la chair du pangas? Je ne pense pas qu’il y trouvera du mercure…On ne sait jamais ! Mais il trouvera surement autre chose …à moins que l’OMS serve encore de parapluie.
Il est dommage que du pangas soient servis à nos enfants dans les cantines ou aux malades dans nos hôpitaux ou cliniques alors que nous avons ici les meilleurs poissons du monde……

Voila, Monsieur le Rédacteur en chef, mes réflexions sur la question du mercure et le pangas. Bien sûr, il y a un ministère en charge du domaine de la pêche … et aussi des responsables de syndicats de pêcheurs …. Et aussi un Service de la pêche…. Ils ne lisent surement pas la Dépêche…

LA PÊCHE A ETE MON METIER et je serai toujours un ardent défenseur de ce noble métier.

En vous remerciant de tout coeur pour la publication dans un prochain numéro de cette lettre, c’était un sujet trop important pour notre pêche et je ne peux pas rester muet face à cet acharnement à vouloir démolir notre activité.

Permettez moi de vous souhaiter, ainsi qu’à vos collaborateurs, un « très joyeux Noël et une très bonne et heureuse année 2013 »
Et également à tous les pêcheurs de Polynésie (– Îles du Vent, Îles sous le Vent, Marquises, Tuamotu, Gambier, Australes )

Iaorana te Noera e te Matahiti api 2013

Claude Temoanarau DAVIO

Rédigé par Claude Temoanarau DAVIO le Vendredi 4 Janvier 2013 à 12:05 | Lu 1310 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par ponui le 05/01/2013 13:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Alors là , merci et bravo Claude pour cette mise au point à laquelle j'adhère totalement. En poussant le raisonnement plus loin , faudrait il y voir un "interressement" pour ceux qui sont chargés de ravitailler ce "produit" merdique (sans jeu de mot) que l'on sert à nos enfants dans les écoles? Cet article mérite de figurer en "tête de gondole"!!!Merci Tahiti Infos , et bonne année 2013.

2.Posté par mcgiver le 06/01/2013 17:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Effectivement, le "panga" est la plus grosse cochonnerie que nous puissions donner à manger à nos enfants. Il suffit de voir dans quelles conditions sont élevés (si on peut appeler ça élevage) ces poissons.
Il serait quand même plus logique que les cantines utilisent des poisons locaux, en variant les espèces de temps en temps.

3.Posté par stepa le 17/01/2013 19:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Alors là c'est vraiment de la mauvaise foi d'accuser les média de relayer une information vraie et pragmatique. votre système de défense si on vous lit est de dire que a coté, ailleurs et autre part les choses sont pire que le mercure dans le thon...C'est malhonnête et en disant cela vous ne servez pas la cause que vous croyez defendre.
le mercure dans le thon est une réalite!!!Point a la ligne. cela ne veut pas dire interdiction mais juste raison....Au lieu de toujours se disperser, il serait bien que les gens se parlent et recoupent leurs point de vue en toute honneteté et sans dire des C........ries, il y a pleins de choses a faire pour la santé alimentaire et nul n'a besoin d'un protectionnisme de caste comme vous le defenfez...

4.Posté par yannick le 21/01/2013 17:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

moi je continuerai a manger du thon, mercure ou pas.
malheureusement je ne trouve pas de thon polynesien sur les etales en métropole.celui que je consomme vient de l'ocean indien.
s'il sont largement en dessous des seuils de l'oms je ne vois pas l'utilité de propager l'information.
se priver de bonnes choses pour aller a la chasse a la minute de vie supplementaire.
on a ete,des décennies, sans savoir que le thon etait contaminé au mercure.
par contre j'ai une question a claude,pourquoi le poisson du sud est interdit a l'export si c'est l'hemisphere nord qui est contaminé? (ne voyez pas d'ironie dans ma question, y'en a pas)
est ce que l'Australie et la nouvelle zelande n'exporte pas de meka,mako et divers thon?
est ce que vous pouvez pas livrer et vendre le meka en nouvelle zelande?

5.Posté par MOURA TEVAEARAI le 31/01/2013 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo à claude qui défend pour son amour de la pêche. Dieu a BENI tout DONNER et qu'il nous a laissé en héritage (sur terre, dans les eaux, et le ciel...) un garde à manger bien garni et celà avec TOUT SON AMOUR, à nous de le gérer correctement. ET On veut nous interdire de consommer du THON

Signaler un abus

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki