Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Le "coup de cœur" pour les aires marines des Marquises



Le projet Pukatai est porté par Félix Barsinas, président de la communauté de commune des Îles Marquises. Photos : Pascal Erhel
Le projet Pukatai est porté par Félix Barsinas, président de la communauté de commune des Îles Marquises. Photos : Pascal Erhel
PARIS, le 2 juin 2016. Les aires marines éducatives des Marquises ont été récompensées mercredi par l'Ifrecor (Initiative française pour les récifs coralliens), qui lui a décerné son "coup de cœur".

Les aires marines éducatives, concept né de l'imagination des enfants des Marquises, sont en train de devenir un modèle. Mercredi, Pukatai, le nom de ce projet pilote, a été récompensé par l'Ifrecor (Initiative française pour les récifs coralliens), qui lui a attribué son "coup de cœur".
En plaçant les écoles et la société civile au cœur du projet, Pukatai a permis d’éduquer les enfants marquisiens à leurs patrimoines naturel et culturel et fédérer leur gestion durable en les impliquant pleinement.
Les élèves des classes des aires marines éducatives (AME) ont pu se rendre dans la baie de leur choix, délimiter un périmètre de leur AME et discuter des mesures de gestion et de protection qu’ils souhaiteraient mettre en œuvre.
Ils ont également acquis de nombreuses connaissances sur le milieu marin, ont rencontré des porteurs de savoirs locaux qui leur ont transmis par exemple des techniques de pêche ou encore des diagnostics écologiques des six aires marines éducatives des Marquises.


Les comportements ont changé

Les aires marines éducatives sont des zones maritimes littorales gérées par des élèves autour d'un projet de protection du milieu marin. Il en existe six actuellement, toutes dans l'archipel des Marquises. Photo : Pascal Erhel
Les aires marines éducatives sont des zones maritimes littorales gérées par des élèves autour d'un projet de protection du milieu marin. Il en existe six actuellement, toutes dans l'archipel des Marquises. Photo : Pascal Erhel
Certains comportements ont déjà changé : les parents sont plus attentifs aux endroits où ils vont pêcher, certains élèves ont demandé à leurs parents de ne plus jeter l’ancre des bateaux dans une partie de la baie où vivent des coraux, d’autres élèves ont décidé de mettre en place un aquarium interactif en classe…
Le concept est né à l'école primaire de Tahuata, aux îles Marquises. Son lancement avait fait suite à une campagne océanographique menée en 2012 dans l'archipel. Suite à des échanges avec des scientifiques, les enfants avaient exprimé le souhait de devenir responsables de leur propre aire marine dans la baie en face de leur école.
Depuis 15 ans, l'Ifrecor (Initiative française pour les récifs coralliens) agit pour la préservation et la gestion durable des récifs coralliens, herbiers et mangroves dans les collectivités françaises d’Outre-mer. Soutenue financièrement par le ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer et le Ministère des Outre-mer, l’Ifrecor s’applique à sensibiliser les élus et le grand public à l’importance des récifs coralliens.
Le concours, organisé par l'Ifrecor, a pour objectif de récompenser et de valoriser les actions et politiques exemplaires mises en œuvre à l’initiative des élus d’outre-mer, pour la préservation et la gestion durable des écosystèmes coralliens (récifs coralliens, herbiers et mangroves).
Il permet, par la médiatisation de l’évènement, de mettre en lumière les bonnes pratiques mises en œuvre par ces élus d’outre-mer pour inciter d’autres élus locaux à les répliquer sur leur territoire.
Cette année, le projet lauréat est l'observatoire des mangroves porté par Eric Gay, maire de Mont-Dore en Nouvelle-Calédonie.



le Jeudi 2 Juin 2016 à 09:57 | Lu 2200 fois







1.Posté par Kaddour le 03/06/2016 18:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Projet excellent surtout en ce qui concerne la participation des enfants ! Car c'est par eux , plus que par des méthodes coercitives ou légales, que l'on pourra éduquer les parents à la protection de l'environnement ! Qui plus est , ça valorise les savoirs des "anciens" dont le seul but n'étaient pas le portefeuille !!!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance