Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le conseil des ministres approuve les comptes du Régime de salariés de la CPS



Le conseil des ministres approuve les comptes du Régime de salariés de la CPS
PAPEETE, le 10 août 2016 - Mercredi, le conseil des ministres a approuvé les comptes de l'exercice 2015 du régime des salariés, ceux-ci ont été approuvés en conseil d’administration de la CPS le 20 mai 2016.

Le Conseil des ministres a approuvé le projet d'arrêté qui rend executoire la délibération du 20 mai 2016 relative à l’approbation des comptes de l’exercice 2015 du régime des salariés. Retraçant les opérations en recettes et en dépenses (compte de résultats) ainsi que la situation patrimoniale (bilan) du régime. Le solde comptable du compte financier présente un déficit de 1, 998 milliard Fcfp et les produits techniques (service des cotisations) affichent une progression inférieure aux charges (2.81 % contre 3.61 %). Le résultat d’exploitation (service des prestations) poursuit sa dégradation avec un déficit de 2.178 milliard Fcfp contre 1.423 milliard Fcfp en 2014.

Le résultat financier, qui passe d’une position positive de 438 millions Fcfp en 2014 à 268 millions, est pour sa part en net recul pour la seconde année. "Pour les pensions de retraite, nous avons une continuation des difficultés pour couvrir les pensions de retraite par rapport aux cotisations versées par les salariés et les entreprises dans cette branche. Notre réforme de la protection sociale généralisée et en particulier pour la branche retraite devient aujourd'hui une condition sine qua non au recadrage pour le futur de notre PSG ", déclare Jean-Christophe Buissou, porte-parole du gouvernement. Malgré la stabilité de la participation du Pays à hauteur de 1.4 milliard Fcfp au titre de l’aide complémentaire à la retraite et de 800 millions Fcfp au titre du FADES, ces chiffres sont révélateurs du déséquilibre structurel du régime, la persistance d’un résultat comptable globalement déficitaire s’expliquant notamment par la détérioration du résultat financier de la branche retraite de base dite « tranche A » (déficit de 3.690 milliards Fcfp en 2015 contre 4.102 milliards Fcfp en 2014).

Par ailleurs, si le résultat net comptable au 31 décembre 2015 de la branche de l’assurance maladie revient à meilleure fortune pour la seconde année en se rétablissant en positif à 629 millions Fcfp (1 milliard Fcfp en 2014), cette situation de clôture ne doit pas dissimuler la tendance toujours déficitaire du résultat d’exploitation sur opérations techniques (cotisations – prestations servies) à hauteur de près de 3 milliards Fcfp (contre 1, 949 milliards Fcfp en 2014).

Dans l’absolu, les comptes sociaux persistent dans une tendance financière négative et des mesures de réajustements s’imposent pour permettre de garantir un niveau de ressources suffisant à notre système de protection sociale. Des orientations structurelles à moyen et long terme doivent être arrêtées. "La réforme de la PSG est maintenant plus que nécéssaire et nous viendront très rapidement à développer devant vous et avant vous les partenaires sociaux sur les décisions qui ont été prises et toutes les options qui ont été exposées. Avec le CESC Nous allons transiger sur cette démarche de réforme avec des décisions importantes qui vont être prises et qui vont conditionner l'avenir de notre PSG". Les discussions entamées sur la réforme de la P.S.G. avec les partenaires sociaux doivent permettre de dégager les axes essentiels d’une maîtrise réelle des dépenses de soins.

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Mercredi 10 Août 2016 à 17:17 | Lu 1577 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance