Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le collectif Passion Car Audio rencontre les autorités



Six représentants du collectif Passion Car Audio. Léo Puputauki est le deuxième en partant de la gauche.
Six représentants du collectif Passion Car Audio. Léo Puputauki est le deuxième en partant de la gauche.
PAPEETE, le 15 avril 2016 - Les passionnés de car audio ont rencontré les partis politiques, les ministères et même le haut-commissariat. Leur message de compromis et d'organisation de la communauté a été très bien reçu. De quoi éloigner le spectre d'une interdiction pure et simple…

"Ils étaient surpris de nous voir arriver avec des propositions concrètes et des compromis. Notre message a été très bien reçu", explique Léo Puputauki, conseiller technique du collectif Passion Car Audio alors qu'il sortait du bureau du haut-commissaire jeudi dernier. Le collectif avait également déjà rencontré les ministères de l'Environnement et de l'Équipement, le Tahoera'a, le Tapura et devrait bientôt rencontrer les élus Tavini et les maires. Tous les écouteraient d'une oreille attentive…

Cette organisation encore informelle mais au lobbying très efficace a été créée après les révélations de Tahiti Infos début mars, quand nous vous apprenions que le ministère de l'Équipement (en charge de la sécurité routière) et le haut-commissariat préparaient un texte interdisant l'installation de gros matériel audio dans les voitures.

Le texte voulait "en finir avec les voitures boom boom", comme les appelle la population (les pratiquants préfèrent "car audio" ou "car bass"), et leurs nuisances sonores. Mais la communauté de passionnés a vite réagi et s'est organisée, dénonçant les abus de certains membres et s'en désolidarisant. Le collectif a ainsi déjà créé une "charte de bonne pratique du car audio" interdisant les excès sonores dans les zones habitées, demandant le nettoyage des zones de rassemblement, des mesures de préventions contre l'alcool, la drogue et pour la santé des pratiquants…

Une assemblée générale rassemblant une centaine de passionnés s'est tenue le 3 avril dernier, a entériné la charte et a décidé de constituer une fédération, qui sera seule habilitée à autoriser l'installation du matériel nécessaire.

"NOUS AVONS REÇU UN ACCUEIL TRÈS CHALEUREUX"

"Les services de l'État, comme les ministères et les partis politiques la semaine dernière, ont été surpris par le travail que nous avons fourni et les propositions que nous avons faites par rapport à notre passion. Ils nous ont rappelé la nécessité de légiférer pour lutter contre les nuisances sonores, ce à quoi nous ne sommes pas opposés", explique Léo Puputauki. "Au contraire, nous sommes pour la protection des personnes, nous voulons séparer le bon grain de l'ivraie parmi les pratiquants… Nous voulons qu'il puisse y avoir des propositions médianes dans un éventuel projet de loi, pour protéger aussi ceux qui pratiquent le car audio."

La communauté a donc reçu un "accueil très chaleureux" de la part de nos gouvernants et des avis favorables sur leurs propositions. "Je pense que c'est ce qu'ils attendaient, ils étaient surpris de voir que nous avions intégré toute une partie préventive sur les comportements à risque, sur l'environnement et la santé." Le ministère de l'Environnement aurait même commencé à réfléchir à d'éventuelles zones où la pratique du car audio serait autorisée sous la supervision des associations officielles et des mairies. Le projet de création d'une fédération, avec des associations membres pour regrouper tous les passionnés, avance également. L'organisation pourrait être créée en deux mois, le temps de rédiger des statuts et trouver à quel ministère la relier. Le collectif aimerait que ce soit celui de la Jeunesse et des Sports…

Le collectif a désormais le soutien de 3 285 Polynésiens, et a commencé un travail de recensement de toutes les voitures car audio du territoire. Il en a déjà compté 700, montrant que l'activité est loin d'être le passe-temps de quelques marginaux… Il s'agira aussi maintenant de changer leur image auprès la population, un travail de long terme que la création d'une fédération et la fin des abus devraient beaucoup aider.

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Vendredi 15 Avril 2016 à 16:15 | Lu 2863 fois







1.Posté par Chaval le 16/04/2016 07:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De vrais mélomanes qui se délectent de décibels à fond, ça c'est de la culture musicale ? La vraie, la Polynésienne a disparu des habitudes depuis trop longtemps, "L'écho d'un lointain lagon" s'est estompé devant le "bombardement" et le matraquage de "monstrueuses" enceintes abêtissantes.

2.Posté par lebororo le 16/04/2016 13:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'être humain qui aime le bruit doit le conserver pour lui,
Des écouteurs sur les oreilles sont puissants et "propres" en qualité.
Attention au cerveau quand même!

3.Posté par LEPETANT le 17/04/2016 08:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il suffit que cinq gugusses forment un collectif et l'Administration se dégonfle.

4.Posté par No le 17/04/2016 16:07 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Critiquer,critiquer, sachez que chacun fais le choix de sa vie et il y''aura toujours des grandes bouches pour parler de la vie de ces personnes là, croyez vous valoir plus qu''un pauvre qui aide son prochain ou d''une personne défandant sa passion?

5.Posté par Fiu!!! le 17/04/2016 17:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dommage que certains ne sachent toujours pas faire la différence entre le bruit et la musique.

Regrettable qu'ils imposent avec force décibels, leur manque de goût et leur absence de savoir-vivre au reste du monde.

La solution proposée par Lebororo a le mérite de supprimer la nuisance et si les "passionnés" veulent se détruire définitivement l'oreille interne, ils pourront le faire sans gêner nul autre qu'eux-même.

Les traumatismes sonores entrainés par ce genre de pratiques sont irréversibles. Avec surdité partielle ou définitive à la clé...

6.Posté par Hypocrisie le 18/04/2016 08:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme par hasard, ils attendent qu'on interdise pour sortir une charte, ha style pei. Au lieu de faire ça avant !
TOUT LE MONDE EST FIU de vos voitures BOOM BOOM ! Vos 3000 et quelque personnes c'est seulement vous et vos amis et familles. Le reste de la population est fiu de cette nuisance sonore ! Gardez mei votre bruit pour vous ! Combien de fois j'ai vu des jeunes foutre leur zik à fond et quand les mutoi passent ils baissent, genre "on a rien fait" et ensuite PAAMU encore plus fort quand ils sont partis ! FIU ROA !

7.Posté par Faut pas pousser! le 18/04/2016 09:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et ben si Puputauki jr est dans l'affaire, nous qui sommes opposés à cette "passion" de mer... on va l'avoir bien profond....
Oui c'est bien le Puputauki jr (fils de l'autre), viré de l'administration et condamné à de la prison pour avoir piqué dans la caisse des pauvres des affaires sociales, condamné pour avoir escroqué les GIP dans l'affaire de l'immeuble GIP, et je vous passerai les autres affaires comme le fait d'avoir été exempté du paiement par ce gvt de tous les dommages et intérêts issues de ses condamnations (+sieurs dizaines de millions), ou d'être recasé comme conseiller dans un ministère ...

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance