Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Le climat scolaire au centre d'un séminaire du ministère de l'Education



les chefs d'établissement des collèges et lycées, ainsi que leurs adjoints, et les corps d'inspection des 1ers  et 2nd  degrés se sont réunis lundi lors d'un séminaire consacré au climat scolaire
les chefs d'établissement des collèges et lycées, ainsi que leurs adjoints, et les corps d'inspection des 1ers et 2nd degrés se sont réunis lundi lors d'un séminaire consacré au climat scolaire
PAPEETE, le 02 mai 2016 - Un séminaire consacré au climat social dans le système éducatif s'est ouvert lundi matin. Destiné au personnel d'encadrement, il a pour but de lui permettre de mieux comprendre les gérer les problématiques de la jeunesse polynésienne d'aujourd'hui.

Lundi matin, la ministre de l'Education et de l'enseignement supérieur, de la jeunesse et des sports Nicole Sanquer-Fareata a lancé l'ouverture du séminaire destiné au personnel d'encadrement du système éducatif consacré au climat éducatif.

Ce séminaire réunit, au lycée hôtelier de Punaauia, les chefs d'établissement des collèges et lycées, ainsi que leurs adjoints, et les corps d'inspection des 1ers et 2nd degrés.

Les tensions en milieu scolaire se font de plus en plus sentir. De nombreux incidents ont été dénoncés par les professeurs de collège et de lycée qui ont, dans certains établissements du fenua, exercé leur droit de retrait. Par ailleurs, d'autres problèmes se posent chez les jeunes aujourd'hui, notamment les conduites addictives qui ont tendance à apparaître de plus en plus tôt. Cette problématique avait été relevée par les jeunes lors des dernières assises de la jeunesse qui avait interpellé le gouvernement à ce sujet. " La société polynésienne évolue et connaît des mutations importantes, qui remettent en question les repères sociétaux polynésiens," indique le communiqué de presse.

Le climat scolaire étant au cœur de ce séminaire des personnels d’encadrement, celui-ci sera abordé dans sa dimension préventive et curative. Des experts de la justice, de la police et de la gendarmerie, seront présents lors de ce séminaire, leur présence devrait permettre de mieux comprendre les modalités d’organisation et d’intervention de chacun, et de jeter les bases d’un partenariat renforcé et privilégié au regard des adaptations nécessaires.

"Aujourd’hui l’école polynésienne est en pleine mutation. Elle est entrée dans une nouvelle ère. La ministre la souhaite plus démocratique, tout en devant être plus rigoureuse, plus exigeante dans les apprentissages et dans l’acquisition des compétences pour tous les élèves, tout en tenant compte des spécificités de la Polynésie, en particulier géographiques ou sociales", indique le communiqué.

Enfin, les états généraux qui se sont tenus en décembre 2015 déboucheront sur l’actualisation de la Charte de l’éducation de 2011. La mise en œuvre de la réforme du collège et à la mise en place, dès la rentrée 2016, des nouveaux programmes depuis la maternelle et la fin de l’orientation post 5ème , sont des mesures qui participeront à donner davantage de sens aux apprentissages et à développer une pédagogie de projet au service d’une école polynésienne bienveillante.

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Lundi 2 Mai 2016 à 17:23 | Lu 1118 fois







1.Posté par Kaddour le 03/05/2016 07:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'adore :
...souhaite plus démocratique..." !!! Sans doute selon le modèle "démocratique" franco-polynésien ???
"...être plus rigoureuse,..." !!! Comment peut-elle devenir ainsi si on interdit la rigueur de la discipline à l'école, si on institutionnalise le laisser faire et la tolérance à cent pour cent ? Si on occupe les gamins à faire du sport ou des balades le long des rivières soigneusement "curetés", au lieu d'être en salle à bosser les maths, le français ou l'histoire !!!
Au risque de froisser certaines personnes, un coup de règle sur la main ou une colle le Samedi, n'a jamais fait beaucoup de mal et a produit bien plus d'ingénieurs, de médecins, d'avocats, que le laxisme d'aujourd'hui !!!

2.Posté par grosse le 03/05/2016 08:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

des mots des mots et des mots

et les maux st tjs persistants

passons à l'action,

madame la ministre,..

3.Posté par le MamouthMaohi le 03/05/2016 10:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

100% d'accord avec post

bravo!

ya qua voir c qui se passe en france!


la carotte ou le bâton!

et à cet âge, ce qui ne veulent pas suivre,

un coup de règle, de bonne réprimande,

une colle, ca na jamais fait de mal à personnes!

et mieux, les jeunes ont besoin de règles et de repères et surtout des gens pour l'appliquer


dc, arrêtons d'inventer l'eau chaude!


4.Posté par emere cunning le 03/05/2016 22:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Kaddour,
j'adore ton commentaire. Entièrement d'accord, mais LE MAL EST FAIT.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance