Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le centre-ville se refait une beauté



Hinatea Tama-Georges et Heifara Brothers (responsible de l'embellissement et espaces verts à la mairie) sont allés à la rencontre des commerçants pour organiser le grand nettoyage des dalles.
Hinatea Tama-Georges et Heifara Brothers (responsible de l'embellissement et espaces verts à la mairie) sont allés à la rencontre des commerçants pour organiser le grand nettoyage des dalles.
PAPEETE, le 22 juillet 2015 - La mairie de Papeete et les commerçants de la ville se retroussent les manches pour redorer l'image du centre-ville afin d'inciter les consommateurs et les noctambules à y revenir. Une nouvelle volonté qui commence par un bon nettoyage des rues piétonnes, plus de sécurité et un embellissement général.

De nouveaux restaurants et commerces qui ouvrent dans le quartier du Commerce, une nouvelle boite de nuit sur la rue des Ecoles, des animations de plus en plus nombreuses… Y aurait-il un sursaut du centre-ville de Papeete ?

Une chose est sûre, après des années de déprime les commerçants, bars, clubs et autres échoppes de Papeete commencent à réagir. Avec l'aide de la mairie, les trois quartiers piétons se transforment à toute vitesse et se refont une beauté. Le tout dans le seul but de faire revenir leurs clients.

Hinatea Tama-Georges est désormais 5ème adjointe au maire. Elle ajoute à ses précédentes compétences (la jeunesse, l'animation et le tourisme) les relations avec les entreprises. Partout elle est très bien reçue, les commerçants connaissant ses précédentes actions : Vis ta ville, le marché artisanal le dimanche pour les croisiéristes, le marché de Noël…

ECOUTER LES COMMERÇANTS

"La ville souhaite accompagner les entrepreneurs et entreprises dans leurs activités. Nous essayons de comprendre leurs problèmes et de mettre en place les actions pour pouvoir les accompagner" explique l'adjointe. C'est ainsi que des consultations ont été organisées depuis six mois avec les associations de commerçants des quatre secteurs du centre-ville (rue des Écoles, quartier du Commerce, le marché et la promenade de Nice).

Les commerçants ont été unanimes sur leurs besoins : plus d'entretien, plus de végétation, plus de parking, plus de sécurité : un vrai programme de campagne électorale. "Nous sommes tout à fait favorables. Avec nos moyens humains et nos ressources nous essayons de trouver des accords gagnants-gagnants."

C'est ainsi que nous avons rencontré Hinatea au Quartier du commerce alors qu'elle allait rencontrer tous les commerçants afin d'établir un planning d'un grand nettoyage de cette rue piétonne, ce qui n'avait pas été fait depuis des années. "Nous avons un équipement depuis quelques mois, une sorte de gros Karcher, qui sert à toute la ville. On peut l'utiliser pour ce quartier, et on va tout décrasser pour redonner un coup de frais à cette rue piétonne. Un autre exemple est la rue des Ecoles, où nous avons pu réparer tous les lampadaires il y a 15 jours. Cette rue était très fréquentée avant. Avec de nouveaux entrepreneurs qui investissent, la rue a repris de la vie, c'est très agréable de la voir illuminée."

DES FLEURS ET DE LA SECURITE

La priorité est de nettoyer les trois rues piétonnes, ensuite le programme est de rajouter des plantes et des fleurs. Là encore, c'est avec les commerçants que les plantations seront faites. Des parterres de fleurs "à roulettes" seront achetés par les entrepreneurs de la rue du Commerce, la mairie s'occupera des terreaux et des plantes. Les commerçants s'occuperont de les rentrer dans leurs commerces la nuit pour les protéger du vandalisme. "C'est le système que nous voulons mettre en place ici, mais on travaille au cas par cas pour chaque quartier, car ils ont tous leur spécificité."

Et justement, le point noir de la rue des Écoles, c'est l'insécurité. Dans cette situation c'est la coordination avec la police nationale qui va permettre d'améliorer la situation : "Aujourd'hui les commerçants nous remercient parce qu'il y a beaucoup plus de passages de la DSP et de la police municipale. Ça ne résout pas complètement tous les problèmes, mais ce sont des processus qui font qu'on se sent mieux. Pour les vols dans les voitures, en plus d'une plus grosse présence policière dans le 'carré magique', on a discuté avec les restaurateurs et discothèques, et le deal ce serait de leur mettre à disposition gratuitement le parking sous-terrain de la mairie le vendredi soir : ils se cotiseraient pour assurer la sécurité."

Julien Kinde et son associé Nicolas Demeyer
Julien Kinde et son associé Nicolas Demeyer
Nettoyer et embellir le quartier du Commerce

Julien Kinde, artisan bijoutier, co-fondateur de la nouvelle boutique Montres & Bijoux au quartier du Commerce, et secrétaire de l'association des commerçants du quartier, nous raconte le combat de sa rue piétonne :

"Nous essayons de nous rassembler pour redynamiser le quartier, afin que les gens aient du plaisir à venir le redécouvrir. Il a été oublié et sinistré pendant longtemps. Le quartier a maintenant une mauvaise réputation en termes d'insécurité, de propreté et d'accessibilité au parking. Donc notre association, que nous avons reprise il y a quatre mois, a rétabli un contact avec la mairie pour organiser tout ça.

Au programme, un grand nettoyage, qui était obligatoire parce que c'est l'image du quartier. Ensuite, trouver des emplacements de parking pour les scooters qui se garent sur les trottoirs. Donc on aura bientôt des places pour les deux-roues et des arrêts-minutes pour les voitures juste devant le quartier du Commerce. Ensuite, on continuera sur des projets d'animation commerciale.

Il y a aussi l'insécurité. Les commerçants s'en plaignent, quand on revient le lundi, il y a de la pisse dans la rue et les plantes, des défécations devant les commerces, des dégradations… C'est un manque de civisme. Il faut que les autorités reviennent pour faire régner l'ordre, et on a aussi rétabli le contact avec la DSP et la police municipale pour qu'ils fassent des tours dans le quartier et fassent respecter la loi."



Mina Calhoway et Yann Buffat
Mina Calhoway et Yann Buffat
Le parking de la mairie pour les boites de nuit de la rue des Ecoles

Une autre entreprise qui vient d'ouvrir est la boite de nuit Tendance Tahiti Club, de Yann Buffat et Mina Calhoway, qui ont revendu leurs deux boites de nuit en métropole pour s'installer au Fenua. Le jeune couple assure que son concept est de "faire ressortir les gens", et que la mairie les soutient dans leurs efforts.

Pourquoi les gens ont-ils arrêté de sortir aujourd’hui ?

"C’est l’argent, les contrôles routiers, la sécurité du lieu… Quand on a voulu ouvrir le TTC dans la rue des écoles, tout le monde nous disait "t’es fou, c’est un vrai coupe-gorge". Mais au final, la rue évolue, la police passe plus souvent, il y a de moins en moins de squats devant. La mairie nous soutient à 200%, elle va nous mettre à disposition le parking de la mairie pour ne pas qu’il y ait de casses de voitures, on va mettre des vigiles en place et un service de sécurité… Donc voilà, c’est toutes ces petites choses qui vont faire ressortir les gens, parce qu’on règle le climat d’insécurité."

Pour faire ressortir les gens c'est toute la ville qu'il faut transformer ?

"C’est ça. C’est pour l’image de Tahiti auprès des touristes aussi…

Mais par rapport à la sécurité, ici c’est vraiment du caviar par rapport à ce qu’on a connu en métropole. Les gens sortaient des armes, on avait des portes blindées avec des vitres blindées, on avait sept portiers. Ici c’est les vacances, c’est la crème de la crème. Il n’y a pas cette violence qu’on a connue en métropole…"


Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Mercredi 22 Juillet 2015 à 23:59 | Lu 3009 fois







1.Posté par Toa le 23/07/2015 05:20 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour à tous ! Je crois c est une bonne initiative, mais la ville en à besoin d un clean ! Et surtout venant de vous tous, je crois que tout les commerces participeront à la tâche puis que tout le monde soit solidaire c est le principal !! Bs

2.Posté par Geminipf54 le 23/07/2015 08:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faudrait déjà commencer par faire des trottoirs dignes de ce nom, éduquer les gens à respecter leur environnement et empêcher les organismes de coller des affiches n'importe où. Ce serait aussi un bon début.

3.Posté par simone grand le 23/07/2015 08:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo et courage

4.Posté par Uncle sam le 23/07/2015 16:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ok nettoyez bien la ville ...

Mais il reste un autre probleme ... les handicapés en fauteuil est ce qu'on pense a eux ? Que dalle ...
Pareil pour ceux qui ont des poussettes ... dur dur

5.Posté par Cynthia le 23/07/2015 17:25 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Standing ovation!!!!! Bonne initiative à étendre tout autour du marché et de la mairie. Une rénovation des façades des immeubles est aussi nécessaire.

6.Posté par Rigel le 23/07/2015 18:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et les routes qui sont dans un état lamentable notamment le front de mer côté montagne à l'entrée ouest ce sont les automobilistes qui vont devoir s'y coller ou la mairie compte les refaire ? Un jour.

7.Posté par Le Vieux le 24/07/2015 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rigel rires, il y a tout a refaire alors?

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance