Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le Tahoera’a doit quitter sa permanence historique à Papeete



Le Pays a décidé de démolir l'immeuble Juventin pour cause de vétusté et projette de construire à la place un bâtiment administratif de 5 étages, courant 2017.
Le Pays a décidé de démolir l'immeuble Juventin pour cause de vétusté et projette de construire à la place un bâtiment administratif de 5 étages, courant 2017.
PAPEETE, 8 février 2016 - Le Pays a acté la démolition de l’immeuble Juventin à Papeete pour cause de vétusté et de non-conformité. Le bâtiment accueille actuellement trois locataires dont l’association Tahoera’a Huiraatira dont c'est la permanence.

La décision a été prise en conseil des ministres le 16 septembre dernier : propriété du Pays depuis 2004, année de son acquisition pour 180 millions Fcfp, l’immeuble Juventin est voué à la démolition, comme le rappelle dimanche soir nos confrères de Radio Première.

Des études doivent être menées courant 2016 pour préparer ce chantier qui sera poursuivi, courant 2017, par l’édification d’un immeuble administratif de cinq étages, à l’emplacement de l’ancienne bâtisse, à l’angle de la rue du Général de Gaule et de l’avenue Pouvanaa’a Oopa.

Depuis 2011, divers rapports d'expertises techniques alertent le Pays au sujet des problèmes de sécurité que présente le bâtiment. Un diagnostic en solidité et sécurité incendie et électrique réalisé par Socotec Polynésie en 2011 a mis en évidence un nombre important de non-conformités présentant des problèmes de sécurité : défauts d’isolement ; absence d’équipement d’alarme ; installations électriques non-conforme ; absence de dégagement de secours en cas d’incendie. La commission de sécurité saisie à la suite de ces constats a donné un avis défavorable à la poursuite de l’exploitation du bâtiment, pour cause de non-conformité au code de l’aménagement.

Outre l’imprimerie qui a donné son nom à l’immeuble, le bâtiment loge actuellement deux locataires : un salon de coiffure, avec pignon sur rue ; et la permanence du parti politique Tahoera’a Huiraatira, qui occupe tout le premier étage.
Le bail commercial de la SARL imprimerie Juventin, échu depuis le 1er juillet 2014 a fait l’objet d’une notification de non renouvellement le 2 octobre 2015. Le bail professionnel accordé à l’association Tahoera’a Huiraatira arrive quant à lui à échéance le 1er juillet 2016, tandis que le salon de coiffure, situé au rez-de-chaussée à l’angle du bâtiment, est titulaire d’un bail commercial jusqu’en février 2023.

La démolition-reconstruction de l’immeuble, pour cause d’insalubrité reconnue par l’autorité administrative et aux fins de logement de services administratifs, permet au Pays de s’affranchir des indemnités d’éviction, dues en cas de non renouvellement d'un bail commercial. Pour la SARL Imprimerie Juventin, celle-ci a été évaluée à 200 millions Fcfp. Difficile pour la Pays d’échapper à l’indemnisation du salon de coiffure ; mais pour l’association Tahoera’a Huiraatira la résiliation du bail professionnel semble inexorable et ne poser à l’administration que des questions d’ordre formel.

Le parti politique de Gaston Flosse a accusé le coup dans un communiqué transmis lundi dans la journée sous le titre "La véritable maison du parti, ce sont ses militants !". Le mouvement orange occupe les 400 m2 du premier étage de l’immeuble Juventin depuis 40 ans. Il dénonce une décision scélérate prise par le gouvernement pour lui nuire : "il ne fait aucun doute qu’Edouard Fritch veut régler ses comptes avec son ancien parti, et essayer de l’affaiblir un peu plus", accuse-t-il. "Mais qu’il ne s’y trompe pas, un parti ne se réduit pas à sa permanence, quand bien même elle est nécessaire".

Locataire du 2e étage depuis plusieurs années, l’ordre des avocats a déménagé en 2013 pour raison de sécurité, et est installé depuis au Fare Tony : "L’immeuble était devenu dangereux", se souvient Me Dominique Antz, le bâtonnier de Papeete. "De mémoire, un arrêté de péril nous contraignait à ne pas réunir plus de 11 personnes dans les locaux".

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 8 Février 2016 à 16:30 | Lu 2458 fois






1.Posté par Zaz le 08/02/2016 17:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fritch dépense beaucoup d'énergie dans les vengeances politiques mais il oublie que le pays ne décolle pas...du travail! De la sécurité dans les rues le soir! Quel gouvernement de pantins...

2.Posté par john le 08/02/2016 17:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ouais, à ce jeu là il faut probablement raser tout le centre ville de Papeete, vu l'état des immeubles !

3.Posté par tamatoas le 08/02/2016 18:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Iaorana ,
les installations électriques ne sont pas à mettre en cause , elles viennent d' être refaites !

4.Posté par JE SUIS GASTON le 08/02/2016 22:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est une honte !
C'est mettre à la rue la moitié de la population qui a fait confiance au Tahoera'a.
Fritch et le gouvernement doivent reloger au plus vite le Tahoera'a et indemniser pour avoir donné des locaux non sécurisés.
Il faut porter plainte.

5.Posté par Christian le 09/02/2016 04:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est petit ! Comme beaucoup d'action de Fritch contre Flosse, devant le public, il dit qu'il n'y est pour rien, et derrière il glisse des peaux de banane. Ca ne donne pas une image d'un grand d'homme.

6.Posté par Pito le 09/02/2016 07:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

GF n'a qu'à demander à maître Quinquis celui ci lui confirmera pourquoi l'ordre des avocats a déjà déménagé.......je ne vois pas en quoi cela est fait pour nuire à son parti, d'ailleurs à t il vraiment besoin de 400 m2 vu la déliquescence du Tahoeraa !!!
Par contre John a raison, c'est une grande partie de Papeete qu'il faudrait rasé vu l'état de délabrement de certains bâtiments.

7.Posté par Zikouille le 09/02/2016 08:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Clairement dirigé contre GF...tant pis pour les autres locataires de l'immeuble et emploi à la clé...dommage collatéraux.
Le Tahoera'a s'installera dans des locaux neufs, un bel immeuble et ce sera une revanche.

Beaucoup de mesquineries et petitesse dans nos contrées.

8.Posté par Roro LEBO le 09/02/2016 11:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Papeete va devenir un New York... ☺

9.Posté par TAAHOA le 09/02/2016 12:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Edouard c'est vraiment petit ce que tu fais. Ca rase les paquerettes, comme disait l'autre. Occupes-toi plutôt à relever le pays. Parce que ça va mal, même très mal.

10.Posté par GeF le 09/02/2016 14:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Halalalalala...c'est une caaaatastrrrrophe ! Jeté à la rrue en plein marrrrrasme ....
Encore un complot francafrique pour rentrer dans le choux.....


11.Posté par chapellon le 09/02/2016 15:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Première verrue détruite, à quand les prochaines?

12.Posté par pif paf le 09/02/2016 17:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

heureusement, il reste le siège du parti chez Flosse !!!

13.Posté par tamatoas le 09/02/2016 18:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Iaorana ,
Edouard n'est pour rien dans cette décision , visitez l'immeuble pour vous rendre compte , et si vous voudriez travailler dans la pourriture qu' est cet immeuble , les rapports des divers experts interdisent tous l'usage de ce bâtiment car dangereux !

14.Posté par POUF le 10/02/2016 07:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et vous croyez qu'il n'y a pas d'autres immeubles dans ce cas; Papeete est une vieille ville mal entretenue ...mais il y a des politiques qui ont des oeillères ...!

15.Posté par emere cunning le 10/02/2016 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De plus en plus MINABLE !
@ tamatoas,
Si tu savais le nombre d'immeubles véritablement dangereux à Papeete. Rien à voir avec celui là qui a fait l'objet de rénovations. Le bail du salon de coiffure a d'ailleurs été renouvelé jusqu’en 2023. Quant à l'Ordre des avocats, c'est sûr qu'ils n'allaient pas continuer à croupir dans ce vieux machin. Bref !
Whatever, LA priorité n'est sûrement pas à cette construction par les temps qui courent... MAO TCHEN.
Sinon, d’accord pour constater qu’au Taho’eraa « la maison du parti, ce sont ses militants ». Et quand mea ma rappliqueront de nouveau, ils devront aller chez Gaston à Erima (yess pif paf). Qui sait, ceci explique peut-être cela... ça leur manque, hahaha (better smile than cry).

16.Posté par ldpdt le 11/02/2016 11:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le bureau du Tahoera'a est descendu au Rez de chaussée dans un tout petit local en Juillet/Aout 2015;
Et le local d'Arue, en face de la boulangerie (ou presque) serait bien sufffisant

17.Posté par pif paf le 11/02/2016 11:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

prochaine étape pour Fritch : déclarer le vieux insalubre et dangereux pour l'ensemble des Polynésiens

18.Posté par ici et ailleurs le 11/02/2016 14:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fritch devrait se méfier : tout le monde sait que c'est lorsqu'elle est acculée que la mafia est la plus dangereuse.

19.Posté par Roro LEBO le 11/02/2016 16:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ ici et ailleurs
Tiens, c'est un bon commentaire... ☺

20.Posté par emere cunning le 12/02/2016 21:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ ici et ailleurs, Roro LEBO,
parole de maffieux qui en savent kek chose ???

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance