Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le Medef attend une rencontre avec le gouvernement



La rencontre prévue mercredi dernier entre le gouvernement et le Medef a été reportée en attendant le retour du ministre de la Relance économique Teva Rohfritsch.
La rencontre prévue mercredi dernier entre le gouvernement et le Medef a été reportée en attendant le retour du ministre de la Relance économique Teva Rohfritsch.
PAPEETE, le 13 juin 2016. Le conseil d'administration du Medef a décidé de poursuivre sa "non-participation aux réunions du gouvernement, du CECS et de la CPS, jusqu’à nouvel ordre". Les patrons attendent une rencontre avec le gouvernement.

Lundi 6 juin, le Medef convoquait la presse pour exprimer son ras-le-bol, provoqué par trois éléments : le redressement sur les avantages en nature, l'absence de dialogue pour la réforme de la protection sociale généralisée et la présence de Cyril Le Gayic lors des négociations.

Réforme de la PSG
Début mai, l'intersyndicale CSTP-FO, CSIP, Otahi et O oe to oe rima avait déposé un préavis de grève générale. Celle-ci avait finalement été évitée par la signature d'un protocole d'accord et prévoyait la mise en place d'un comité de pilotage pour la Protections sociale généralisée II. Le Medef assure n'être plus entendu depuis dans ce dossier.
Olivier Kressmann, président du Medef, avait annoncé la semaine dernière que le MEDEF devait être reçu mercredi 8 juin. Mais ce rendez-vous a finalement été annulé "suite à la demande, exprimée par la Présidence, d'attendre le retour de mission du ministre de l’Economie Teva Rohfritsch". En attendant, un nouveau rendez-vous, le conseil d'administration du Medef a décidé jeudi de maintenir sa "non-participation aux réunions du gouvernement, du CESC et de la CPS, jusqu’à nouvel ordre", annonce le Medef dans un communiqué.

La présence de Le Gayic
Les patrons s'étaient interrogés sur la présence de Cyril Le Gayic notamment aux réunions organisées avec le gouvernement. L'ancien secrétaire, qui est aujourd'hui directeur général des services, reste au sein du syndicat car "on a besoin de ses compétences", expliquait jeudi le secrétaire général de la CSIP, Patrick Taaroa. "Il peut participer en tant que syndicaliste aux discussions", a souligné jeudi après-midi Tea Frogier, ministre du Travail. "Il se positionne comme conseiller auprès de la CSIP. Mais ce n'est pas lui qui signe au titre de la CSIP. On ne peut pas empêcher un syndicaliste de faire du syndicalisme même s'il est privé de ses droits civiques."
Cette réponse ne satisfait pas le Medef. "Cela ne répond pas au questionnement initial du Medef quant aux raisons motivant les plus hautes instances du Pays -bien qu’informées des modalités totalement illicites du mandat CSIP de M. Le Gayic - à accepter la présence et les interventions de ce dernier à la table des négociations d’un préavis de grève", note le Medef dans un communiqué.

Avantages en nature
Concernant le redressement sur les avantages en nature opéré par la CPS, la CSIP a reproché jeudi au Medef de ne pas avoir "discuté avec le pouvoir politique pour trouver un terrain d'entente avec le pouvoir politique" sur cette question. "Où était le Medef lorsque les organisations syndicales suivies d'une majorité des comités d'entreprise se sont levées contre les redressements des entreprises et notamment sur les avantages servis pari[ le comité d'entreprise?" a interrogé Patrick Taaroa. Après ces propos, le Medef dit accueillir avec "grande satisfaction l’information du soutien inconditionnel du syndicat CSIP dans la conduite de son action auprès du gouvernement concernant l’annulation pure et simple des redressements déloyaux de la CPS au titre des avantages en nature".]i

Rédigé par Mélanie Thomas le Lundi 13 Juin 2016 à 10:51 | Lu 935 fois

Tags : CSIP, ECONOMIE, PSG






1.Posté par emere cunning le 13/06/2016 22:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ma parole, Le Gayic leur fait peur. A se mettre la tête à l'envers à cause de lui, il vont lui filer la grosse tête. Le plus marrant, ils comptent quand même sur lui pour décrocher l'annulation PURE ET SIMPLE des redressements de la CPS. Faut savoir ce que vous voulez, les mectons (joking).

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance