TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Le ‘Heiva Tuaro’ devient le 1er Festival des sports traditionnels du Pacifique.


Cette année, le Heiva Tuaro devient le 1er Festival des sports traditionnels du Pacifique. Les Pays du triangle polynésien élargi comme la Nouvelle Zélande, Hawai’i ou l’île de Pâques seront présents. Un ‘comité des héritages polynésiens’ devrait voir le jour lundi prochain pour pérenniser le Festival, en élargissant la thématique à l’aspect culinaire et vestimentaire.



Le Tuaro Maohi devient le Festival des sports du Pacifique
Le Tuaro Maohi devient le Festival des sports du Pacifique
PIRAE, le 7 juillet 2015. Enoch Laughlin en parlait depuis deux ans, le projet est enfin devenu une réalité. Le ‘Heiva Tuaro’, le concours de jeux traditionnels polynésiens, verra la participation de nos ‘voisins’ du Pacifique en provenance de Hawai’i, de Nouvelle Zélande, de l’Ile de pâques, de Nouvelle Calédonie et des Iles Cook. Quelques athlètes de San Diego, de Samoa et du Japon seront également présents.
 
Ces pays du Pacifique participeront au Festival prévu du 11 au 18 juillet. Le programme sera composé de lever de pierre, de grimper au cocotier, de lancer de javelot, de décorticage du coprah, de courses de porteurs de fruits et enfin de régates de pirogue à voile. En dehors de l’aspect compétition, il s’agira bien évidemment de partage avec ces pays ‘frères du Pacifique’ qui proposeront également des démonstrations de certaines de leurs spécificités.
 
En marge des chants et danses, les jeux traditionnels proposés par 31 associations de Tahiti et ses îles et leurs 783 licenciés, connaissent déjà un engouement remarquable chaque année auprès du public. Avec cette évolution notable, le spectacle devrait attirer encore plus de monde sur les trois sites habituels, le Tahu’a Autonomie de Papeete, le musée des îles de Punaauia et la pointe Vénus à Mahina. Des spectacles de danse seront proposés par les îles Marquises et les îles Australes en marge des concours.
 
Un comité des héritages polynésiens devrait voir le jour à travers la signature d’une convention lundi prochain. Le but de ce comité sera de promouvoir les sports traditionnels, la pirogue à voile, en rendant pérenne le Festival mais aussi en élargissant la thématique à l’aspect culinaire et vestimentaire.

Les artisans de ce Festival autour d'Enoch Laughlin.
Les artisans de ce Festival autour d'Enoch Laughlin.
Enoch Laughlin au micro de Tahit Infos :
 
Le projet est devenu une réalité ?
 
« Oui, cela faisait plusieurs années qu’on essayait d’entretenir des contacts avec ces pays du Pacifique, lors du Heiva des responsables avaient fait le déplacement pour des repérages. On leur remettait le règlement qu’ils ramenaient chez eux. Ils nous disaient, en nous voyant pratiquer nos sports traditionnels, ‘nous, on fait ça comme ça, différemment’ ou ‘on a ce sport en plus’. »
 
« On s’est aperçu que beaucoup de ces îles pratiquaient ces sports, autour du cocotier notamment. Le grimper au cocotier, ils le font pratiquement tous, le coprah aussi. Il fallait simplement un déclic. C’est pour cela qu’on voulait vraiment faire ce Festival pour se rencontrer à l’occasion de cette manifestation. »
 
Le triangle polynésien sera à l’honneur ?
 
« On s’était dit que, pour une première, c’était important qu’on ait en priorité le triangle polynésien, on en parle souvent, nous on a voulu le concrétiser avec ce rassemblement. On aura des responsables culturels de Nouvelle Zélande, de Hawai’i et de Rapa Nui, on a pu les réunir et c’était l’objectif premier. »
 
« Nous auront également des athlètes venus de Nouvelle Calédonie, des îles Cook, quelques athlètes de San Diego, de Samoa et du Japon. Ces derniers viennent pour le farereira’a (ndlr rencontres internationales de danse tahitienne) mais ils participeront à nos jeux également. »
 
La mise en place d’un comité est la suite logique du Festival ?
 
« Tout à fait. Il ne s’agissait pas de faire un événement et puis plus rien. Nous voulions du long terme et les différents pays étaient d’accord. On a déjà eu des échanges sur les bases administratives et juridiques liées à la mise en place d’un ‘comité des héritages polynésiens’. On est tous d’accord, le lundi 13 juillet on devrait signer la première convention d’échange, de partenariat, avec ces pays du Pacifique. »
 
En termes sportifs, qui Tahiti doit-il craindre ?
 
« Les Vanuatu sont très fort en coprah, malheureusement ils ont renoncé à venir en raison de difficultés économiques liées au cyclone. En course de porteurs de fruits, j’ai vu les Hawaiiens s’entraîner, attention, ce sont de vrais athlètes. Au grimper de cocotier…cela va être intéressant, c’est une première, je ne peux pas m’avancer plus. Le but c’est de faire cet échange et de voir comment cela évoluera dans le futur. On souhaite en tous cas que le sport traditionnel ait un avenir dans le Pacifique. »

Le ‘Heiva Tuaro’ devient le 1er Festival des sports traditionnels du Pacifique.

Le ‘Heiva Tuaro’ devient le 1er Festival des sports traditionnels du Pacifique.

Rédigé par SB le Mardi 7 Juillet 2015 à 11:13 | Lu 931 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par tutua le 08/07/2015 16:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est une excellente idée ! nous allons accueillir nos cousins de la région et même jusqu'au Japon... Mais il faut se méfier, on a connu une déconvenue en PNG ...
Ceci dit, plus que les records, c'est le partage et la découverte de nos invités, de leurs prestations et coutumes, ça devrait nous donner un nouvel élan dans la recherche de notre histoire commune

Signaler un abus

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki