Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


La communauté chinoise cherche ses Miss et Mister Taina Maohi



Les membres de l'organisation, rassemblés autour de Roland Sam, président de Varua Tupuna Taina, et de la nouvelle présidente du Si Ni Tong, Aline Flore.
Les membres de l'organisation, rassemblés autour de Roland Sam, président de Varua Tupuna Taina, et de la nouvelle présidente du Si Ni Tong, Aline Flore.
PAPEETE, le 5 décembre 2015 - En janvier prochain la communauté chinoise de Polynésie célébrera les 150 ans de l'arrivée des premiers travailleurs venus de Chine pour œuvrer dans les champs de cotons de Tahiti. Deux grands jours de fête sont prévus, dont l'élection de la Miss et du Mister "Communauté chinoise polynésienne". L'organisation lance un appel à tous les candidats potentiels.

Le samedi 30 et dimanche 31 janvier 2016, la communauté chinoise de Polynésie célébrera les 150 ans de l'arrivée de leurs ancêtres Hakka à Atimaono, sur le terrain en bord de mer en face du golf. Pour l'occasion, plusieurs grands évènements sont prévus. D'abord le samedi matin, une grande reconstitution de l'arrivée du Spray of the Ocean qui a débarqué 342 Chinois sur le rivage de Papara en décembre 1865. La reconstitution verra 342 membres de la communauté revêtir des costumes traditionnels chinois puis arriver au rivage par le lagon, transportés par 45 pirogues doubles. Avec les navigateurs et les nombreuses autres embarcations qui devraient participer, ce sont jusqu'à 2000 personnes qui devraient être sur le lagon ce jour-là.

L'après-midi, Makau organisera un grand événement de danse : le but sera de battre le record du monde du plus grand nombre de danseurs de Ori Tahiti qui dansent à l'unisson. Un record enregistré au livre Guinness des records et qui appartient pour l'instant… Au Mexique, avec 1600 danseurs. L'organisatrice, qui invite tous les danseurs volontaires à la contacter, espère bien tripler ce nombre et récupérer la couronne pour notre Pays.

LA PLUS BELLE VAHINE ET LE PLUS BEAU TANE SINO-TAHITIEN

Le dimanche, place à la beauté métissée. Pour célébrer le fait que 80% de la population polynésienne a des ancêtres qui sont arrivés par ces bateaux à Atimaono, une grande élection de la Miss et du Mister "Communauté chinoise polynésienne" est organisée. Les candidats pour devenir Purotu Taina Maohi et Aito Taina Maohi doivent avoir entre 18 et 25 ans, et "au moins une goutte de sang chinois". Déjà 10 candidats venant de trois communes sont enregistrés, et les organisateurs lancent un appel "à tous les tavana de Polynésie, de nous envoyer des filles et des garçons de leurs îles et leurs communes pour l'élection". L'occasion de montrer toute la place que la communauté chinoise a prise dans nos îles…

Pour cette élection, 300 tables de 8 sont proposées dès aujourd'hui à la vente pour un déjeuner dansant le dimanche 31 janvier, à 32 000 Fcfp. Le repas impérial sera assuré par le traiteur Henri Mou.


Roland Sam, président de Varua Tupuna Taina

"Il faut savoir que les chinois qui sont arrivés il y a de cela 150 ans sont par la suite tous partis sur les archipels, et c'est pour ça qu'on trouve beaucoup des descendants de ces Chinois arrivés à Atimaono à Papara dans toutes les îles de Polynésie.

Les trois premiers bateaux qui sont arrivés étaient d'abord le Ferdinand Brumm, qui avait transporté 330 passagers chinois, dont 9 qui sont décédés en cours car il a mis 83 jours pour atteindre nos côtes le 28 février 1865. Le deuxième, celui que nous reconstituerons en janvier, était le Spray of the Ocean avec 342 Chinois arrivés vivants le 8 décembre 1865. Ensuite est arrivé l'Albertine le 6 janvier 1866. Donc 1010 Chinois, nommés coolies à l'époque pour "fourmi laborieuse", qui se sont installées à Atimaono pour travailler dans les champs de coton. Rapidement il n'en restait que 600, ils avaient du mal à s'adapter au climat tropical. À la fin des champs de cotons, ils sont partis s'installer à travers la Polynésie."


Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Samedi 5 Décembre 2015 à 11:44 | Lu 1541 fois







1.Posté par Lou Lin Vainui le 05/12/2015 22:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comment on fait si on veut être figurant ?

2.Posté par SIMONE GRAND le 07/12/2015 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils ont une façon de raconter l'histoire bien étrange
Ils ont été amenés ici en tant qu'esclaves car la population tahitienne avait été réduite à 6000 environ suite aux maladies importées. Les Chinois sont venus avec d'autres maladies et ça n'a pas fait du bien aux rescapés.
Et s'ils étaient maltraités ici, ils l'étaient encore plus dans leur pays d'origine.
Il y a des discours mensongers insupportables

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance