TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

La bulle médiatique




La bulle médiatique
Un peu plus d’objectivité, et moins de politique fiction. C’est ce qui manque aux quotidiens locaux pour qu’enfin, ils apportent leur pierre au redressement économique et surtout social du pays. Construire et non détruire, c’est le message que je voudrais leur faire passer. Comment s’imaginent-ils pouvoir être pris au sérieux avec des gros titres du genre « A l’outre mer on préfère le budget GTS » ou encore « ces enfances qu’on assassine » pour ne citer que les titres publiés hier. A les lire, on se croirait en pleine jungle amazonienne où règnent la corruption, le viol, la prostitution et les cartels de la drogue. Ils pourront toujours nous répondre, qu’ils se doivent de dénoncer tous ces actes ignobles. Mais à y regarder d’un peu plus près, ce matraquage médiatique s’apparente plus à un bourrage de crane, qui pousse certains à qualifier nos quotidiens de « torchons ». Une question me revient régulièrement à l’esprit : À qui cela profite-t-il ? Pour les politiques - toute tendance confondue - la réponse se résume en un mot : La France. Nos deux quotidiens appartiennent au groupe Hersant proche de Sarkozy. Mais les choses sont-elles aussi simple que cela ? J’en doutais jusqu’à ce qu’un ami anthropologue me fasse part de son inquiétude au regard de « l’étrange complémentarité » qui caractérise la presse quotidienne locale. Son constat est le suivant : la dépêche de Tahiti et les Nouvelles de Tahiti tiennent un seul même discours bien que traitant de sujets différents. Il analyse cette situation comme une nouvelle forme de colonialisme. Un colonialisme intellectuel qu’il pense étroitement lié à l’origine sociale de la majorité de ces rédacteurs : des occidentaux, ou popaa pour les taata Tahiti. Des missionnaires des temps modernes. Des donneurs de leçon juge et partie plus que des témoins éveillés de la société qui les entoure, parfois frustrés de ne pas réussir à intégrer le cercle fermé des politiques et de la société qui les fascine tant. En l’écoutant parler, une idée me traversa l’esprit : qu’advient-il lorsque deux bulles se rencontrent ?


Rédigé par Opahi BUILLARD le Mercredi 13 Juillet 2011 à 14:03 | Lu 948 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et le 14/07/2011 14:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Opahi BUILLARD en a marre "du pain et des jeux" hahahahahaha

Et c'est La Dépêche et Les Nouvelles de TAHITI du Pé'ï des francs z'XPF du Hô-Comm'il sert de la France "au sein de la république française" qui en prennent plein les fouilles...hohohohohohahahahaha

rollstahiti@gmail.com

2.Posté par Te nunaa le 14/07/2011 17:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Opahi,

Et que pensez vous de Tahiti Pacifique ??? magazine qui nous informe sur toutes les magouilles des uns et des autres depuis plus de 15 ans.


3.Posté par Un rédacteur de l'un des quotidiens cité le 15/07/2011 01:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faudrait arrêter ces discours d'arrière-garde... si seulement c'était le cas... La plupart pour ne pas dire la totalité des journalistes qui écrivent quotidiennement dans La Dépêche comme dans Les Nouvelles ne font, ni n'espèrent, faire partie de quelque cercle que ce soit. Ils se contentent de faire leur métier. Si vous saviez, ma pauvre Opahi. La grande majorité d'entre eux sont jeunes, professionnels, curieux et objectifs, désolé de vous le dire, et un certain turn over fait que les idéologies n'ont pas le temps de les contaminer. Ce qui ne semble pas être votre cas. L'exemple que vous prenez, "Ces enfances qu'on assassine", est bien mal choisi. Car c'est peut-être l'un des sujets les plus documenté que La Dépêche a réalisé ces derniers temps. "Construire et non détruire" dites vous... Si ce genre de sujet peut permettre de "construire" une prise de conscience pour que cessent les abus quotidiens sur ces pauvres gamins de Polynésie, ne pas en parler contribue pour sûr à sa destruction. Bref. Oubliez un peu la politique, la théorie du complot, l'opposition stérile, Sarkozy, le Groupe Hersant et même le monde entier qui se lèveraient tous les matins en pensant à la Polynésie...

4.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et le 15/07/2011 05:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si "Un rédacteur de l'un des quotidiens cité" veut exposer des sujets qui ne vont pas dans le "sens du poil", en voici quelques-un que je développerais volontiers:

- Double devise de la république française utilisée jusqu'à aujourd'hui et à l'heure de la présidence du G20 et G8 par ladite république française;
- 70 000 personnes vivant sous le seuil de pauvreté (à TAHITI!!!!!) sans "RSA" du seul fait que ces citoyens français habitent à TAHITI (et non à Mayotte, etc...)
- Usurpateurs de la fonction de "président de la Polynésie française" encensés en Une et sur pleines pages, à grand renfort de majuscules à leur "Présidence", et autres expressions à leur gloriole mais inexistantes dans les moindre textes "adoptés" (sic), voir applicables...
- Etc....
rollstahiti@gmail.com

5.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et le 15/07/2011 05:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je transmets ce qui suit pour illustration puisque c'est en effet, le sujet "du jour" et non point tel discours d'hier qu'on pourrait penser dater des méthodes nazies, voire d'arrière-garde....

"les dirigeants britanniques affirment que l'empire de Rupert Murdoch a "fait son entrée dans la pègre". Pendant des décennies, Murdoch a régné en toute impunité, faisant et défaisant des gouvernements grâce à ses grands groupes médias et terrorisant ses adversaires pour qu'ils gardent le silence."

"Pendant des semaines, des révélations quasi-quotidiennes ont mis à jour l'étendue de la corruption des médias de Murdoch au Royaume-Uni. Ses employés ont mis sur écoute les téléphones de milliers de personnes, dont des veuves en deuil et des soldats morts en Irak, ont subtilisé les informations bancaires d'un Premier Ministre et l'ont harcelé pendant 10 ans, ont versé d'énormes sommes à des officiers de police. "

Gordon Brown accuse Murdoch de méthodes criminelles, Le Figaro:
http://www.lefigaro.fr/international/2011/07/12/01003-20110712ARTFIG00529-les-deputes-britanniques-veulent-auditionner-murdoch.php

Je sais, çà se passe au Royaume-Uni, çà n'a rien à voir avec TAHITI, tout comme l'euro de la ...

6.Posté par Gilles le 18/07/2011 16:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Opahi,
Combien même il n'y avait ni La Depêche ni Les Nouvelles, combien même il n'y avait ni Internet ni TV pour nous informer, il suffit juste d'avoir des yeux pour voir, des oreilles pour ecouter, un coeur et une âme pour se rendre compte par nous mêmes du desastre !


7.Posté par Vivement l'indépendance le 18/07/2011 17:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je vous en prie, je ne veux plus vous coloniser. Je n'ai qu'une envie : arrêter de payer des impôts pour des gens qui me vomissent dessus. Alors proclamez-la vite l'indépendance. D'ailleurs dans un geste symbolique, vous pourriez brûler votre passeport français (vous savez ? celui qui permet d'entrer aux USA sans visa) en place publique.

8.Posté par ponui le 18/07/2011 22:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

......."A les lire, on se croirait en pleine jungle amazonienne où règnent la corruption, le viol, la prostitution et les cartels de la drogue".....Malheureusement Opahi, on ne s'y croit pas, on y est!!!

9.Posté par Toerau le 19/07/2011 08:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Opahi,
Eh man,
Ballade toi à pied en ville le soir....même sur le front de mer, car pas besoin d'aller dans les rues sombres pour te faire tabasser.
Que tu sois jeune ou vieux, homme ou femme, tahitien, popaa, tinito ou demi, touriste ou local....les voyous sont pas racistes.. eux !
Ballade toi dans les quartiers, au bord de la route de ceinture...Tu m'en diras des nouvelles !




10.Posté par gabrielle le 19/07/2011 13:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Opahi,

descends des hauteurs de Erima et viens renifler la misère des quartiers au lieu de jouer au pseudo-penseur théoricien du complot colonial !!!!

Néo-colonialisme intellectuel, n'importe quoi, encore faudrait il que les 2 feuilles de choux locales sortent des reportages d'investigations et donnent des analyses poussées ce qui n'est pas le cas !

C'est vous l'imposture intellectuelle à toujours rejetez vos erreurs sur les autres et toujours à brandir l'épouvantail du racisme anti-maohi....

Signaler un abus

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki