TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

La Réunion: une policière fait accoucher une femme au commissariat




Urgence inhabituelle au commissariat: une policière s'est improvisée sage-femme pour aider une femme à accoucher dans la nuit de samedi à dimanche à Saint-André (Réunion).

D'origine comorienne et ayant du mal à s'exprimer en français, la future maman a d'abord appelé le Samu, mais n'est pas arrivée à se faire comprendre du service d'urgence. Elle a alors pris la décision d'aller chercher de l'aide au commissariat, près de son domicile.

"Une dame est entrée dans nos locaux, elle avait du mal à parler français, mais elle nous montrait le trottoir à l'extérieur en nous faisant signe de la suivre", raconte le brigadier Sandrine Bertille, chef de poste ce soir-là au commissariat de Saint-André.

Tout s'enchaîne ensuite. La mère perd les eaux. La policière la fait allonger "sur une couverture habituellement réservée aux gardés-à-vue" et constate que l'accouchement a commencé. 

Mère de deux enfants, un garçon de 10 ans et une fille de 8 ans, elle sait que la future mère ne peut plus attendre. "La moitié de la tête du bébé était déjà dehors, je n'avais plus le choix, j'ai dégagé le reste de la tête et une épaule et le bébé était là", relate Sandrine Bertille. "J'ai posé le petit garçon sur la poitrine de sa mère et j'ai été rassurée quand j'ai entendu l'enfant crier", ajoute-t-elle.

Le Samu est arrivé quelques minutes plus tard et a pris en charge l'enfant et la mère. Transportés à l'hôpital, tous les deux sont en pleine forme ainsi que l'a constaté la policière qui leur a rendu visite lundi matin.

"Ce qui s'est passé est un événement exceptionnel qui ne relève pas de notre corps de métier. Pour autant, Mme Bertille a eu un comportement exemplaire et a parfaitement géré la situation. Je tenais à la féliciter", a commenté Jean-François Lebon, directeur départemental de sécurité publique (DDSP) à La Réunion.

avec AFP


Rédigé par Roxane Berget le Lundi 26 Septembre 2016 à 04:56 | Lu 181 fois


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance