Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


L'interview décalée de Munoz



L'interview décalée de Munoz
PAPEETE, le 24 août 2015 - Il est un dessinateur connu et reconnu au fenua. Après avoir frappé de son humour fracassant chez plusieurs confrères, Munoz dépeint l'actualité, avec toujours plus d'impertinence, tous les jours dans Tahiti Infos et dès le 28 août dans Tahiti Pacifique Hebdo. Rencontre déjantée avec l'homme derrière le crayon et ses mascottes !



Quel bon vent t'a amené au fenua ?
Munoz : Un fort coup de "mara'amu" (alizé du sud-est, ndlr) en février 1977…
Margouillat : Ça y'est ! Il se prend pour la fée Clochette !
Tortue : Tu parles, vu le gabarit du bébé, c’était "Autant en emporte le vent", non ?

Il paraît que vous êtes Chilien… Vous êtes un "carabinero" du 9e Art ?
Vu que ma grand-mère était une fan de Salvador Allende (président de la République du Chili de 1970 à 1973, ndlr) et qu’elle m’emmenait assister à ses discours fleuves, je ne pense pas que j’étais du côté des "Carabineros" (policiers, ndlr). A six ans je tenais déjà des pancartes dans les manifs à Santiago ; faut dire que je ne comprenais rien à ce qu’il y avait écrit dessus !

Margouillat : On se demande s’il y comprend quelque chose aujourd’hui !
Ferme-la le lézard !!!

A quel moment as-tu eu le déclic qui t'a poussé à dessiner ?
Assez tard, vers mes 17 ans, je me suis rendu compte que je savais dessiner…

Tortue : Et tu as mis tout ce temps pour me dessiner ?
Margouillat : Faut dire qu’il est un peu long à la détente !

Quelles sont tes sources principales d'inspiration ?
Tout, tout m’inspire, quand on fait de l’humour il faut s’intéresser à tout, être à l’écoute de l’Histoire comme des nouvelles technologies, de la science comme des potins des people, en passant par la géopolitique, l’économie et les phénomènes de société, l’art, la religion, etc. On ne peut pas rester cloitré dans un seul domaine, dans une bulle ; il faut surtout écouter, regarder.

Tortue : Bon ! Et quand est-ce que tu t’intéresses à nous ? On a faim, nous ! C’est l’heure du "tama’a" (repas, ndlr)
Margouillat : Toi la tortue, tu ne penses qu’à manger ! T’as pas fait un peu de réserves sous ta carapace ?


Quel est ton mentor ?
Gotlib sans hésitation, je suis tombé dedans quand j’étais petit, j’aime sa "folie" et son aisance à dessiner et mettre en mouvement ses personnages, Plantu pour faire l’analyse et la réflexion. Mais aussi, Charlie Chaplin, Louis de Funès, l’humour anglo-saxon ou encore les comiques locaux qui s’expriment en "Reo Tahiti" (tahitien, ndlr) et le langage de la rue. Je me nourris de toutes formes d’humour. Je suis bon public en général quel que soit le style.

Margouillat : Et nous alors ?!
Tortue : C’est bien grâce à nous que tu trouves tes idées !




Que souhaites-tu exprimer à travers tes dessins ? Existe-t-il un message global ?
Mon but premier est forcément de prendre du plaisir dans ce que je fais ; ensuite le partage avec le lecteur, si j’arrive à le faire sourire c’est déjà gagné pour moi car en général j’essaie de prendre du recul par rapport à une situation et de la tourner en dérision. Si le lecteur rigole, se roule par terre, il est XPTDR, c’est la cerise sur le gâteau ! Bien sûr que déguisé sous l’humour, un dessin peut aussi faire passer un message, faire réfléchir et là aussi le but est atteint. La difficulté réside de faire tout cela en un seul dessin.

Margouillat : Ah bon, tu réfléchis toi ?
Tortue : Et depuis quand ?! Ha, ha, ha, ha !


Comment est né le margouillat ? Dans un œuf déposé par une cigogne ?
Accouchement difficile par césarienne…
Non, en fait au début j’avais dessiné un chien, et "Mo’o" (sa mascotte margouillat, ndlr) était le "faire-valoir" du chien, puis je me suis rendu compte que le margouillat est l’animal qui est partout dans les maisons, il est au courant de tout… Donc il m'a semblé évident qu’il devienne ma mascotte principale.

Margouillat : Oui ! Je sais tout ! Et j’ai les noms !



Et la tortue ?
C'est ta rédactrice en chef Nathalie Montelle qui m'a soufflé cette idée…

Tortue : D’ailleurs, comme c’est ma "Marraine", j’attends toujours un surnom !
Margouillat : Moi je te surnommerais bien "coquille vide" !


Au fait, quel est le sexe de tes mascottes : garçon ou fille ?
Oups, j'ai oublié d'y penser, j'ai complètement zappé ça !

Margouillat : Ah ben mince alors !
Tortue : Je savais bien que j’étais incomplet !



Tu ne dessines que des animaux… Tu ne sais rien dessiner d'autre ?
Heuuuuuuuuuuu…… Je sais aussi dessiner les journalistes qui posent des questions nulles ! Hein ?

Margouillat : Ouais, il a raison le journaliste, tu dessines comme un pied !
Non, faux. Je dessine avec mes pieds…. pour ne pas me salir les mains !



D'autres personnages verront-ils le jour ?
Certains reviennent comme le Papi et la Mami, des "Bidochon" à la sauce locale.


Et oui, j'ai un canard peut-être, il est au "four" actuellement.
Tortue : Laqué ?
Margouillat : Ou en magret ?
Vous avez mangé un clown les reptiles ?

Sinon l’escargot, qui a accompagné "Mo’o" pendant pratiquement sept ans, reviendra.




Est-ce que des sujets plus graves peuvent t'inspirer ?
Oui bien sûr, la famine, la pauvreté, la guerre, la violence, etc. On peut alors aller jusqu’à l’humour noir….

Après les attentats du 11 Septembre - Bombardements intensifs en Irak

L’Etat français "titillant" la bombe ; on sait ce que cela donna en 1995…

Ce dessin pourrait revenir tous les ans sans prendre une ride …



J’ai remarqué dans ton parcours que tu as dessiné pour pas mal de journaux ; as-tu fait des rencontres intéressantes, enrichissantes en 22 ans ?
Tortue : Attention voilà la langue de bois !
Margouillat : Il va parler comme un politicard !
Vos gueules !
Oui en 22 ans, il y'a eu beaucoup de rencontres et d’expériences variées. Mais ceux qui m’ont marqué ou inspiré viennent d’horizons différents :

Gerard Warsmann
Henry Blondin
Jean Marc Pambrun
Aimeho Charousset
Claude Marere
John Mairai
Luc Robert
Jean Charles Sellier
Muriel Pantarolo
Marc E. Louvat
P'tit Louis
Lolo du Tahiti Herald Tribune
Moretto de Radio 1…

J’en oublie sûrement, mais ce sont ceux qui me viennent à l’esprit…. Ah, ouiiiiii ! J’avais oublié ces deux-là !
Margouillat : Tu vois ? Il nous a encore oubliés !
Tortue : Ingrat ! On va faire grève !



Aimerais-tu recommencer une expérience passée ou une collaboration ?
Le "Torchon de Tahiti" a été pour moi une très belle expérience d’amitié et de complicité avec Luc Robert, on a "pris notre pied" en faisant ce canard. Une autre expérience un peu courte mais intéressante était dans le "Tahiti Maruao", un petit supplément un peu éphémère pour lequel j’avais un peu collaboré avec John Mairai. Je trouvais que l’association du dessin et des bulles en "reo Tahiti" étaient parfaites car John manie la langue d'Henri Hiro comme peu en Polynésie.

Au bout de 22 ans de dessins, tu n’aurais pas un projet de livre reprenant les meilleurs dessins à travers les événements passés ?
Oui c’est une idée que j’ai sous le coude…

Tortue : Dans tes rêves, mon gars ! Tant que t'auras pas notre autorisation, pas de bouquin !
Margouillat : Ouais ! Je suis d’accord avec mon camarade syndiqué !


Est-ce pour te soigner que tu as décidé de faire de l’humour et de dessiner ?
Attends-moi un peu, je reviens…

????????...
Voilà ! Ça va mieux ! Je viens d’assouvir le fantasme de tout politicien : museler la presse !

Tu disais ? Ah oui !… Complètement ! D'ailleurs, ça devrait être remboursé par la CPS et prescrit par les médecins !

Un mot à vos lecteurs ?
Un seul mot à ceux qui aiment mon travail : Merci !
A ceux qui n’aiment pas : Merci aussi, ça m’aide à progresser…
Aux jeunes dessinateurs : Ne lâchez rien, n’abandonnez jamais le dessin !
Aux vieux dessinateurs : Accrochez-vous au crayon !
Aux politiciens : continuez à faire des "bêtises"…. c’est humain !

Bio express

1993-1995 : L’Echo de Tahiti
1994 : Le Soir de Tahiti
1995-1996 : Tahiti Matin
1996 : Tahiti Maruao
1997 : sieste crapuleuse
1998 : Polyculturel
1999 : sieste kanak
2000-2002 : Toere
2001-2002 : E-Tahiti Bussiness
2003 : sieste corse
2004-2006 : Le Torchon de Tahiti
2007-2014 : Les Nouvelles de Tahiti
2015 : Tahiti Infos

Rédigé par Dominique Schmitt le Lundi 24 Août 2015 à 16:40 | Lu 988 fois






1.Posté par gatien le 24/08/2015 17:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'adore Munoz, certains de ses dessins valent mieux qu'un article ou un édito ! vive lui

2.Posté par Moana le 25/08/2015 11:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tes dessins me font toujours rire ou sourire. Continue ainsi.

3.Posté par Pivi le 25/08/2015 16:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Felicidades hermano querido!!! Me siento muy orgullosa de ti y tu trabajo porque lo haces con pasion. Ojala todos puedan apreciar tu trabajo

4.Posté par tutua le 26/08/2015 09:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

moi aussi j' apprécie " tu trabajo "
bravo munoz, un ancien qui t'a accueilli dans ses pages dans les années 2000

5.Posté par Marc E. Louvat le 26/08/2015 23:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah ! J'aimais bien l'éphémère Torchon de Tahiti ! Salut Danilo !

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Octobre 2017 - 10:53 Deux études notariales perquisitionnées

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance