Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


L’entrepreneur individuel protégé



PAPEETE, le 24 août 2016. Le conseil des ministres a validé ce mercredi les modifications apportées aux textes d’application existants rendus nécessaires par l’entrée en vigueur de la loi de Pays, adoptée en juillet dernier relative à la protection de l’entrepreneur individuel et de son conjoint. La mesure phare de cette loi vise à protéger la résidence principale de l’entrepreneur individuel et de son conjoint.

Jusqu'ici la loi prévoyait qu'en cas de défaillance de l’entrepreneur individuel pour des dettes contractées auprès notamment de sa banque ou de ses fournisseurs, les créanciers étaient en droit d’agir en justice pour obtenir la saisie de tout ou partie de son patrimoine personnel y compris sa résidence principale.
Une loi du Pays, adoptée en juillet dernier, prévoit une protection de leurs biens fonciers personnels en cas de défaillance professionnelle.

Le conseil des ministres a validé ce mercredi les modifications apportées aux textes d’application existants rendus nécessaires par l’entrée en vigueur de la loi de Pays.

Désormais, en cas de cessation de paiement, la résidence principale de l’entrepreneur individuel fera l’objet d’une protection automatique et de plein droit, sans qu’aucune formalité n’ait dû être accomplie préalablement. Il en est de même, en cas d’usage mixte de l’immeuble où est fixée la résidence principale, pour la partie non affectée à un usage professionnel. Cette insaisissabilité est donc de droit sans qu’un état descriptif de division ni une déclaration préalable ne soient nécessaires. En cas de cession des droits immobiliers sur la résidence principale, le prix obtenu sera également insaisissable si dans un délai d’un an, les sommes sont remployées à l’achat d’une nouvelle résidence principale.

A noter que ce dispositif n'est opposable qu’aux créanciers dont les droits sont nés après la promulgation de cette loi du Pays.

En Polynésie française, les entreprises individuelles représentent la plus grande partie des entreprises créées. Ainsi, en 2014, elles ont constitué 87% des créations pures d'entreprises soit 2163 unités, en hausse de 8 % par rapport à 2013.


Rédigé par D'après un communiqué de la présidence le Mercredi 24 Août 2016 à 16:33 | Lu 1566 fois

Tags : ECONOMIE






1.Posté par mathius le 24/08/2016 17:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ben il vaut mieux éviter de construire, cela va pas arranger le chômage. Il va falloir peut être imposer une véritable assurance aux entreprises et garantie par les banques, si le gouvernement ne veut pas voir le développement de la magouille systémique du dépôt de bilan qui va léser certains investisseurs.
Texte économiquement, totalement irresponsable et dangereux pour les polynesiens et les investisseurs etrangés.
Gaston , tes enfants font pire que toi...👨‍👨‍👧‍👧🎃

2.Posté par wakrap le 25/08/2016 06:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@1 : oui et non, c'est aussi le principe de la SARL. A mon sens, son principal défaut est de détruire la spécificité de l'entreprise personnelle. D'autre part ces petits entrepreneurs auront plus de difficultés à démarrer car la porte des crédits sera encore plus difficile à ouvrir. Résultat des machins comme l'ADIE vont prospérer et augmenter leur niveau d'intervention. Comment créer des problème et embaucher des fonctionnaire pour résoudre, mal, des problème qui n'existeraient pas sans eux.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 23 Septembre 2017 - 10:24 Gaya exposera ses oeuvres à la salle Muriavai mardi

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance