Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


L'école Tama Nui fête ses 50 ans et sera reconstruite



Les enfants de l'école maternelle ont fêté l'anniversaire de leur école avec des danses et des chants.
Les enfants de l'école maternelle ont fêté l'anniversaire de leur école avec des danses et des chants.
PAPEETE, le 1er octobre 2015. Cette école maternelle, la toute première de Papeete avait ouvert ses portes en 1965. Elle est située dans le quartier de Paofai. A l'occasion de cette célébration, la municipalité a annoncé le projet de reconstruire cette école.

La ministre de l’Education et de l’enseignement supérieur, Nicole Sanquer-Fareata était présente ce jeudi matin à l’école maternelle Tama Nui de Papeete, pour célébrer le cinquantenaire de cette école. L’école Tama Nui est née en 1965. "Une date qui n’est pas anodine, puisque c’est aussi à cette date que la Polynésie française a connu son premier bachelier" rappelait la ministre. 50 ans plus tard, la Polynésie française pouvait s'enorgueillir d'enregistrer 2 630 nouveaux bacheliers pour la session d'examen de 2015. La ministre a insisté sur la prise en compte du chemin parcouru par ces élèves polynésiens en premier lieu grâce aux écoles maternelles qui constituent le premier palier d’un cursus d'éducation et d'apprentissage qui peut durer jusqu'à un quart de siècle lorsqu'on s'engage dans une voie exigeant de longues études supérieures.

En 1965, c'était à la demande de Jacques-Denis Drollet que les enseignantes de l’école Tipaerui Plage avaient alors constitué la première équipe pédagogique maternelle de la capitale polynésienne pour répondre à la demande de scolarisation précoce des enfants, avant l'âge de six ans requis pour l'enseignement obligatoire en classe primaire. Depuis cette époque, l'école Tama Nui n’a cessé de grandir tant sur le plan de sa taille, que sur celui de sa renommée.

La ministre a tenu à saluer les directrices qui se sont succédé à la tête de cette école, mais aussi les enseignants qui ont encadré près de deux générations de Polynésiens devenus depuis des adultes accomplis, ainsi que le personnel communal qui s’est toujours investi dans ses missions d’accompagnement. Nicole Sanquer-Fareata a salué aussi les parents d’élèves et les élèves d'aujourd'hui "qui constituent notre avenir, l’avenir de notre fenua". Ils sont aujourd'hui plus de 300 élèves à être accueillis tous les jours dans cette école maternelle de quartier.

Une école neuve d'ici trois ans ?

Lors de son allocution à l'occasion des célébrations du cinquantenaire de l'école, Michel Buillard le maire de Papeete a confirmé la volonté du conseil municipal de reconstruire l'école. Il faudra au préalable le soutien du FIP scolaire et du Pays via le ministère de l'Education, pour une programmation des travaux en 2017-2018. Le bâtiment, qui comportera un étage, devrait accueillir 12 classes et permettre ainsi l'ouverture d'une section des tout-petits dans ce quartier de Paofai. "Les investissements que nous consentons pour les travaux dans nos écoles, que ce soit ici à Tama Nui, mais aussi à Hiti Vai Nui ou encore à Taimoana, et dans toutes les autres, doivent permettre d'accueillir plus d'élèves à Papeete" indique le maire de Papeete.

Outre un préau, une salle des maîtres, une salle d'activités et le logement du gardien, des parkings pour les enseignants de la maternelle Tama Nui et de l'élémentaire Paofai sont prévus. La circulation au moment du dépôt des élèves par les parents sera également améliorée. Cette nouvelle école Tama Nui sera novatrice dans le sens où elle optimisera l'utilisation de la ventilation naturelle et du rayonnement solaire avec la mise en place de panneaux photovoltaïques pour s'inscrire dans un schéma de développement durable. Le coût de l'opération est estimé à 450 millions Fcfp.

le Jeudi 1 Octobre 2015 à 15:52 | Lu 918 fois






1.Posté par Anne-Marie Pommier le 01/10/2015 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne faut pas oublier Simone Hintze née Salmon et Marcelle Frogier qui ne sont plus là, si quelqu'un a un anecdote, prenez contact avec les anciennes comme moi.

2.Posté par papounette le 01/10/2015 16:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faux, les archives ne sont pas bien tenues, il y a eu des bacheliers en 1962, au moins un grande dizaine

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Août 2017 - 14:59 Back to school pour une rentrée réussie

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance