Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


L'association 987 appelle à un rassemblement ce vendredi



PAPEETE, le 15 mars 2017. L'association 987 organise un "rassemblement populaire, pacifiste et silencieux" ce vendredi midi. Cette date n'est pas choisie par hasard : le garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas, sera en effet au palais de justice de Papeete ce vendredi matin.

"Nous voulons une Justice équitable, neutre et loyale", indique sur sa page Facebook l'association 987 des familles des victimes du crash d'Air Moorea.

Le juge d'instruction Thierry Fragnoli a officiellement signé la clôture de l'instruction dans le douloureux dossier du crash d'Air Moorea la semaine dernière.
Cette nouvelle étape qui rend désormais certaine l'organisation prochaine d'un procès au pénal intervient un peu plus d'un an après la communication au juge, par le parquet de Papeete, de son réquisitoire définitif.

Dans ce document d'une centaine de pages, le procureur de la République José Thorel demandait le renvoi devant le tribunal correctionnel des neuf personnes physiques et morales mises en examen pour homicide involontaire.

Des réquisitions que Thierry Fragnoli n'aurait pas suivies aveuglément. Selon nos informations, figurent en effet dans l'ordonnance rendue par le juge des observations allant dans le sens d'un non-lieu partiel pour trois des mis en cause, et six demandes de renvoi devant le tribunal correctionnel pour les autres. Les conclusions du magistrat aux fins de non-lieu partiel ne concerneraient pas les dirigeants de la compagnie aérienne.

Cette catastrophe aérienne avait coûté la vie au pilote de l’appareil et à ses dix-neuf passagers, le 9 août 2007, en raison d’une défaillance technique d'un câble de gouverne imputable à un défaut de maintenance de l’avion, selon les experts aéronautiques du très sérieux bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA). L'accident s'était produit en phase ascensionnelle au décollage de l'aéroport de Temae. La question de l'entretien, de l'usure et de la rupture de ce câble à cabrer est l'élément central de ce dossier, contesté par la défense.

le Mercredi 15 Mars 2017 à 11:26 | Lu 1257 fois







1.Posté par coco le 15/03/2017 12:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

2007 - 2017

10 ans d'instructions, pas de date de procès.

Nos magistrats sur-indexé on besoin de beaucoup de temps

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance