Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


L'affaire de la vaisselle renvoyée au 9 février



Gaston Flosse, Pascale Haiti et Me Quinquis, ce matin à l'audience de la cour d'appel.
Gaston Flosse, Pascale Haiti et Me Quinquis, ce matin à l'audience de la cour d'appel.
PAPEETE, le 26 janvier 2017 - Constatant l'absence de l'avocat de Pascale Haiti, Me Vincent Dubois, occupé en audience foraine à Bora Bora, la cour d'appel de Papeete a été contrainte ce jeudi matin de renvoyer l'examen du dossier à quinze jours.

C'est le parquet qui avait fait appel, le 20 octobre 2016, du jugement rendu le 11 octobre par le tribunal correctionnel à l'encontre de Gaston Flosse et sa compagne Pascale Haiti dans l'affaire de la vaisselle présidentielle. Gaston Flosse avait écopé de 2 millions de francs d’amende pour recel et Pascale Haiti d'une amende de 1 million de francs pour détournement de biens publics dans ce dossier où le couple était prévenu d'avoir fait main basse sur un service d'assiettes, verres et couverts d'apparat estampillés Polynésie française lors de la chute du vieux lion, fin 2014.

Gaston Flosse avait échappé à la très redoutée peine de trois ans inéligibilité que le parquet, représenté par José Thorel à l'époque, avait requis contre lui en complément d'une condamnation à 1 an de prison ferme. 6 mois de prison avec sursis et 1,5 million de francs d'amende avaient été requis contre la compagne de Gaston Flosse. Le couple n'avait pas fait appel.

En l'absence de Me Vincent Dubois, occupé en audience foraine à Bora Bora, la cour d'appel a donc renvoyé ce matin l'examen du dossier au 9 février prochain. Après avoir regretté que l'avocat n'ait pas fait de son audience sa priorité du jour, la cour d'appel a jugé qu'elle ne pouvait pas faire l'économie de son intervention, sa cliente Pascale Haiti étant l'auteure principale du délit.



Peine confirmée en appel pour Marcelin Lisan

La cour d'appel de Papeete a rendu une série d'arrêts hier matin confirmant, notamment, la condamnation en première instance du maire de Huahine à 1 million de francs d'amende pour détournements de biens publics et prise illégale d'intérêts. Là encore, c'est le parquet qui avait fait appel jugeant la peine trop clémente.

Il était reproché à Marcelin Lisan toute une série de manquements à la probité tels que la mise à dispositions de véhicules communaux à des proches, l'embauche à l'assemblée d'une collaboratrice sans compétences mais avec laquelle il entretenait une liaison, ou encore le choix d'un magasin dont il assurait la gérance comme fournisseur de la mairie pour les réceptions et autres cérémonies organisées par la municipalité.

Rédigé par Raphaël Pierre le Jeudi 26 Janvier 2017 à 09:56 | Lu 1736 fois







1.Posté par Pito le 26/01/2017 13:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Des milliers de familles sont dans la tourmente, elles n'ont plus rien et Mr Flosse et son épouse son juges pour vol de vaisselle, on croit rêver. En plus ces voleurs vont encore éviter la prison et ils sourient devant les journalistes. Dans ce pays on marche vraiment sur la tête !!!!!!!

2.Posté par Helenne le 27/01/2017 00:12 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La vaisselle de la présidence ce n est pas de la simple vaisselle c en or ou en argent. La présidence dépenserait de l argent. Et si on avait mis cet argent ds l emploi. Et il y aussi des cadeaux offerts, par tout vent et tout vient.

3.Posté par emere cunning le 29/01/2017 14:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Pito,
Ben non, tu ne rêves pas, tout est bon à prendre pour certains magistrats payés pour « rentrer dans le chou » de M Flosse, salir et supprimer le GIP qu’il a créé pour venir en aide à nos familles dans la tourmente. Et pas juste faire de la figuration comme certains. Je m’étonne juste qu’ils n’aient pas annulé l’audience foraine pour LEUR minable affaire de vaisselle.
@ Helenne,
« De la vaisselle en or », comme vos « robinets en or » de Tupai? Tu serais pas un pote à OT?
Hé non, ici cé pas l’Elysée, la Lanterne et autres châteaux. Pas question pour autant que notre président, QUEL QU'IL SOIT, reçoive dans des écuelles en plastoc ces chefs d’Etat en visite, ou tes ministres en vadrouille. Et tant pis pour toi si ça te gratouille.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance