Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


L’ONU réaffirme le droit de la "population de la Polynésie française" à l’autodétermination



PAPEETE, 9 décembre 2016 - L’Assemblée générale des Nations Unies a en partie adopté, mardi dernier, le projet de résolution présenté en octobre dernier devant la 4e commission, dans le cadre du processus d’autodétermination de la Polynésie française. Le communiqué publié sur le site de l’ONU ne fait aucune mention de la question des matières premières stratégiques.

Deux thèmes étaient mis en avant dans le projet de résolution présenté en octobre dernier devant la 4e commission en charge des questions de politique spéciales et de la décolonisation : la demande à l’Etat d’un renforcement des compétences de la Polynésie française sur ses ressources naturelles, et notamment minérales sous-marines, compte tenu de la problématique statutaire liée à la question des matières premières stratégiques ; et un effort de transparence demandé à la France concernant les retombées environnementales, écologiques, sanitaires et autres des essais nucléaires français dans le Pacifique, et en particulier sur les conséquences de l’exposition aux rayonnements ionisants.

Officiellement, aucune mention n’est faite de la problématique des matières premières stratégiques dans la résolution XV adoptée le 6 décembre dernier par l’Assemblée générale de l’ONU.

Le communiqué publié sur le site des Nations Unies se borne à évoquer la question du nucléaire et rappelle le droit de la "population de la Polynésie française" à l’autodétermination : "L’Assemblée générale, consciente des importantes retombées sanitaires et environnementales des essais nucléaires pratiqués dans le territoire par la Puissance administrante pendant 30 ans et des inquiétudes que suscitent dans le territoire les conséquences de ces activités sur la vie et la santé des populations, en particulier des enfants et des groupes vulnérables, et sur l’environnement de la région, réaffirme qu’en fin de compte c’est à la population de la Polynésie française elle-même qu’il appartient de déterminer librement son futur statut politique. Elle encourage la Puissance administrante à faciliter l’envoi de missions de visite et de missions spéciales dans le territoire. En outre, elle déplore que la Puissance administrante n’ait pas donné suite à la demande qui lui avait été faite de soumettre au sujet de la Polynésie française les renseignements visés à l’alinéa e de l’Article 73 de la Charte et la prie d’intensifier son dialogue avec la Polynésie française afin de favoriser la mise en place rapide d’un processus d’autodétermination équitable et effectif, dans le cadre duquel seront arrêtés le calendrier et les modalités de l’adoption d’un acte d’autodétermination".

Rédigé par JPV d'après communiqué le Vendredi 9 Décembre 2016 à 10:47 | Lu 1983 fois






1.Posté par je suis OSCAR le 09/12/2016 22:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Votez OSCAR à la présidentielle et Réaffirmez la volonté d'autodétermination !!!

2.Posté par Artimon le 10/12/2016 10:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'ONU, que le général de Gaulle appelait "le machin", ferait mieux de s'occuper des conflits sanglants qui ravagent l'Afrique sous la dictature de tyrans indéboulonnables et assassins. Ce sont les mêmes qui siègent à New-York et qui ont voté contre la France !!!

3.Posté par Pito le 10/12/2016 11:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sincèrement on se moque totalement des décisions de cette assemblée. Celle ci n'est même pas capable de stopper les massacres, guerres, etc qu'il y a partout dans le monde. Alors ce n'est pas elle et les illuminés qu'elle accueille qui va nous dicter si nous voulons aller droit dans le mur avec la complicité se son protégé Oscar Temaru ou si nous souhaitons aller vers un avenir plus clement avec Édouard Fritch accompagné par la France.
C'est à nous peuple polynésien d'en décider et nos différentes élections ont clairement démontré notre opinion. Alors cela peut, peut être, satisfaire l'ego du roitelet Oscar, mais ca s'arrête là !!!!

4.Posté par Erick Monod le 10/12/2016 11:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pas de problème . Qu'attendons-nous pour voter !!

5.Posté par beaulieu jean pierre le 10/12/2016 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je dirai la même chose qu'Artimon, l'ONU n'est qu'un outil inutile qui engraisse quelques centaines de personnes, sans jamais vraiment résoudre quoi que ce soit.

6.Posté par lebororo le 10/12/2016 12:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est vrai le ridicule ne tue pas...

7.Posté par Fiu!!! le 10/12/2016 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La possibilité des peuples à disposer d'eux-mêmes est inscrite dans la constitution française. Le statut d'autonomie permet depuis des années au président du pei entre autre, de demander l'organisation d'un référendum pour savoir si le peuple souhaite l'indépendance ou non.

Ce communiqué est l'exemple de ce que l'expression "enfoncer une porte ouverte" veut dire.

Je pensai que l'ONU avait d'autres choses à faire.

8.Posté par Ihorai le 10/12/2016 13:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mauruuru Président Oscar Manutahi aTemaru.

9.Posté par Taataori Tautu le 10/12/2016 13:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En fait de tyrans, ne serait-ce pas ces nations colonisatrices qui les ont installé afin de satisfaire leur besoin en minerais divers, et il se trouve que la France en fait partie ?
Quand à ce machin, il se trouve qu'il a évité bien des conflits qu'on le veuille où non...
Quand à voter OSCAR pour ces présidentielles, puisse-t-il obtenir ces parrainages et là nous aurons de grosses surprises...

10.Posté par simone grands le 10/12/2016 16:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que l'Onu s'occupe des Syriens en particulier à Alep

11.Posté par petero le 10/12/2016 19:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Post.2 ......."Lu et approuvé" !

12.Posté par tevamana le 10/12/2016 22:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@fiu EUH Si le droit à l'auto-détermination est inscrite dans la constitution farani, pourquoi la France n'a jamais rien fait en Polynésie dans ce sens ???

Désolé de ne pas répondre aux migrants de l’indexation et aux retraités fachos qui ne comprennent rien à rien.... sinon que l'on comprend que l'ONU sert aux français à légitimer des opérations extérieures au Mali ou en Libye par exemple ou en Syrie mais quand l'ONU appuie là ou cela fait mal, on retrouve les réflexes gaullien - trop stupide pour ne pas réaliser que la France fait partie de l'OTAN ? trop stupide pour ne pas réaliser que les attentats en France sont le résultat de 3 ans de bombardements en Syrie et que les interventions en Irak et en Libye étaient des catastrophes annoncées ????

13.Posté par Mathius le 11/12/2016 00:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qui veut dire en claire que les archipels sont libres de se séparer du reste de la polynesie par referundum pour redevenir independante.. cela Temaru et l'état le cache aux polynesiens. Pourquoi?
FRitch et Flosse aussi, bizarre non?

14.Posté par Tuua le 11/12/2016 01:38 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aiiiia,arrêter vos blablas,vous êtes tous des pourritures sauf 1,mon Tavana bien sûre. Je suis de FAAA.A bon entendeur.

15.Posté par Dr. Funk le 11/12/2016 07:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cher colonisées de la colonie, on peut se demander pourquoi LA FRANCE (la voix de Charles de Gaulle à imaginer) est restée membre de la ONU, si c'est ne que un "machin" en gardent avec fierté son siège du membre permanent dans le conseil de sécurité? Encore une mesure purement psychologique d'un puissance moyenne comme LA FRANCE d'aujourd'hui de garder le souvenir de LA GRANDEUR imaginé, pareille comme se nommée deuxième puissance maritime mondiale sur le papier ? Peut-être c'est haute temps d'arrêter des accusations stériles vers des organisations lointaines comme le ONU et faire face à des vraies défies sur place avant la colonie se transforme en enfer pour tout le monde ! :

16.Posté par Dr. Funk le 11/12/2016 07:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Suite : Le défies entre autres: l'enrichissement indécent d'un oligarchie locale depuis des années sans payer le moindre des impôts sur leur revenues personnelles - à eux de rembourse une partie de la «dette nucléaire», une misère social sans appelle dans le milieu populaire souvent «autochthones», des fausse promesses de l'administration de créer du travail au lieu d'accepter il n y'a plus de travail pour tous dans une monde en plein transformation etc. etc. etc. Il reste la question pourquoi il y a sur place une telle immobilisme intellectuelle: au lieu d'avancer on préfère camper sur des positions rendues obsolètes par l'expérience vécue et la réalité.

17.Posté par paku le 11/12/2016 08:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'indépendance un apat pour ceux qui en parle

18.Posté par Fiu!!! le 11/12/2016 11:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A post 12, tevamana : parce qu'il est inscrit que c'est au président de la Polynésie, ou au chorum requis de l'assemblée territoriale d'en faire la demande à la France. Il est même précisé que le président de la république ne peut pas refuser si la demande est faite selon le cadre de la constitution (et du statut de la PF).
Alors pourquoi les independantistes et OT en tête n'ont-ils rien demandé lorsqu'ils étaient au pouvoir ?
Parce qu'ils savent bien que la majorité du nuna'a est contre l'indépendance. La démocratie (le gouvernement par le peuple) n'est pas leur préoccupation majeure...

19.Posté par beaulieu jean pierre le 11/12/2016 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour ceux qui croient en l'ONU, aillez le courage de lire ça : https://www.wikia.com/signin?redirect=http://desencyclopedie.wikia.com/wiki/ONU?cb=1587&uselang=fr

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance