TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Kinshasa à François Hollande : la RD Congo n'est pas un "département d'outre-mer" français




Image d'archives AFP
Image d'archives AFP
Kinshasa, RD Congo | AFP | jeudi 22/09/2016 - Le gouvernement congolais a assuré jeudi avoir été "choqué" par l'accusation d'"exactions" contre son peuple lancée par le président français François Hollande à propos des violences de lundi et mardi à Kinshasa.

"Comme à l'accoutumée, nous avons eu droit à des injonctions comminatoires", a déclaré le porte-parole du gouvernement congolais Lambert Mende à propos des propos tenus par M. Hollande mardi à New York.

C'est "à se demander si la RDC (est) devenue un nouveau département d'outre-mer issu de nouvelles conquêtes de l'Hexagone", a ajouté M. Mende, reprochant au président français de s'être "permis de tirer à boulets rouges" sur le gouvernement congolais "avec des accents de maître d'école".

M. Mende a estimé que M. Hollande avait fait preuve d'une "compassion" sélective vis-à-vis des victimes de violences ayant fait plusieurs dizaines de morts.

Le président français, a-t-il ajouté, n'a retenu "que l'incendie d'un parti d'opposition, passant sous silence" les incendies de partis de la majorité et les victimes des émeutiers, "allant jusqu'à faire grief à nos forces de l'ordre et de sécurité de réprimer ms criminels"

"Il s'est produit des violences en République démocratique du Congo qui sont inadmissibles, insupportables", avait déclaré mardi à New York M. Hollande".

"Ce qui est incontestable, c'est qu'il y a des victimes et qu'elles ont été provoquées par des exactions venant de l’État congolais lui-même", avait ajouté le président français.

"Le principal parti d'opposition a vu son siège brûler", avait encore dit M. Hollande, "dans aucun pays on ne peut accepter de tels comportements, de tels agissements".

Plusieurs dizaines de personnes ont été tuées lundi et mardi à Kinshasa. Les violences ont commencé en marge d'une manifestation d'opposition pour demander le départ du président Joseph Kabila au terme de son mandat le 20 décembre, et la convocation de l'élection présidentielle avant cette date.

Elles ont rapidement dégénéré en émeutes et en pillages, réprimés par la police et l'armée. M. Mende a vu dans ces événements "un schéma de coup d’État".

mj/jhd

© 1994-2016 Agence France-Presse

Rédigé par () le Jeudi 22 Septembre 2016 à 06:02 | Lu 306 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par Ariitaia le 22/09/2016 10:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hollandouille se prend pour le président du monde depuis qu'il a reçu sa médaille en chocolat.
Il ferait mieux de se soucier de ce qu'il se passe dans son propre pays !

2.Posté par Kaddour le 22/09/2016 11:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon Dieu ! Mais le Congo n'a rien compris !!! Ce n'est pas pour eux que notre Hollande parlait .... Il faut qu'il essaie de faire remonter sa côte de popularité en France ! Il y a des élections bientôt et il a bien l'intention de s'y présenter.... Et donc, dans ce cadre, quelle meilleure occasion que de passer pour un donneur de leçons aux yeux des français !!! LOL

3.Posté par Roro LEBO le 22/09/2016 12:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
hi hi hi!

4.Posté par Roro LEBO le 22/09/2016 12:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
hi hi hi!
dur à poster.

5.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 23/09/2016 13:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"la RD Congo n'est pas un "département d'outre-mer" français"
Et surtout pas un décolleté-lectivité terrorouistitirotiale française.
Pourquoi : ben parce que dans la France d'ici ce sont les XPF et dans l'Afrique de là-bas c'est les francs CFA !
Simple non ? hohohohohoho rollstahiti@gmail.com

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine











Publicité