Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Journée mondiale Sans Tabac : comment arrêter de fumer



PAPEETE, le 30 mai 2016 - Mardi se déroulera la journée mondiale santé, pour cette occasion, la direction de la santé lance du 31 mai au 8 juin une campagne de communication pour les fumeurs, afin de les aider à arrêter de fumer. Le centre de consultations spécialisées en alcoologie et toxicomanie (CCSAT) donnera des consultations individuelles ou en groupe pour aider au sevrage.

Arrêter de fumer ou pas? C'est une question que de nombreux fumeurs se sont posés au moins une fois dans leur vie. L'arrêt du tabac est une véritable épreuve et si elle est surmontable, elle n'en reste pas moins éprouvante physiquement et psychologiquement. C’est pourquoi à l’occasion de la journée mondiale sans tabac, la direction de la santé lance du 31 au 8 juin une semaine de sensibilisation et d’accompagnement gratuit au centre de consultations spécialisées en alcoologie et toxicomanie (CCSAT) pour les fumeurs qui souhaiteraient arrêter.

Le 31 mai est la journée mondiale sans tabac, décrétée par l’Organisation mondiale de la Santé, cette journée consacrée à la lutte contre le tabac est organisée partout dans le monde. En Polynésie française la direction de la Santé lance une campagne pour aider les fumeurs à arrêter de fumer.

En 2010, la direction de la Santé avait estimé la prévalence du tabagisme à 41% de la population de 15 ans et plus. Le tabac serait à l’origine de 194 décès en moyenne chaque année en Polynésie française. Les femmes fument plus que les hommes et la particularité de la Polynésie est la jeunesse des fumeurs.
Mais le plus inquiétant a été dévoilé par une enquête réalisée en 2009. Elle indique une hausse du niveau tabagisme régulier et plus particulièrement chez les jeunes : 17% contre 5% en 1999.
Or les spécialistes s’accordent tous pour affirmer que plus la consommation commence tôt plus l’addiction est forte et les dégâts sur la santé sont élevés. Ainsi il est plus difficile d’arrêter de fumer quand on a commencé avant l’âge de 16 ans.

Le pays et la direction de la santé tentent d’enrayer cette consommation. Si elle a fortement baissé depuis 30 ans, en passant de 4 kilos par habitant et par an à 1,3 kilo par habitant de plus de 15 ans et par an en 2015, elle reste élevée. L’augmentation du cout du tabac n’y fait rien. En effet bien que le prix du tabac augmente régulièrement, la consommation reste stable par rapport aux années précédentes. Rapporté à la population de fumeurs, l’équivalent en cigarettes fumées par jour se situerait entre 8 et 9. Signe encourageant, il est plus bas qu’en métropole où il se situe plutôt à 11.

Cette année la direction de la santé a plutôt accès sa campagne sur : comment aider les fumeurs à arrêter de fumer plutôt que sur la culpabilisation. « Il faut arrêter de stigmatiser les fumeurs et plutôt les encourager à trouver leur motivation pour arrêter ou diminuer leur consommation de cigarettes » explique le Dr Brugiroux. En effet, aujourd’hui la plupart des fumeurs connaissent les risques encourus auxquels ils s’exposent en fumant, ils sont plus de 60% à exprimer le souhait d’arrêter de fumer et d’être aidées dans cette démarche. Arrêter de fumer passe par un changement de comportement.

La direction de la santé a produit 5 spots de 30 à 40 secondes qu’elle diffusera sur les réseaux sociaux qui mettent l’accent sur les motivations et les raisons qui peuvent pousser quelqu’un à arrêter de fumer. Ainsi du 30 mai au 3 juin des consultations gratuites et sans rendez-vous au CCSAT, mais aussi dans le quartier de Hamuta à Pirae le 30 mai, au dispensaire de Papenoo le 31 mai, au CHPF le 2 juin en matinée. Des actions de sensibilisation seront menées dans certains collèges et lycées.

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Lundi 30 Mai 2016 à 08:25 | Lu 884 fois

Tags : OMS, SANTE, TABAC






1.Posté par ariitaia le 31/05/2016 08:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vite, il faut aussi une journée : comment arrêter de manger ! Ça coûte beaucoup plus chère à la CPS !

2.Posté par hiro le 31/05/2016 09:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Votre commentaire a été modéré, merci de votre compréhension. La rédaction

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance