Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Jonathan Mencarelli ou l'art de graver la nature dans la pierre



PAPEETE, le 7 novembre 2017 - Le sculpteur Jonathan Mencarelli revient du 16 au 25 novembre à la Galerie Winkler avec une nouvelle exposition "Natura" qui explore le côté végétal de la roche.

Après avoir exploré le côté liquide et minéral de la pierre, le sculpteur Jonathan Mencarelli revient à partir du 16 au 25 novembre à la Galerie Winkler avec son exposition « NATURA » qui explore le côté végétal de la roche.
"La pierre est le support universel et indispensable pour de nombreuses plantes" explique l'artiste
Et dans cette exposition, il s’attache "à traduire dans le roc la beauté des petites choses qui nous entourent dans nos jardins, au quels nous ne prêtons guère attention car trop quotidiennes ; comme par exemple des graines, des feuilles ou des insectes, et nous révèle la beauté intérieur cachée des pierres.
Elles rappellent les souvenir d’enfance : lorsque l’on casse les noix de ‘autera’a avec un caillou pour en grignoter l’amande, ou bien lorsque l’on se pique la plante des pieds par des graines de aito."
Le sculpteur " vous invite à faire un voyage au coeur de la pierre, où le minéral et le végétal font un."

Natura " C'est un voyage avec la pierre"

 Jonathan Mencarelli ou l'art de graver la nature dans la pierre
Après l'eau tu te lances dans le végétal ?
Sur élément je n'avais pas forcément travaillé que l'eau. C'était le liquide, mais aussi l'origine de la pierre volcanique, donc la lave. C'était en 2013.

Pourquoi avoir décidé de travailler sur le végétal cette fois-ci?
Comme j'avais travaillé un peu sur l'élément liquide. La pierre a un lien avec l'élément liquide. Elle a aussi un lien avec l'élément végétal. C'est le support du végétal. La pierre qui peut se transformer en terre fertile. La lave volcanique, c'est grâce aux volcans qui sont sortis de l'océan que les végétaux ont pu s'ancrer là-dessus. C'est ça le point de départ

Comment arrives-tu à transposer la souplesse du végétal et le côté lisse de la graine à la pierre dure et figée?
On peut trouver différents polissages ou égrenages de la pierre pour donner différentes textures, rendre le côté brillant d'une graine ou d'une feuille par le poli de la pierre. La forme surtout. Il faut essayer de trouver des formes souples, rondes ou aigües et piquantes, angulaires.

T'es-tu inspiré du fossile ?
Ce n'est pas vraiment inspiré du fossile, mais il est vrai que l'effet y ressemble. Au départ je voulais reproduire une feuille, j'ai travaillé sur quelques fougères différentes, c'était pour représenter la végétation et il est vrai que l'effet rendu ressemble à un fossile comme c'est ancré dans la pierre.
La feuille est quelque chose qui est assez périssable dans le temps et là comme dans un fossile elle est arrêtée dans le temps.
 

Combien de pièces présentes-tu dans cette l'exposition ?
Pour l'instant il y a trente et une pièces. Il y en aura peut-être un petit peu plus. Je travaille dessus en ce moment. Pour des petites graines, je peux prendre plusieurs jours, alors que pour la plus grosse qui est dans l'exposition j'ai mis cinq semaines.

Quand tu te lances dans une pièce, tu choisis la pierre en fonction de l'idée que tu as en tête ou tu trouves l'idée en fonction de la pierre que tu vas travailler ?
C'est un peu des deux. Parfois il y a une pierre qui m'appelle à faire tel projet dedans ou parfois je cherche la pierre qui correspond à mon projet. Je travaille un peu des deux manières. J'ai une manière de travailler sur la pierre, de rester au plus proche de sa forme originelle. J'essaie de gaspiller le moins de matière possible pour montrer la beauté du matériau justement, en laissant parfois des parties brutes qui sont équilibrées avec des parties polies.
Parfois je travaille un peu en improvisation sur le bloc, parfois il y a des pierres qui ont des spécificités formelles. On est obligé de s'adapter. C'est un voyage avec la pierre, même si on a une direction, on est obligé d'aller ensemble et parfois on prend des directions surprenantes. Ce 'n'est pas forcément ce qui était prévu au départ. Ce n'est pas plus mal, parfois ça fait de belles découvertes.

Pourquoi as-tu choisi de représenter ces éléments-là en particulier ?
Il y a des éléments comme les graines qui sont des souvenirs d'enfance de Mahina. On cassait des graines de 'autera'a. Ce sont des souvenirs d'enfance. Les fougères ou d'autres plantes, c'est ce que j'ai autour de moi. J'essaie de montrer la beauté des petites choses qui nous entourent. On ne fait plus vraiment attention à ce qui est le plus proche de nous.

Comment t'es venue cette idée de représenter le végétal ?
C'est le glissement de l'exposition élément ou je m'étais concentré sur le liquide. J'ai glissé sur le monde végétal qui est assez présent et florissant ici. Je voulais montrer la nature, mais pas en faire une représentation dans son côté grandiose justement. Je voulais montrer les petites choses, plus intimes, plus petites. Je voulais montrer la beauté des petites choses.
La graine c'est hyper symbolique c'est un peu la vie. C'est un stade de la vie qu'on pose qui est prêt à germer, à grandir.

Infos pratiques

Exposition : Natura de Jonathan Mencarelli
Lieu La Galerie Winkler
Date : 16 au 28 Novembre 2017.

Galerie Winkler
17 rue Jeanne d'Arc, Papeete, Tahiti.
Tel : 40 42 81 77 / 49 908 177
Ouvert du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 13h30 à 17h00.
Le samedi de 8h30 à 12h00.

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Mardi 7 Novembre 2017 à 15:42 | Lu 1644 fois





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance