TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Jiu Jitsu brésilien – Open d’Australie : Dany Gerard s’impose et obtient sa qualification pour les championnats professionnels à Abu Dhabi


Dany Gérard, qui a obtenu sa ceinture noire de jiujitsu brésilien en juin 2015, a participé dimanche à l’open d’Australie, à Sydney. Après sa victoire lors de l’Asian Open au Japon en septembre dernier, ce deuxième succès en ceinture noire lui ouvre les portes des championnats professionnels qui se dérouleront en avril à Abu Dhabi, au Moyen Orient.



Une victoire cruciale pour Dany Gérard notre champion de jiu jitsu
Une victoire cruciale pour Dany Gérard notre champion de jiu jitsu
SYDNEY, le 22 février 2016. Dany Gérard, qui rappelons-le, est ceinture noire de jiu jitsu brésilien depuis moins d’un an, participait dimanche aux championnats d’Australie de jiu jitsu brésilien à Sydney. Après avoir obtenu sa ceinture noire en juin 2015, il avait pu réaliser un premier bon résultat lors de l’Asian Open au Japon en septembre dernier,  pays berceau du jiu jitsu.
 
Cette nouvelle compétition, en Australie cette fois-ci, était très attendue. Face à une concurrence rude, il a pu s’imposer dans sa catégorie comme par la suite en open. Rappelons que Dany Gérard est âgé de 29 ans, il participait en catégorie des super lourds. Une victoire cruciale qui lui permet de gagner sa qualification pour les championnats du monde professionnels prévus à Abu Dhabi du 19 au 23 avril prochains.
 
Notre ambassadeur Air Tahiti Nui avait raté cette échéance en 2015 en raison d’une blessure, ce succès a donc une saveur particulière.

Dany Gérard avec Tamatoa Tefau journaliste sportif et spécialiste des arts martiaux
Dany Gérard avec Tamatoa Tefau journaliste sportif et spécialiste des arts martiaux
Dany Gérard en interview depuis l’Australie :
 
La saison commence bien n’est-ce pas ?
 
« Carrément (rire) ! Aller à Abu Dhabi, c’est ce que je voulais déjà depuis très longtemps. L’année dernière je n’ai pas pu y aller parce que je m’étais blessé et là c’est sûr que je suis vraiment content de pouvoir y aller. »
 
Comment s’est passé l’ensemble de la journée ?
 
« J’ai eu des combats vraiment difficiles et en plus de ça chaque duel était stressant car de très bons athlètes étaient présents et très motivés. Ils voulaient à tout prix décrocher leur ticket pour Abu Dhabi. Il faut savoir aussi que tous les trials se déroulaient le même jour dans le monde entier, il y en avait au Brésil, au Japon et encore dans d’autres pays. L’enjeu de ces trials était important car seuls les vainqueurs des Opens pouvaient se qualifier pour les World Professional Jiu-jitsu Championships qui rassemblent les meilleurs de la planète JJB. Tahiti dépend de la zone Océanie et cette année la compétition se déroulait en Australie. »
 
« Aujourd’hui, il y avait vraiment du très haut niveau, la compétition était plus compliquée que d’habitude pour moi. C’est le début de la saison, mon dernier combat remontait à novembre dernier et il ne fallait faire aucune erreur, c’était vraiment stressant. J’ai réussi à gagner dans ma catégorie et me qualifier pour les Open. J’ai pu remporter la majorité de mes rencontres par points et une par soumission. »
 
Comment s’est passée ta finale ?
 
« Je me suis retrouvé face à un Australien. C’était chaud parce qu’il avait remporté tous ses combats par soumission, en plus de cela c’est quelqu’un de grand, il fallait vraiment faire attention. J’ai pu marquer en premier en le renversant, j’avais donc un avantage de 2 points et le score en est resté là jusqu’à la fin. »
 
Tu as donc géré ton avantage jusqu’à la fin ?
 
« Oui, mais c’était chaud, dans les dernières secondes il a failli me renverser. Quand tu sais que tu es à quelques secondes de la victoire, tu fais tout pour garder le point. »
 
Tu étais accompagné de Manatea Couraud, comment ça s’est passé pour lui ?
 
« Manatea a eu énormément de combats dans la journée. Il a gagné tous ses combats par soumission dans sa catégorie. Ensuite, il est  arrivé en finale open et malheureusement il a perdu aux points. C’est vraiment dommage car il était à deux doigts de se qualifier. »
 
Quelle sera la suite pour toi ?
 
« On continue à fond, il y a les Pan American dans 3 semaines. Je dois continuer à bien m’entrainer car j’enchaîne jusqu’au mois de juin. La dernière date c’est les Worlds donc on a quatre mois à plein régime. »
 
Un dernier mot ?
 
« Oui, je remercie ma femme et ma fille, c’est grâce à elles que j’ai pu puiser la force d’aller jusqu’au bout, je remercie aussi mes sponsors Air Tahiti Nui, EDT, Vittel, Megafit Tahiti, STC nutrition, Aitosport, Breackpoint FC. »
 
SB & propos recueillis par Tamatoa Tefau Sport tahiti.com

Rédigé par SB le Dimanche 21 Février 2016 à 10:13 | Lu 1140 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki