TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Jihad: un autre mineur de 15 ans soupçonné de vouloir passer à l'acte écroué samedi




Un autre mineur de 15 ans, repéré sur les réseaux sociaux et soupçonné de vouloir mener une attaque jihadiste, a été mis en examen et écroué samedi, a indiqué mercredi à l'AFP une source judiciaire, confirmant une information de BFMTV.

L'adolescent, visé par une fiche S et déjà mis en examen dans un dossier de terrorisme, a été arrêté jeudi dernier en fin d'après-midi à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), a précisé la source. Il avait été repéré sur la messagerie cryptée Telegram pour ses liens avec Rachid Kassim, un jihadiste français soupçonné de téléguider des attentats en France depuis la zone irako-syrienne.

Il a été arrêté car les propos qu'il tenait sur Telegram laissaient supposer la possibilité d'un passage à l'acte, a indiqué la source judiciaire.

Il a été mis en examen samedi pour association de malfaiteurs terroriste criminelle et placé en détention provisoire, a précisé la même source.

Dans le précédent dossier, il était mis en examen et placé sous contrôle judiciaire depuis juin 2016 pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste et apologie publique d'un acte de terrorisme sur internet, a ajouté la source. Concrètement, il lui est reproché d'avoir diffusé de la propagande de l'organisation Etat islamique.

Lundi, un autre adolescent de 15 ans, vivant à Paris, a été mis en examen et écroué, soupçonné d'un projet d'attaque à l'arme blanche. Un autre adolescent a été arrêté mercredi matin dans le XXe arrondissement de la capitale et placé en garde à vue pour les mêmes soupçons. Les enquêteurs pensent que les deux mineurs agissaient aussi sous l'influence de Rachid Kassim.

avec AFP


Rédigé par Roxane Berget le Mercredi 14 Septembre 2016 à 05:56 | Lu 135 fois


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance